1. Articles populaires
next
prev

Afrique: Voici les élections qui ont marqué l'année 2020 Featured

Written by  Déc 31, 2020

Parmi les dix élections qui ont marqué l'Afrique, deux des élections  font croire qu'il s'agit d'un précédent dangereux. Il s'agit de la Côte d'ivoire et de la Guinée Conakry. Retour par 3 catégories les 10 élections présidentielles en Afrique qui ont marqué l’année 2020.

1. Togo

Le 22 Février 2020, les togolais étaient aux urnes pour élire un nouveau président. La particularité de la présidentielle du 22 Février, c'est qu'elle ouvre le chemin à l'élu qui sait désormais que, ce n'est plus le boulevard devant. Autrement dit, le peuple togolais sait que celui qui est élu peut encore briguer un nouveau mandat s'il le désire et point final. Ainsi, le président Faure Gnassingbé élu sous la nouvelle constitution limitant le mandat à 5 ans renouvelable une seule fois, sait qu'il a encore un nouveau mandat devant lui.
 
2- Malawi

Le 23 juin 2020, les électeurs du Malawi ont été convoqués à nouveau aux urnes, pour choisir entre le président Peter Mutharika et son adversaire, le pasteur évangélique Lazarus Chakwera.

3. Seychelles

Les électeurs seychellois se sont rendus aux urnes du 22 au 24 octobre 2020. L’élection s’est soldée par un tremblement de terre : le parti au pouvoir a perdu, une première depuis 1977.

4. Burundi

Le général à la retraite Évariste Ndayishimiye est sorti vainqueur de la présidentielle burundaise du 20 mai.

5. Niger

Le 27 décembre, les Nigériens se sont rendus aux urnes pour un rendez-vous historique : pour la première fois depuis l’indépendance en 1960.

Trois élections polémiques

1. Guinée

La Guinée a voté le 18 octobre 2020. Le président Alpha Condé, 82 ans, a remporté un troisième mandat très controversé, selon la Commission électorale nationale indépendante qui publiait les résultats au compte-goutte, circonscription par circonscription. Le président Condé a obtenu 59 % des suffrages contre 33 % pour l’opposant Cellou Dalein Diallo qui a déclaré ne pas reconnaitre ces résultats dont l’annonce a donné lieu à des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants.

2. Côte d’Ivoire

Après avoir promis de ne pas tenter de briguer un troisième mandat, Alassane Ouattara, le président sortant ivoirien, a fait volte-face en déposant sa candidature pour le scrutin du 31 octobre. A l’issue d’un scrutin sous haute tension largement boycotté par l’opposition, la CENI a déclaré M. Ouattara vainqueur avec 94% des voix pour un taux de partition de 53 %. Peu avant l’élection, le président Ouattara avait justifié sa candidature comme étant un devoir suite au décès inopiné de sa relève, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly revenu en Côte d’Ivoire après deux mois d’hospitalisation.

3. Centrafrique

Les Centrafricains ont voté dimanche 27 décembre 2020 pour élire leur président et leurs députés. Si à Bangui on a pu voter sous haute surveillance, ce n’était pas le cas dans une bonne partie du pays. Le président Faustin Archange Touadéra, élu en 2016, brigue un second mandat

TGT

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on jeudi, 31 décembre 2020 08:07
promo NW TV
Ad Menu

Infos Sport

Conseils des Ministres

Error: No articles to display

Calender

« January 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31