Des cadres régionaux de concertation des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme sont mis en place Featured

Written by  Dec 04, 2018

Depuis près de quatre (4) décennies, la prise en compte du genre et de la promotion de la femme constitue l'une des grandes priorités de l'action gouvernementale. Pour traduire dans la réalité cette priorité, nombre de mesures et d'actions étaient entreprises en vue d'améliorer la situation des femmes au Togo sur divers plans: juridique, socio-économique et politique. C’est dans ce cadre qu’il est organisé à Atakpamé,  du 03 au 04, un atelier régional de mise en place d’un cadre régional de concertation des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme.

La rencontre a été ouverte par le secrétaire général du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, M. Stanislas Bileba qui avait à son côté le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh.

La rencontre d’Atakpamé, réunit des représentants des directions régionales des différents ministères concernés, des réseaux des organisations du secteur de genre et de la promotion de la femme, du secteur privé, des partenaires techniques et financiers, la chefferie traditionnelle, les force de l’ordre et de sécurité ainsi que les responsables religieuses.

Le cadre aura pour vocation de fédérer tous les acteurs du domaine autour de la vision du gouvernement en matière de genre et de promotion de la femme, et de promouvoir un partenariat large, dynamique, fécond, efficace et mieux organisé, ainsi que le partage des bonnes pratiques en vue d’optimiser l’atteinte des objectifs de la politique du gouvernement en matière de genre et de promotion de la femme.

L’objectif est de favoriser une meilleure synergie d’actions et de capitalisation des interventions des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme au Togo.

Se prononçant sur le sujet, le secrétaire général du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, M. Stanislas Bileba a expliqué que la thématique de genre et l’autonomisation de la femme reste d’actualité. Elle focalise les attentions et mobilise beaucoup d’énergies à l’échelle mondiale, poussant le gouvernement et ses partenaires à en faire une préoccupation de la plus haute importance. C’est pourquoi, il a été mis en place un cadre légal, juridique et institutionnel national dans le but de traduire en actions concrètes, les engagements régionaux et internationaux auxquels le pays a souscrit en ce sens, a ajouté M. Stanislas Bileba.

De son côté, le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh a indiqué que le succès des interventions des uns et des autres devra nécessairement précéder de la connaissance des programmes/projets conçus par le gouvernement, de leur assimilation en vue de leur exécution en synergie avec les autres acteurs genre. Tel est le souci permanent de son Excellence Faure Gnassingbé, et que porte la Ministère de l’Action sociale qui travaille ardemment pour réunir la coordination de sa mission au niveau national.

Rappelons que la Ministre de l’Action Sociale a procédé au lancement des activités par Sokodé dans la région centrale et Atakpamé constitue la deuxième étape de la mise en place des cadres régionaux de concertation des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme et il sera installé dans les six régions économiques du pays. Ce mécanisme régional balisera la voie à la mise en place dans une phase ultérieure d’un cadre national de coordination et de concertation.

Par notre correspondant à Atakpamé, Landrykoss

Togotimes, L’information en temps réel

 

 

 

 

 

Last modified on Tuesday, 04 December 2018 08:47

Infos Sport

Facebook

Calender

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31