Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Kumasi: Deux hommes armés derrière l'enlèvement des canadiennes Featured

Written by  Jun 07, 2019

Deux hommes armés sont responsables de l'enlèvement de deux canadiennes à Kumasi. Les deux hommes, selon ce qui ce raconte dans les discussions, pourraient être l'oeuvre de terroristes qui sévissaient dans le Sahel. Ce parallèle est fait eu égard à l'alerte qui avait été donnée par  le Centre africain pour les études de sécurité et de renseignement (ACSIS) aux autorités du Ghana il y a quelques semaines déjà.

Selon une alerte à la sécurité publiée par cette agence et dont le site myjoyonline.com en détenait  copie, le groupe serait en train de s’établir à la frontière du Ghana avec le Burkina Faso depuis ces quatre derniers mois. La cible immédiate de ces terroristes serait les églises dans la région du Nord. Et ils opéreront probablement à partir de zones minières indique ACSIS. https://togotimes.info/index.php/afrique/item/3867-alerte-des-djihadistes-qui-s-installeraient-a-la-frontiere-du-ghana-avec-le-burkina-faso-visent-des-eglises-au-ghana. Les zones minières, a expliqué l’alerte, sont considérées comme un refuge pour ces criminels motivés par l’idéologie.  Le 15 février 2019, les militants salafistes-djihadistes avaient déjà tué quatre douaniers burkinabés à un poste de contrôle à Nohao, près de la frontière avec le Ghana, et avaient brûlé trois véhicules. Ils avaient également tué un prêtre espagnol

En faisant le parallèle, l'on peut dire que, les populations ont bien vu. Ce qui s'est passé le  jeudi 06 juin 2019 aux environs de 08h30, n'est pas loin d'un acte terroriste si pour le moment, les autorités ne lâchent pas le mot. Les deux hommes qui ont enlevés les canadiennes à Kumasi sur Silver avenue ne sont pas identifiés. L’une des victimes n’a pas encore été identifiée, par contre l’autre prénommée Lauren serait au Ghana dans le cadre d’un programme d’échange avec le département de l’entrepreneuriat de l’Université technique de kumasi (KSTU). Actuellement les autorités sécuritaires du Ghana et celles du Canada s'activent pour localiser les ravisseurs. Au Nod du Ghana, la sécurité serait renforcée et des unités spéciales des pays comme la France, les Usa dans le Sahel, serait mis à contribution pour vite retrouver les canadiennes comme ce fut le cas des deux français enlevés dans le Parc de Pendjari libérés dans une opération par l'armée du Faso et Français

Au moment où nous publions ces lignes,  aucune demande de rançon n'est demandée à la famille ni à l'ambassade.

Rappelons que, Kumasi gagne en notoriété dans la nouvelle vague d’enlèvement ciblant des étrangers. En avril  de cette année, un indien âgé de 30ans a été enlevé par des hommes armés qui ont réclamé une rançon de 500.000 dollars après avoir envoyé des photos de la victime avec une arme pointé à la tête à sa famille.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Friday, 07 June 2019 10:59

Infos Sport

Facebook

Calender

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30