Côte d’ivoire : Urbain Amoa parle de Charles Diby Koffi et lui rend un Hommage Urbain Amoa, candidat à la présidentielle 2020

Côte d’ivoire : Urbain Amoa parle de Charles Diby Koffi et lui rend un Hommage Featured

Written by  Dec 10, 2019

L’officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, candidat à la présidentielle du 31 Octobre 2020, Urbain Amoa rend un hommage au défunt Charles Diby Koffi. Dans son message d’hommage dont copie nous est parvenue, Urbain Amoa a marqué trois arrêts majeurs sur la vie de l’illustre disparu. Lecture

Hommage à Monsieur Charles Diby Koffi,

Monsieur le Ministre et Cher Frère.

Paix éternelle en votre âme et paisible repos éternel ! A votre famille, mes biens sincères et fraternelles condoléances. Charles Diby Koffi est mort comme chacun(e) de nous mourra.

De quoi est-il mort ? Peu importe ! Pourquoi est-il mort maintenant ? Peu importe ! A quelle heure et dans quelles circonstances est-il mort ? Peu importe ! Il s’en est allé là-bas, au pays d’où l’on ne revient plus comme l’on aura vécu. Inutiles commentaires que sont donc tous ces propos désobligeants lorsque un(e) d’entre nous part de ce monde.

Alors mon Cher Frère, si vous êtes parti à cette heure – là et de cette manière, c’est qu’il était écrit que vous partiriez à cette heure-là et de cette manière. Puissent les succès que vous avez connus sur cette terre des hommes, être la meilleure source de consolation pour votre famille biologique, pour vos amis mais aussi pour tous ceux qui vous auront connu. Mes biens sincères et fraternelles condoléances à tous ceux qui vous aiment et qui vous aiment encore tel que vous fussiez.

            De vous, je voudrais en ces tristes moments, expression de mille et une douleurs, marquer trois arrêts majeurs sur votre vie. C’est votre attachement aux richesses et aux valeurs africaines et non à nos pratiques comme principes de vie. C’est aussi la célébration de la compétence et la foi en la jeunesse comme préludes à la réalisation permanente de performances individuelles et collectives. C’est enfin l’humilité comme base de toute dynamique de communication et de communion entre les êtres et les êtres, et entre les êtres et les choses. Et pourtant que d’honneurs n’avez-vous pas eus et de quel bonheur n’avez-vous pas joui ici-bas !

            Merci à vous, Monsieur Charles Diby Koffi d’avoir essayé, toute votre vie, avec vos jeunes collaborateurs d’alors, de donner le meilleur de vous-même pour la défense, la protection et le rayonnement de l’économie ivoirienne là où votre expertise a été reconnue. Merci à vous d’avoir cru en votre pays et de l’avoir aimé, même si les sollicitations politiques ne vous ont pas toujours permis d’extérioriser vos préférences réelles.

            Monsieur le Président  et Cher Frère, ainsi que vous m’avez fait confiance en m’offrant de piloter votre essai intitulé : Management des services publics en Afrique que par le fait de la qualité de vos réflexions, j’ai fait traduire en anglais par UNILAG (Université de Lagos, Nigéria) et en italien en partenariat avec la commune d’Empoli (Empolese) en Italie, et que j’y ai mis moi aussi le meilleur de mes connaissances, je souhaite que les Ecoles Nationales, les Ecoles Normales, les Ecoles de Gendarmerie et les Ecoles de Police d’Afrique s’approprient votre ouvrage jusqu’à en faire un manuel scolaire et un support didactique pour les générations montantes et futures.

Puisse la joie d’un Frère, qui a eu la joie de piloter avec joie votre essai sur le management, vous accompagner tout au long de cet autre voyage. Puisse Management des services publics en Afrique être un viatique de succès pour tous ceux qui préparent un concours professionnel et beaucoup plus, un concours d’entrée dans la vie.

            Et puisque vous avez été élevé au rang de Docteur Honoris Causa de l’Université Charles-Louis de…Montesquieu sur proposition de la Conférence Interuniversitaire des Etudes Doctorales avec Bernard B. Dadié et Maître Frédéric Titinga Pacéré, puissiez – vous accepter qu’une veillée académique si symbolique soit-elle vous soit consacrée par votre Université Amie, l’Université Charles-Louis de … Montesquieu, pour et avec le monde des Arts et des Lettres, témoigner de votre puissance intellectuelle et managériale méconnue parce que, souventes fois, demeurée trop discrète par le fait de la brillance de vos actes, eux-mêmes des leçons de chose, des leçons de vie.

            Bien cher Frère et Ami Charles, admiration et respect, respect et repos éternel paisible ! Puissiez-vous, de là où, déjà vous siégez, prier pour que le jeu politique par le fait de l’observance d’un esprit de discernement digne de respect n’autorise pas l’Afrique à ronger et à manger ses dignes fils ! Que pour vous mes larmes qui jaillissent de ces mots soient une perle d’argent immaculée pour cet autre voyage que je souhaite beau et riche pour vous et pour votre famille biologique car, nous le rappelle Birago Diop : «Les morts ne sont pas morts».

Bon départ et que le poids de vos pas soit allégé par tous les biens que dans la discrétion vous avez su faire loin de toute chapelle politique !

Respect et administration pour Toi, mon cher Frère et bon voyage !

 

Fait à Abidjan, le 09 décembre 2019

           

                Urbain AMOA

Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31