Côte d’ivoire: La réconciliation, conséquence des Alliances, le cri de cœur du  Citoyen Koffi SIMON Citoyen Koffi SIMON

Côte d’ivoire: La réconciliation, conséquence des Alliances, le cri de cœur du Citoyen Koffi SIMON Featured

Written by  Nov 13, 2019

L’acteur politique ivoirien, le chargé des affaires politique de la Nouvelle Convergence Citoyenne (NCC), Citoyen KOFFI SIMON a crevé l’abcès.  Il invite les politiques de ce grand pays de l’Afrique de l’Ouest, la Côte d’ivoire  à arrêter de faire de l’amalgame et de se pencher sur les vrais problèmes des Ivoiriens. Selon lui, «pour qu’on nous parle depuis 2012 à ce jour de réconciliation, il faut avant tout reconnaitre son implication dans cette page noir qui a endeuillée notre pays». Détails

Face aux militants et sympathisants du Parti Nouvelle Convergence Citoyenne (NCC) le  lundi 11 Novembre 2019, Citoyen Koffi SIMON n’a pas mâché les mots. Dans une déclaration ayant sanctionné la rencontre avec les militants et autres, l’acteur politique revient sur la réconciliation qui, dit-il, est la conséquence des Alliances.

« Les politiques parlent tous de réconciliation ; ils orientent tous les vrais problèmes des Ivoiriens à leur convenance », a déclaré M Citoyen Koffi SIMON. Avant d’aller plus loin. A l’en croire, tous parlent de la réconciliation, mais aucun d’entre eux ne veut être responsable.

«Mais personne d’entre eux ne veut être responsable ! Alors, qui de la population ou des politiques doit être réconcilié ? Cette réconciliation tant prônée est le fruit des alliances et des accords passés entre protagonistes d’hier ! », a indiqué M Citoyen Koffi SIMON. Il a saisi l’occasion dans sa déclaration, pour demander à tous les acteurs politiques de la Côte d’ivoire le sérieux, la franchise envers les populations au sujet de «cette pseudo-réconciliation prônée par tous ces politiciens ».

Comme l’a toujours évoqué son Président NOBA TTHOMAS :

‘’ L’Etat d’un pays est à l’image des hommes politiques de ce pays ‘’.

Sans langue de bois, Citoyen Koffi SIMON citant le président de la NCC,  un homme qui a une vision pour la Côte d’ivoire épanouie, un homme qui met au devant, la population, ne cesse de lancer un appel de cœur aux ivoiriens : celui de rallier les rangs de la NCC, parti qui prône UNE POLITIQUE AUTREMENT basée sur le respect des libertés et droits des populations où chacun est libre de s'épanouir et disposer de tous ses droits. Selon M SIMON, «Chaque couche sociale, chaque génération de notre population citadine, paysanne traverse des mésaventures, des évènements malheureux depuis ces vingt six ans et cela n'a aucun impact sur leur réconciliation ».

 . Les braves femmes dynamiques, entreprenantes, nos mamans insoucieuses du mode de vie qu'elles traversent depuis plus de deux (2) décennies, n'arrivent plus à promouvoir leurs activités.

  • Les parents, les travailleurs du public et du privé traversent quotidiennement des difficultés et sont condamnés à vivre dans la disette.

       -   La population paysanne, quant à elle, est confrontée de façon récurrente à des problèmes fonciers entre autochtones et halogènes.

       - La jeunesse, poumon de l'économie ivoirienne, depuis vingt-six (26) ans vit dans le désespoir pour manque de perspectives probantes et d'emplois.

 Voici en substance autant de réalités que vivent les Ivoiriens et qui n'ont aucun lien avec leur réconciliation qui est devenue un slogan de campagne.

Cette réconciliation concerne plus une classe de politiciens qui brandissent l’alliance comme programme de gouvernance tout en s'accordant sur leurs désaccords, sur des compromis établis dans le plus grand secret et qui aboutissent à des conflits d'intérêts.

 Le constat est que ces conflits d’intérêt nous ramènent à des caprices qui sèment la psychose et peuvent se terminer par des troubles dans notre pays.

 Cette réconciliation est donc la conséquence du conflit d'intérêts entre partenaires d'antan !

 Lorsque ces politiciens atteindront leurs objectifs ou seront d'accord sur ce qui les oppose, cette réconciliation si prônée sera mise aux oubliettes.

Pour remédier à cet état de fait, il convient de rallier les rangs de la Nouvelle Convergence Citoyenne (NCC) qui prône UNE POLITIQUE AUTREMENT basée sur le respect des libertés et droits des populations où chacun est libre de s'épanouir et disposer de tous ses droits.

  La politique de la NCC est axée sur l'autonomisation de la jeunesse ivoirienne et de la femme qui constitue sa cible.

 Nous nous soucions du présent et de l’avenir du peuple et de la cote d’ivoire.

Comme l’a toujours dis le président NOBA THOMAS, pour la NCC, c’est la population qui compte et non les hommes et les femmes politiques.

 C’est cela LA POLITIQUE AUTREMENT, aucun développement (économique, industriel, …) ne serait possible dans un environnement incertain et instable.

De ce fait, nous devons garder jalousement "LA PAIX", gage de cohésion et de stabilité.

 Nous, génération d’aujourd’hui et de toujours, devons avec la NCC traduire en projet politique, cette grande phrase du père Fondateur qu’est ‘’la paix n’est pas un vain mot, mais un comportement’’. C'est aussi un état d’esprit, une mentalité, un mieux vivre ensemble qui exige le dialogue.

 TGT

Togotimes, L’information en temps réel

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Wednesday, 13 November 2019 21:45

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31