Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Côte d'ivoire: Le débat sur les indemnités de PM de Guillaume Soro devient violent Featured

Written by  Sep 16, 2019

Ils ne se font même plus cadeau, les partisans de Guillaume Soro et leurs ex-camarades du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) au pouvoir. L’adversité qui oppose ces deux camps a refait surface ce week-end sur un débat relatif à une affaire d’indemnités bloquées de l’ex-président de l’Assemblée nationale (Pan) depuis la cessation de ses fonctions de Premier ministre en 2012. Le débat, parti de tweets postés par le Conseiller en Communication de Guillaume Soro, a envahi les réseaux sociaux.

M. Touré Moussa répliquait à une réaction sur un premier tweet qu’il a publié au lendemain de la formation du dernier gouvernement en place. « Suite à mon tweet sur la composition pléthorique du gouvernement, quelqu’un a écrit que Guillaume Soro devait renoncer à ses indemnités d’ancien Premier ministre et d’ancien président de l’Assemblée nationale avant de donner des leçons. J’informe que Guillaume Soro ne perçoit aucun centime au titre de ses rentes viagères sur décision du gouvernement». Et le communicant de l’ex-Pan d’ajouter: Quand Guillaume Soro était Premier ministre de Côte d’Ivoire, l’une de ses premières décisions a été de rétablir les indemnités viagères de l’ancien Premier ministre, Alassane Ouattara. (Montant: 7 millions / mois). Il a même fait payer le rappel. A son tour, on bloque ses indemnités. Mais, il vit bien, et très bien sans cela».

Cette sortie n’a pas laissé indifférent le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Mamadou Touré a apporté systématiquement une réplique au collaborateur de Guillaume Soro.

« A force de vouloir se jouer les victimes, on finit par être ridicule. Les affirmations du directeur de la Communication de Monsieur Guillaume Soro sur un prétendu blocage de ses indemnités frisent une méconnaissance des textes ou relèvent purement de la mauvaise foi. Il devrait savoir que c’est à partir de 55 ans que l’on commence à bénéficier d’une rente viagère en tant qu’ancien Premier Ministre. Par ailleurs, le Président Alassane Ouattara a commencé à toucher ses indemnités d’ancien Premier Ministre en 2000, quand Guillaume Soro était encore étudiant. Apparemment toute leur stratégie politique aujourd’hui se résume à la victimisation sur fond d’intoxication et de manipulation », a écrit le porte-parole adjoint du gouvernement, qui occupe la même fonction au sein du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), le parti au pouvoir.

A cette réaction, un autre acteur, dont les propos sont relayés sur sa page facebook de Touré Moussa va tenter d’apporter un arbitrage. Mais, celui qu’on présente comme un « magistrat » prend le parti du proche de Guillaume Soro. Grah Ange Olivier, dans sa publication sur le même sujet, dénonce, lui, des « intoxications » et des « manipulations » du Rhdp. Il prend le contre-pieds de la réaction du ministre Touré Mamadou et écrit ceci: « Il devrait savoir que la jouissance de la rente viagère prend effet à la date de cessation du traitement servi au titre de la fonction de Premier Ministre (article 35 et 13,18 de la loi de 2005) et de PAN, soit six mois après. Par ailleurs, il résulte des dispositions combinées des articles 13 et 18 de la loi de 2005 et de son Décret d'application de 2006 que les chef d'institution que sont le Premier Ministre (Constitution et article 35 de la loi) et le Président de l'Assemblée (Constitution et article 35) entrent en jouissance immédiate sans formalité aucune des avantages financiers et matérielles qui leurs sont dus ».

Selon ce juriste, même si Monsieur Soro Guillaume a été également ministre, il y a lieu de ne point confondre la situation du Premier Ministre avec celle des autres membres du Gouvernement qui est réglée aux articles 48 à 52 de la loi de 2005 et au titre de laquelle, il percevra une autre rente viagère à l'âge de 55 ans qui se cumule avec celles qui lui sont présentement dus à hauteur de 50% du montant de chacune des deux du fait qu'il continue de percevoir sa solde de député.

«Vu que plusieurs années sont passées depuis la cessation des fonctions de Premier Ministre de Monsieur Guillaume Soro et plus de six mois pour celle de PAN, c'est à raison que son Directeur de la Communication soutient que les rentes viagères dont il aurait du rentrer immédiatement en jouissance sont illégalement et malicieusement bloquées», soutien Ange Olivier Grah.

Le débat est ainsi ouvert. Un autre sujet qui pourrait alimenter la chronique pendant encore des jours.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31