Togo: Première réaction du Patron du journal "L'Indépendant Express", voici ce qu'il veut faire. Lisez Featured

Written by  Jan 18, 2021

Suite au retrait du récépissé du Journal "L'Indépendant Express", la direction de l'Hebdo rompt le silence. Carlos Ketohou, le patron du journal fait savoir qu'il va interjeter appel de la décision.

"Avec notre conseil, nous allons interjeter appel, parce que nous avons déjà introduit un recours pour abus de pouvoir à la chambre administrative de la cour suprême et en même temps, on va demander un sursis à exécution de cette décision avant d’avoir la décision de la cour d’appel", a confié le patron du journal.

Le 15 janvier 2021, au terme du délibéré dans l'affaire dite de "L'Indépendant Express", le juge du Tribunal de Première Instance de la Première Classe de Lomé a donné son feu vert à la Haute autorité de l’audiovisuel de la communication (HAAC) pour le retrait du récépissé de l’hebdomadaire privé "L’Indépendant Express". Une décision qui a surpris l'opinion.

Carlos Ketohou a qualifié la décision du Tribunal de Lomé de "triste, minable et regrettable".

"C’est triste, c’est minable, c’est même regrettable qu’on en arrive là, que le tribunal tombe dans la manœuvre de la HAAC qui n’est pas habilité à saisir le tribunal pour retrait de récépissé. Mais le tribunal a quand même fait ça, et ce à cause d’un dossier sans fond. Puisqu’il n’y a pas eu de plaignants. La HAAC devrait recevoir une plainte avant de procéder ainsi, mais il n’y a pas de plaignant dans cette affaire. On ne sait pas qui est incriminé dans cet article", dixit M Ketohou

Retour aux faits

Carlos Ketohou, comme c'est de lui qu'il s'agit avait passé 72 heures au  au service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) et 24 heures à l'anti-gang de Djidjolé. Arrêté nuitamment, il a fallu la pression forte pour que, finalement, les sources judiciaires ne révèlent le mobile de son arrestation.

Carlos Ketohou a été arrêté sur demande du procureur. Selon ce dernier, journaliste est entendu à la gendarmerie pour répondre d’un article qu’il a publié à la une de son journal, le 29 décembre 2020. Pour rappel, dans sa parution du 29 décembre dernier, L'Indépendant Express titrait "Scoop de fin d’année: femmes ministres interpellées pour vol de cuillères". Contre toute attente, une convocation est envoyée au journaliste de se présenter au SCRIC. A 24 heures du rendez-vous de SCRIC, le journaliste a vu sa maison encerclée. Arrêté, il a été conduit dans un premier temps à l'anti-gang puis au SRIC. Au finish le 02 janvier 2021, sa rédaction confiait à Togotimes, la libération du Directeur Ketohou. Ce, après un bref passage chez le procureur.

Rappelons que, M Ketohou avait été nuitamment interpellé mardi dernier, alors qu’il avait une convocation du SRCIC à laquelle il devrait répondre le lendemain. Une interpellation dénoncée par les organisations de presse, la société civile et des partis politiques. L’Union pour la presse francophone s'est indignée de la méthode utilisée pour son arrestation.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on lundi, 18 janvier 2021 14:27

Infos Sport

Conseils des Ministres

Calender

« March 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31