Kama/ Une jeune mariée surprise en flagrant délit de prostitution à Lomé (Suite et fin). photo archive utilisée à titre d'illustration

Kama/ Une jeune mariée surprise en flagrant délit de prostitution à Lomé (Suite et fin). Featured

Written by  Fév 18, 2021

Kokou était debout juste à côté de la porte et Sabine assise au  bord du lit, à moitié nue, puisqu’elle était en train de se déshabiller. Le corps de Sabine n’est pas fait pour laisser un homme indifférent. Ce n’est pas aussi aisé pour un jeune garçon dans la fleur de l’âge comme Kokou de résister devant la beauté féerique et le corps envoûtant de Sabine. Kokou luttait farouchement contre la forte tentation sexuelle devenue pratiquement  irrésistible. L’impulsion sexuelle était terrible chez le partenaire occasionnelle de Sabine. Kokou était en difficulté et plusieurs questions lui venaient à l’esprit : « Coucher avec la femme de mon frère ? Et après, que dois-je faire ? Quelle preuve faut-il apporter à mon frère Emile  et à tous ceux qui attendent les résultats de mon enquête ? Il n’y a aucun témoin ici entre nous deux. D’ailleurs, qui pourra me croire si Sabine venait  à mentir plus tard  que j’ai couché avec elle ? », se demandait le détective en situation. La toute dernière question lui donne plus de témérité à foncer tête baissée dans le vice.

En ce temps, il ne restait qu’un léger  slip rose en forme de filets   qui empêchait Sabine de rester complètement nue. Tout son corps brillait l’éclat d’un charme de fée ensorcelant. Kokou avait porté en bas une culotte qui lui descendait jusqu’aux genoux et munie de plusieurs poches. Le dessous de sa culotte, malgré son épaisseur, se gonfla d’un coup. Kokou était à un pas de sauter sur sa belle-sœur quand, tout d’un coup, il se résolut à censurer violemment son instinct libidinal pour se consacrer à  sa mission comme prévue au départ. Mais Sabine poussa la provocation plus loin ; de la main gauche, elle  pinça de deux doigts le slip qu’elle portait. D’un geste savamment excitant et très lent,  elle descendait tout lentement  son cache-sexe vers le bas pour enfin se retrouver en tenue d’EVE. La scène fut excessivement séduisante. Au même moment où elle se mettait nue, elle  foudroya Kokou d’un regard follement amoureux au point de vouloir l’hypnotiser. https://togotimes.info/index.php/societe/item/7321-kama-une-jeune-mariee-surprise-en-flagrant-delit-de-prostitution-a-lome-suite.html

Kokou est un garçon de caractère et de principe. Pour vaincre la tentation qui l’avait déjà presque terrassé, il demanda à Sabine de lui permettre de passer un coup de fil dehors pour une minute. Il fallait quitter Sabine des yeux le plus tôt possible  pour éviter de franchir le Rubicon. Kokou a laissé sa chemise accrochée sur la chaise et sortit en sous-vêtement au-dessus de sa culotte avec les deux téléphones portables à la main ; le sien et celui de Sabine qu’il avait demandé à fouiller. Il ne voulait passer aucun coup de fil. Kokou s’est échappé avec le portable de Sabine. Celle-ci s’est étalée nue au lit attendant son client venu d’Allemagne. Cinq, dix minutes et plus sont passées, Kokou ne revenait pas. Sabine remet son slip, porte sa mini-jupe et son habit. Son cœur battait très fort, on le croyait sortir de son thorax. Elle fit le tour du bâtiment qui les logeait, mais ne vit Kokou nulle part.

Brusquement, on la voit sursauter et tomber par terre en roulant sur le sol tout  en criant de toutes ses forces : « Je suis morte loooh ! Mon portable ééééh ! wououououi ! On m’a volé ! ». Pris de peur, les clients de l’hôtel et le gérant l’approchent, la soulèvent et lui demandent ce qu’elle a. « Je suis venue avec un homme qui m’a volé mon portable », a-t-elle expliqué avant de continuer par crier comme si elle avait reçu quatre flèches au dos. Totalement désorientée, elle s’en prend au gérant de l’hôtel qu’elle accuse d’en être complice juste parce que Kokou l’avait salué dès son entrée à la réception. Selon elle, le gérant et Kokou se connaissaient et donc sont complices. A ces mots, elle a failli recevoir une gifle d’un client qui lui demandait comment elle ne connaît pas l’homme avec qui elle sort et c’est le gérant qui devrait mieux le connaître ?  

Après quelques dix minutes supplémentaires de pleurs et de bruit, elle s’en alla désespérée.

Quinze minutes plus tard, Kokou revient à la réception, passe dans la chambre N°3 pour prendre d’abord sa chemise avant d’aborder le gérant. Il a présenté ses excuses  et  expliqué le motif de l’acte qu’il a posé.

Pour démontrer qu’il n’est pas voleur, il ne s’est pas opposé à la proposition du gérant : confisquer  le  téléphone portable de Sabine qu’on l’accuse d’avoir volé. Le gérant décida donc de garder le portable jusqu’au jour où les deux se présenteront à la réception avant de le remettre à qui de droit. Mais Kokou a demandé et obtenu la carte SIM du téléphone qu’il doit aller présenter à son frère Emile en guise de preuve en attendant qu’ils ne reviennent tous à l’hôtel pour écouter le témoignage du gérant. Comme on pourrait s’y attendre, plus personne n’est revenu auprès du gérant jusqu’à ce jour.

Mission  difficile mais bien accomplie par Kokou, le détective qui a pu résister au charme envoûtant de Sabine. Emile aura maintenant les preuves qu’il attendait pour croire à ce qu’on disait de sa conjointe. Il  aura bien la liberté de choisir entre divorcer avec Sabine et continuer de l’avoir comme épouse avec son défaut. Tout dépendra de lui.  Fin


Ecrit pr JoachinSon

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on jeudi, 18 février 2021 11:54

Infos Sport

Conseils des Ministres

Calender

« March 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31