1. Articles populaires
next
prev

Economie

  1. Economie

Santé

  1. Santé

Culture

  1. Santé

L'ex président, L. Gbagbo sera de retour en ce début d'année. En attendant qu'il ne pose sa valise sur les bords de la lagune Ebrié, la panique s'empare du parti au pouvoir.En témoigne les confidences de l'ex président dans les colonnes des parutions locales ce 04 janvier 2020

«Amadou Gon aurait pu être un grand président pour la Côte d’Ivoire (...) Je demande à sa maman d’accepter le destin et de sécher ses larmes (...) Avec la disparition d’Amadou la Côte d’Ivoire un modèle. Dans ces circonstance douloureuse le Conseil politique s’est prononcé sur le choix du candidat de notre (...) J’ai entendu vos messages avec beaucoup d’attachement et d’affection à Amadou. Je prends acte de votre demande (...) Je vous demande de continuer d’avoir une pensée pour Amadou Gon Coulibaly de me laisser le temps du recueillement avant de vous donner prochainement une réponse (...) Je ne peux pas être insensible (...) Je voudrais vous assurer que je suis avec vous parce que nous devons faire en sorte pour que la Côte d’’Ivoire dans la paix (...) Laissez-moi le temps du recueillement. Je ne vous décevrai pas », a déclaré le Président Alassane Ouattara.

Au sein du du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Gon Coulibaly et Bictogo s'entredéchirent.En fait qu'est ce qui les divise tant?

D'après l'Inter, "un proche collaborateur d'Alassane Ouattara croit savoir que l'ancien directeur général du Fonds monétaire international (Fmi) est plongé dans un sérieux embarras. « Faire acte de candidature à la présidentielle l'exposerait à la vive critique, voire à la contestation, non pas seulement de ses opposants internes, mais aussi d'une certaine opinion africaine qui considère que les grands conflits sur le continent partent de la tentation du 3ème mandat. Se lancer dans la course pour la présidentielle de 2020 serait d'autant plus risqué pour Alassane Ouattara qu'il s'est bâti l'image d'un dirigeant moderne, peu enclin à s'accrocher au pouvoir". Lecture

Deux clans ont, en effet, vu le jour au Rhdp des Grands ponts : les pro-Isaac De et les partisans d'Essis Esmel. Et les principaux instigateurs de cette situation semblent être des Secrétaires des sections des partis membres du Rhdp, notamment le Rassemblement des républicains (Rdr), le Pdci-Renaissance, l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (Udpci) et Mouvement des forces d'avenir (Mfa).

"C’est eux qui sont au pouvoir. Allez leur dire que nous sommes à prêts à dialoguer avec eux pour la réconciliation vraie", lui aurait préconisé Laurent Gbagbo.

promo NW TV
Ad Menu

Infos Sport

Conseils des Ministres

Error: No articles to display

Calender

« January 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31