Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Une dame sortant de banque attaquée par des braqueurs, un malfaiteur a failli être lynché par une foule en colère. La raison Featured

Written by  Sep 10, 2019

L'un des braqueurs arrêté quand il tentait de retirer le sac de la dame contenant 1.500.000 Fcfa avec arme artisanale n'est pas allé au bout de son action. Dieu aidant, la scène se déroule dans un milieu plein de monde. Et la foule au secours a eu raison de lui. N'eut été l'arrivée rapide de la police,..... Admis en soin intensif, la police espérait qu'il se remette, afin que sa coopération permette de choper son lâche comparse en cavale.

Tous les jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire, dit l'adage. Et cet adage colle bien à la scène de braquage qui s'est mal terminé pour un braqueur. L'un de ces tristes individus a trouvé chaussure à sa pointure, dans la matinée du vendredi 9 août 2019, qui s'avérera triste pour lui.

En effet, selon les informations qui nous sont fournies, une dame répondant aux initiales de Y.C, biologiste de son état qui vit à Bouaké, est à Abidjan où elle compte procéder à une opération bancaire. Et à cet effet, elle se rend le matin, à l’établissement financier où est domicilié son compte. C'est dans les environs du marché de Marcory. En ces lieux, elle fait le retrait de la somme de 1 500 000 F Cfa.

L'importante somme d'argent rangée dans son sac à main, elle ressort de la banque en vue de rentrer à la maison. La malheureuse dame ignore à ce moment-là, qu'elle est dans le viseur de deux criminels à moto, qui ont bien l'intention de lui ravir le fric dont elle vient d’entrer en possession à l'instant.

Ainsi, dès qu'elle prend le départ, les indélicats, bien cramponnés sur leur deux-roues, la prennent aussitôt en filature. Quelques instants seulement après, voilà la biologiste à hauteur de l'église Sainte-Bernadette. Nos deux larrons croient là, qu'à cette hauteur de la maison de Dieu, c'est le périmètre idéal pour frapper.

Et sans plus perdre de temps, ils entrent en action quand celui d'entre eux assis à l'arrière de l'engin, met brusquement pied à terre, pendant que son acolyte au guidon, fait vrombir le moteur. Une posture pour démarrer aussitôt une fois l'opération terminée.

Mais ces deux diables n'auront guère hélas l'onction du locataire divin de l'église. De fait, le gangster qui vient de descendre, sort tout de suite une arme à feu de fabrication artisanale qu'il pointe sur la victime, avant de tenter de lui arracher de force son sac à main contenant le pognon.

Mais la bonne dame se montre brave en affichant une belle résistance non sans appeler à l'aide. Ces lieux grouillant de monde habituellement, de bonnes volontés n'hésitent pas alors à se manifester en fonçant en direction du lieu de l'attaque qui n'est qu'à un jet de pierre de là.

Voyant la foule s'amasser de façon considérable, le scélérat au guidon de la moto, comprend que ça sent le roussi. Il lâche aussitôt les gaz et démarre la moto à une allure folle. Qui est fou ? Comme on le dit à Abidjan. Échappant de justesse à la foule qui tente de lui faire barrage.

Mais son pote qu'il abandonne, n'a pas cette chance. Lui est chopé par les nombreux badauds sur les dents. Des crève-la-faim dont le quotidien se conjugue à la galère, ont donc là l'occasion de se défouler pour évacuer le stress de la « dalle ». Et pour l'occasion, ils ne vont pas de main morte. Ils tabassent le bandit présumé, avec une violence au point de l'esquinter, c'est le cas de le dire.

Il faut l'arrivée des policiers pour lui éviter le pire. Son arme à feu récupérée, il est extirper des mains de ses bourreaux et mis en lieu sûr face à une foule déchaînée.

Cela fait, le malfaiteur présumé, un jeune Nigérian de 30 ans, identifié sous le nom de Prince Abass, est évacué à l'hôpital avant toute poursuite pénale engagée contre lui. Les enquêteurs de la police espéraient qu'il se remette, afin que sa coopération permette de choper son lâche comparse en cavale

TGT avec Linfodrome

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30