Les retombées du PDRI-Mô redonnent de l'espoir aux populations bénéficiaires Lors du lancement du projet par M Faure Gnassingbé, photo archive

Les retombées du PDRI-Mô redonnent de l'espoir aux populations bénéficiaires Featured

Written by  Mar 25, 2020

Dans la Préfecture de Mô, les populations bénéficiaires du Projet de développement rural intégré de la plaine de Mô (PDRI-Mô), se réjouissent de l'impact induit par le projet dans leur communauté. Grâce au projet, l’effectif des enfants au cours primaire passe de 10.065 (données de référence) à 11.542, en augmentation de 14,5%; les taux de productions du maïs et de riz passent de 67% et de 32%, grâce aux techniques et technologies introduites par le  PDRI visant à améliorer les rendements des cultures (accompagnement de l’ICAT).

L'effet induit par le Projet de développement rural intégré de la plaine de Mô (PDRI-Mô) donne de l'espoir aux populations de la plaine de Mô. A ce jour, cette population reconnaît l'effort du gouvernement togolais. Comme impacts, PDRI-Mô a sensiblement apporté de l'espoir chez les parents. Grâce à ce projet, la communauté constate que, l’effectif dans les milieux scolaires primaires passe de 10.065 (données de référence) à 11.542, soit une augmentation de 14,5%. Mis à part cet impact, l'on note que, le nombre de personnes vivants en dessous du seuil de pauvreté (27 616 habitants contre 32 876 habitants, valeur de référence) est réduit de 14%. Au niveau des ménages, le PDRI-Mô a augmenté de 16% (136 515 francs Cfa contre 117 736 francs Cfa, valeur de référence), le revenu moyen des ménages. Aujourd'hui, grâce au projet, les populations bénéficiaires aient un accès facile à l’eau potable. Et pour cause. On fait état de ce que 139 forages sont réalisés ou réhabilités, 2 mini-adductions d’eau potable réalisées au profit de Djarkpanga et Tindjassi;  18 points d’eau autonomes équipés d’énergie solaire.

Lancé le 3 janvier 2012 par M Faure Gnassingbé, le projet s'inscrit dans la droite ligne de la politique de sécurité alimentaire nationale et dans la volonté de réduire la pauvreté en milieu rural. Dans un rapport officiel dont copie la rédaction a obtenu copie, le PDRI-Mô a fait créer 695 emplois directs dont le personnel de l’unité de gestion du projet, de la coopérative d’épargne et de crédit–Plaine de Mô, de l’unité des soins périphériques de Kagnibara, éleveurs, apiculteurs, artisans réparateurs, producteurs des semences améliorées et l’équipe additionnelle de l’agence ICAT Plaine de Mô. Sans oublier les plus de 2.500 emplois indirects (employés des entreprises, des ONG, des bureaux d’études et de contrôle).

Prévu pour une durée de 6 ans, le budget du projet est estimé à 13,171 milliards de Fcfa hors taxes.Seulement voilà. Moins de 2 ans de vie, il a connu une interruption en vue de faire une réévaluation des coûts. Ainsi, de 13,171 milliards de Fcfa hors taxes, le financement total actuel est de 15,542 milliards de Fcfa.

Le forage ou poste d’eau autonome sert de principale source d’eau de boisson à 75,2% des ménages, 5,7% s’approvisionnement à la borne-fontaine, et 1,1% au puits moderne. Une petite enquête auprès des ménages révèle que, c'est seulement 17,2% des ménages qui continuent de se servir d’un plan d’eau (marigot, rivière, barrage) comme eau de boisson.

Soulignons que, la mise en œuvre de ces différentes composantes permettra de:

•la création et la redynamisation de 63 Comités Villageois de Développement (CVD)

•l’alphabétisation de la population de la plaine et en particulier de 450 femmes

•l’élaboration et la mise en œuvre des Plans d’actions villageois dans 63 villages de la plaine, l’amélioration de la gestion foncière dans la zone de projet

•l’émergence et le renforcement des capacités de 150 organisations professionnelles de base

•l’application des itinéraires techniques de production par au moins 75% des producteurs agricoles

•la création et la gestion de 3 Zones d’Aménagement Agricoles Planifiées (ZAAP) d’une superficie totale de 4.500 ha

•l’amélioration de la commercialisation des productions agricoles et une augmentation de leur revenu d’au moins 20%

•la réhabilitation et la construction de 212,7km de pistes rurales pour désenclaver la plaine

•l’ouverture de la piste Fazao-Tassi pour l’accès de la plaine de Mô à partir de la Nationale N°1

•la réalisation de 61 forages pour l’approvisionnement en eau potable

•la construction de 14 cases de santé et l’électrification de 4 dispensaires avec l’énergie solaire

•la construction de 34 bâtiments scolaires, 10 cantines et 3 centres communautaires.

Rappelons que, le PDRI-Mô vise à contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et des revenus agricoles dans des conditions de développement durable dans la plaine de Mô. En dehors de la structuration et l’organisation des communautés à la base, à réaliser des aménagements hydro-agricoles au niveau des bas-fonds et des retenues d’eau sur une surface de 41 ha, le projet consiste à créer des zones d’aménagement agricole planifiées (ZAAP) de 4 500 ha sur trois sites de 1 500 ha chacun, et à aménager des micro périmètres irrigués autour des forages à gros débit».

Nous y reviendrons

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« April 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30