Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Côte d'ivoire: Bataille politique autour du cadavre de DJ Arafat. @crédit Photo: afriksoir

Côte d'ivoire: Bataille politique autour du cadavre de DJ Arafat. Featured

Written by  Aug 19, 2019

L'homme de Coupé décalé dort en ce moment dans un tiroir à la morgue. En attendant qu'il soit conduit à sa dernière demeure le 30 août pprochain, c'est un spectacle politique qui s'invite dans l'organisation des cérémonies funéraires.

Dans la nuit du 11 août 2019, en pleine fête de célébration de l'Aïd el Kebir, DJ Arafat âgé de 33 ans a perdu sa vie dans un accident de moto. Un décès que  ses fans ne croyaient ps toujours. Pourtant, l'homme est réellement mort à jamais.0

En attendant les cérémonies funéraires de l'artiste, ce sont les politiques qui s'invitent dans le débat.Et pour cause. Le chef de l’État, Alassane Ouattara, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo, Pascal Affi N’Guessan (Fpi) ou encore le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, pour ne citer que ces plus illustres, ont publié des messages de condoléances.

S’il faut saluer les réactions de ces hommes politiques ivoiriens à la mort de l’artiste, preuve qu’ils ne sont pas coupés des réalités du pays et qu’ils sont proches de leurs populations, il reste que certains observateurs trouvent indécents la récupération politicienne qui se cache derrière certains hommages.

«C’est avec une grande tristesse que le Pdci-Rda a appris, ce lundi 12 août 2019, le décès du jeune artiste du coupé-décalé, Houon Ange Didier dit Arafat DJ, des suites d’un accident de la circulation qui s’est produit dans la nuit du dimanche 11 août. Le Pdci-Rda présente ses sincères condoléances à sa maman, ses enfants, toute sa famille, ses fans et au monde culturel ivoirien», a exprimé la direction du parti septuagénaire.

Henri Konan Bédié, le président du parti, séjourne en ce moment en Europe où il a rencontré, récemment, en Belgiue, l’ancien chef de l’État, Laurent Gbagbo.

Ce dernier n’est pas resté en marge de cet élan d’hommage. « C’est avec consternation que j’ai appris le décès, par accident de circulation, le 12 août 2019 de monsieur Houon Ange Didier, artiste-musicien, connu sous le surnom de DJ Arafat. Je m’incline devant sa dépouille et je salue sa mémoire. Je mesure la profondeur de la peine de sa famille notamment de ses enfants, de sa femme et de sa mère. Je leur présente mes sincères condoléances et je prie Dieu afin qu’il leur donne la force nécessaire pour surmonter cette terrible épreuve. Les conditions brutales de son décès, associées à son immense talent et à son jeune âge, en font une tragédie nationale. C’est pourquoi, j’exprime ma compassion à l’ensemble de la population ivoirienne, en particulier les jeunes, qui perdent une icône. Grand ambassadeur de la culture ivoirienne de ces dix dernières années, l’œuvre de DJ Arafat le maintiendra vivant dans nos cœurs pour toujours. Unissons nos prières pour le repos de son âme », a écrit Laurent Gbagbo par l’intermédiaire de son porte-parole, Koné Katinan Justin.

« Mes condoléances les plus attristées à la famille de notre regretté DJ Arafat, à ses fans, aux Ivoiriens et à tous ceux qui l'ont connu et aimé à travers le monde. La Côte d'Ivoire perd un symbole de son génie et de son talent. Adieu Ange Didier Houon, adieu l'icône du coupé-décalé », a déclaré Pascal Affi N'Guessan, président du Fpi, dans une note transmise à la presse.

Pour sa part, le chef de l’État, Alassane Ouattara, lui a choisi les réseaux sociaux et la télévision publique pour faire part de sa compassion. « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Houon Ange Didier « DJ Arafat », icône de la jeunesse et ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses fans », a tweeté le président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Seul, le message du chef de l’État a été lu sur les antennes des médias à capitaux publics. Tout le monde veut tirer les marrons du feu dans cette mort du chanteur. Se positionner positivement dans le cœur de ses fans dans le secret espoir de récolter des avantages politiques, dénoncent certains observateurs. Certains hommes politiques plus ou moins proches de ces leaders ont également fait part de leur affliction. Mais, des hommages qui laissent clairement entrevoir une nette intention de capter ses milliers de fans. On le sait, le talent exceptionnel de l’artiste lui a acquis de nombreux amis et fans baptisés les «Chinois ». Ils ont, pour la plupart, entre 14 et 30 ans. Un potentiel électoral à charmer et à conquérir dans la perspective de la présidentielle qui se dessine très disputée en 2020.

On était loin de s’imaginer que la mort brutale et violente de Houon Ange-Didier, de son vrai nom, déclencherait autant cette avalanche d’hommages de la part des leaders politiques, au point d’ouvrir une sacrée voire une véritable bataille politique. Mais, on réalise que derrière ce corps du célèbre chanteur du « coupé décalé » présente, à 14 mois de la présidentielle de 2020, un enjeu électoral de taille. Au point que les hommages à la mémoire du défunt ont pris, pour certains, les allurées politiciennes qui sentent, à plein nez, l’instrumentalisation des milliers de «  Chinois », les fans de l’artiste.

TGT avec Linfodrome

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30