No item found! Please check your config!
 
Mystère autour des débris  géants tombés du ciel en Côte d'Ivoire, une enquête en cours De mystérieux débris sont tombés du ciel en Côte d'Ivoire comme ici, à N'Guessankro (photo). Une enquête est en cours pour déterminer leur origine. AFP

Mystère autour des débris géants tombés du ciel en Côte d'Ivoire, une enquête en cours Featured

Written by  Mai 14, 2020

Les autorités ivoiriennes ouvrent une enquête pour savoir d'où proviennent les débris géants qui sont tombés du cielsur son territoire. Les faits remontent en début de semaine. Les débris, ce sont des objets géants qui se sont écrasés à Béoumi, dans le centre du pays. Les experts internationaux assurent qu’il s’agit des débris d’une fusée chinoise mise en orbite la semaine dernière. De leur côté, les autorités ivoiriennes ne confirment pas formellement et précisent que les enquêtes sont toujours en cours pour déterminer la nature et l’origine des objets.

Le maire de Béoumi, Jean Marc Kouassi cité par Rfi, "On a ďabord cru à un coup de tonnerre". Lundi dernier, un vacarme assourdissant surprend les habitants du département situé à quelques kilomètres de Bouaké. En se rendant sur les lieux du bruit, les villageois découvrent stupéfaits, en pleine brousse, des objets métalliques de plusieurs mètres ďenvergure et préviennent la gendarmerie.

Si les habitants ignorent la nature des objets tombés du ciel, les experts internationaux affirment que ce sont des débris de la fusée chinoise Longue-Marche 5, en orbite depuis son lancement le 5 mai dernier. Une information vite confirmée par la presse étrangère.

Il était bel et bien prévu que des débris de l’appareil s'écrasent au large des côtes ouest-africaines, dans l'océan Atlantique. Mais quelques morceaux ont atterri dans le centre de la Côte ďIvoire. Fort heureusement dans des zones inhabitées. Donc ni victimes, ni dégats matériels.

Les autorités ivoiriennes n'ont pas officiellement confirmé qu'il s'agissait de la fusée chinoise, mais selon le responsable de la communication du ministère de la Sécurité, Yves Zogbo, tout laisse à croire qu'il s’agit bien ďun engin spatial. L'Etat ivoirien, qui n’était pas au courant de l’opération, poursuit les enquêtes et n'exclut pas de demander des comptes à qui de droit. Ce sera visiblement la Chine.

TGT avec Rfi

Togotimes, L'information en temps réel

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« July 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31