1. Articles populaires
next
prev

Economie

  1. Economie

Santé

  1. Santé

Culture

  1. Santé

Le conseil des ministres du gouvernement togolais s'est encore réuni sous la présidence du président Faure Gnassingbé. A cette rencontre, les membres du gouvernement ont examiné un (01) avant-projet de loi, un (01) projet de décret et écouté cinq (05) communications. Des décisions sont également prises. Entre autres décisions, le décret pris portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons. Trois désignés par voie coutumière : Pagouda (préfecture de la Binah) ; Pessare (préfecture de la Binah) ; Sessaro (préfecture de Sotouboua). Un par voie élective dans le canton de Imle (préfecture de l’Amou). Cependant, ledit conseil des ministres a également la décision, celle suspendant pour 6 mois, trois chefs cantons. Il s'agit du chef canton de Vo-koutimé (préfecture de Vo); du chef canton de Djama (préfecture de l’Ogou) et du chef canton de Glei (préfecture de l’Ogou) au motif de la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

Le conseil des ministres du gouvernement togolais s'est encore réuni sous la présidence du président Faure Gnassingbé. A cette rencontre, les membres du gouvernement ont examiné un (01) avant-projet de loi, un (01) projet de décret et écouté cinq (05) communications. Des décisions sont également prises. Entre autres décisions, le décret pris portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons. Trois désignés par voie coutumière : Pagouda (préfecture de la Binah) ; Pessare (préfecture de la Binah) ; Sessaro (préfecture de Sotouboua). Un par voie élective dans le canton de Imle (préfecture de l’Amou). Cependant, ledit conseil des ministres a également la décision, celle suspendant pour 6 mois, trois chefs cantons. Il s'agit du chef canton de Vo-koutimé (préfecture de Vo); du chef canton de Djama (préfecture de l’Ogou) et du chef canton de Glei (préfecture de l’Ogou) au motif de la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

Le conseil des ministres du gouvernement togolais s'est encore réuni sous la présidence du président Faure Gnassingbé. A cette rencontre, les membres du gouvernement ont examiné un (01) avant-projet de loi, un (01) projet de décret et écouté cinq (05) communications. Des décisions sont également prises. Entre autres décisions, le décret pris portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons. Trois désignés par voie coutumière : Pagouda (préfecture de la Binah) ; Pessare (préfecture de la Binah) ; Sessaro (préfecture de Sotouboua). Un par voie élective dans le canton de Imle (préfecture de l’Amou). Cependant, ledit conseil des ministres a également la décision, celle suspendant pour 6 mois, trois chefs cantons. Il s'agit du chef canton de Vo-koutimé (préfecture de Vo); du chef canton de Djama (préfecture de l’Ogou) et du chef canton de Glei (préfecture de l’Ogou) au motif de la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

Se référant aux décisions de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO relatives à la situation socio-politique dans notre pays, le Président de la République a réitéré sa ferme détermination à poursuivre ses efforts pour une issue définitive et durable ...

promo NW TV
Ad Menu

Infos Sport

Conseils des Ministres

Calender

« January 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31