sensibilisation et information sur le mode de transports à faible émission et la gestion écologiquement des déchets dangereux Featured

Written by  Jun 02, 2018

une campagne d’information et de sensibilisation sur le mode de transports à faible émission et la gestion écologiquement des déchets dangereux et autres déchets et sur le projet de décret relatif aux mouvements et aux modalités de gestion des déchets dangereux s'est tenue jeudi dernier à Atakpamé

La rencontre organisée par le ministère de l’environnement et des ressources forestières avec l’appui de l’ONU Environnement et le secrétariat de la Convention de Bâle a regroupé les directeurs régionaux et préfectoraux, les forces de l’ordre et de sécurité, les acteurs de la société civile, ONG, les médias ainsi que les acteurs de l’environnement.

L’objectif est d’échanger et de sensibiliser tous les acteurs concernés sur la nécessité de préserver la qualité de l’environnement en adoptant des modes de transport et carburants propres ou moins polluants d’une part et de renforcer leur capacité pour une meilleure gestion des déchets dangereux et autres déchets en vue de réduire les polluants atmosphériques et d’améliorer le cadre de vie des populations.

Les participants écouterons quatre communications notamment : « transport durable à faible émission ; la stratégie d’économie de carburant et de transport durable à faible émission ; la gestion écologique des déchets dangereux et autres déchets et le décret relatif aux mouvements et aux modalités de gestion des déchets dangereux et autres déchets ».

En ouvrant les travaux de l’atelier, Edoh Akakpo, préfet de l’Ogou, a expliqué que, le Togo a voulu unir ses efforts à ceux de la communauté internationale en adhérant à la coalition pour le climat et l’air pur (CCAC) et l’initiative globale pour l’économie de carburant et de véhicules propres dont leur but ultime est la réduction de la perspective de l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) et de la vision du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé à faire du Togo un pays émergent d’ici à 2030.

Pour le directeur de l’environnement des plateaux, Commandant. Tchédré Akondo dans les années 1970, avec le renforcement des lois sur l’environnement dans le pays développés, les coûts d’élimination des déchets ont considérablement augmenté. Mais avec la mondialisation des transports qui rendit les mouvements transfrontaliers de déchets plus aisés, le commerce de déchets dangereux augmenta rapidement, plus particulièrement vers les pays en développement.

Selon le coordonateur du projet, M. Volley Koffi le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 6,5 millions de décès sont enregistrés au niveau mondial chaque année dont huit cent mille environ en Afrique Subsaharienne en raison de la concentration élevée des polluants émis dans l’atmosphère.

Par notre correspondant, Landrykoss

Togotimes, l’information en temps réel

Last modified on Saturday, 02 June 2018 20:49

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31