L'ex président ghanéen se dresse contre Alassane Ouattara et son gouvernement. Voici la raison Featured

Written by  Dec 09, 2019

Entre Alassane Ouattara et l'ex président du Ghana, John Jerry Rawlings le courant ne passe pas. Le second n'est pas du tout d'accord sur l'expulsion de la Camerounaise, Nathalie Yamb

Au sujet de l'expulsion de Nathalie Yamb, tous les ivoiriens sont unanimes à reconnaître que, leur président est un domestique qui travaille dans une maison de la France. Si non, comment peut-on expliquer cette décision de la Côte d'ivoire qui expulse Nathalie Yamb suite à ses critiques à une sortie du président français, Emmanuel Macron. Au sein de Liberté et démocratie pour la République (Lider) et certains acteurs de l’opposition politique ivoirienne, l’expulsion de Nathalie Yamb est dépréciée par des acteurs de la vie politique internationale.

La position de l'ex président du Ghana est une voix qui a ouvertement dit ce que bon nombre de leaders africains pensent bas.

"Nous semblons être notre propre défaite en Afrique. Nous parlons de souveraineté continentale mais resserrons le nœud de la souveraineté nationale. Nous parlons d’adopter les normes mondiales en démocratie, mais pratiquons le contraire. Je me joins à des Africains bien intentionnés, pour célébrer la militante politique franco-américaine, Nathalie Yamb, qui, en tant que ressortissante camerouno-suisse vivant en Côte d'Ivoire depuis des années, a été déportée sans aucune action en justice de la part du gouvernement ivoirien parce qu'elle avait critiqué la mainmise française sur certaines parties d'Afrique, lors du sommet Russie-Afrique à Sotchi, récemment", a-t-il condamné dans un tweet posté, le vendredi 6 décembre 2019.

Il est monté au créneau, se dressant contre le pouvoir ivoirien. A en croire l’ex-chef d’État, cette expulsion, contrairement aux explications du gouvernement, est justifiée par les dernières critiques formulées par la conseillère de Mamadou Koulibaly contre la France. Cela, a-t-il souligné, sans aucune action judiciaire.

L’ex patron de l’Exécutif ghanéen a, dans le même temps, exprimé son soutien et ses félicitations à la collaboratrice de Mamadou Koulibaly qui, pour lui, s’est ainsi érigé en leader d’une frange des Africains favorables à la souveraineté du continent dans tous les domaines.

"Chère Nathalie, comme tu l'as dit dans ton tweet: «L'histoire nous donnera raison. La lutte continue .. 'Vous allez maintenant pousser plus loin la voix de tous les Africains qui aspirent à la liberté, à la justice, à la dignité et à l'indépendance, et qui veulent mettre fin à la colonisation monétaire, militaire et diplomatique française en Afrique francophone", a-t-il traduit.

Expulsée de la Côte d’Ivoire, dans la soirée du lundi 2 décembre 2019, pour « activités incompatibles avec l’intérêt national », Nathalie Yamb a regagné Zurich, en Suisse. Abordant le sujet au sortir du Conseil des ministres du 5 décembre 2019, le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, avait expliqué :«Relativement à Mme Nathalie Yamb, nous avons tous suivi. Il y a eu cet accident de deux hélicoptères de l’armée ivoirienne à Katiola. Il y a eu plusieurs blessés. Et vous avez tous vu le post de Mme Yamb, avec des propos malveillants sur les réseaux sociaux, qui ont été écrits au mépris de la compassion dont devraient bénéficier ces militaires de notre armée. Nous pensons que les propos de Mme Yamb ont porté atteinte à la dignité des militaires ivoiriens. Et c’est un motif suffisamment grave».

TGT avec Linfodrome

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Monday, 09 December 2019 12:07

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31