Soldats togolais arrêtés au Ghana : Lomé, Accra, la C14, qui croire ? Featured

Written by  Jan 09, 2019

L’affaire de soldats togolais arrêtés au Ghana continue de susciter des interrogations. Si certains togolais ont déjà oublié cette histoire, les leaders de la C14 veulent voir clair. C’est pourquoi elle demande que toute la lumière soit faite sur l’affaire avant d’exprimer aux autorités ghanéennes « ses vives préoccupations quant à la sécurité des réfugiés togolais sur leur territoire».

Qui est ce criminel que Lomé cherche a arrêté sur le territoire ghanéen ? S’agit-il d’un criminel réellement ? Ou bien d’un militant de l’opposition ? Si les autorités togolaises parlent de criminel, Accra de son côté, parle d’un déserteur de l’armée togolaise. Tout devient encore flou quand la C14 dans un communiqué, demande que la lumière soit faite sur cette affaire allant jusqu'à parler d'un complot qui se trame dans son dos.

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, la coalition de l'opposition hier la C14 devenue C13, dénonce  des « harcèlements intensifs qui se traduisent par des arrestations, violations de domiciles, kidnappings de militants de l’opposition. Abordant dans son communiqué l’incident survenu en territoire ghanéen sur trois soldats togolais au regard de cet harcèlement, la C14 fait savoir que, les forces de sécurité et de défense n’ont pas hésité à franchir la frontière entre le Togo et le Ghana, en poursuivant un militant pour la démocratie».

Qui est ce militant dont parle la C14 ? Qui est ce criminel que Yark Damehamne parle pour justifier l’entrée illégale sur le territoire ghanéen de la part des corps habillés? Qui de l’opposition et des autorités togolaises croire ? Sur le même fait, les autorités togolaises parlent d’un déserteur des rangs des forces armées togolaises qui s’est refugié au Ghana. Cette information est donnée par le commandant de la police régionale de la Volta, DCOP Ebenezer Doku. Des trois versions servies, laquelle croire? Lire ce lien https://togotimes.info/index.php/politique/item/2937-le-general-yark-damehane-contredit-par-le-commandant-de-la-police-regionale-de-la-volta-dcop-ebenezer-doku-donne-la-vraie-version

La coalition de la C14 enfonce le clou en disant que, l’incident «intervient au moment où, de sources concordantes », elle « apprend qu’un plan d’introduction d’armes par le régime au sein de la population ainsi que le recrutement et la formation de miliciens seraient en cours ».

« L’objectif de cette manœuvre », font savoir les leaders de la coalition, « est de faire croire à l’opinion internationale que la Coalition détiendrait des caches d’armes, en préparation à une rébellion ». C’est pour cela qu’elle demande « que toute la lumière soit faite sur cette l’affaire.

Dans tous les cas, le gouvernement togolais doit clairifier des zones puisque, la police du Ghana a informé Interpol Ghana pour interpeller leurs homologues togolais sur l’observation de la Convention internationale sur l’arrestation de citoyens en dehors de leur État souverain.

La rédaction

Togotimes, L’information en temps réel

Last modified on Wednesday, 09 January 2019 15:08

Infos Sport

Facebook

Calender

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31