Togo Times - Items filtered by date: Saturday, 12 October 2019

Cette tragédie a causé la mort de 07 personnes et en a blessé 46 autres par suite de brûlures.Si au début, le gouvernement prenait les blessés en charge, précisons que, cette action du gouvernement n’a été que de courte durée. Et pour cause. Depuis quelque temps, les personnes blessées et autres  sont livrées à leur sort.

Published in Afrique

 Elles protestent contre  contre le départ de leurs époux au front. Et donc, elles bloquent les accès du camp  au Premier ministre venu pour rendre visite aux militaires.

  Regardez la Vidéo

TGT

Togotimes, L'information en temps réel

                                                                                                   

Published in Afrique

La réunion Hebdo du parti national panafricain (Pnp) de Tikpi Salifou Atchadam est dispersée ce  samedi à coup de gaz lacrymo. Comme d'habitude, cette réunion se tenait à Agoé, une banlieue populaire de Lomé.

Published in Politique

Cette campagne de commercialisation dans ses prévisions liées aux exportations, table sur 6 000 tonnes pour le cacao et 7.000 tonnes pour le café.

Published in Société

Coincé entre Denis Sassou Nguesso et Ali Bongo, l'élection qui a propulsé Ignace Clomegah à la tête de la Grande Loge Nationale togolaise (GNLT) reste une patate chaude dans les mains du Grand Maître. Et pour cause. Dans sa livraison n°9809 du 09 octobre 2019, La Lettre du Continent écrit "Le cas Ignace Clomegah divise le clan Faure".

Published in Politique
Saturday, 12 October 2019 11:57

Plusieurs morts à Abidjan

La foudre et l'écroulement d'un mur occasionnent des morts. Ce sont là le premier bilan des pluies diluviennes du vendredi 11 septembre 2019. Le bilan passe de 3 à 5 morts, a indiqué le préfet Vincent Toh Bi Irié, via son compte Facebook.

Published in Société

Emmanuel Macron n'a rien dit suite au refus non signifié au protégé de la France, le président ALassane Ouattara quand le Trésor  français auprès de qui il  a demandé de crédit il y a cinq mois. Y  a t-il fissure dans le mur?  Il est trop tôt de le dire, mais quand c'est le trésor français qui refuse du crédit à Ouattara, il y a de quoi s'inquiéter sur l'avenir politique de l'homme.

Published in Côte d'ivoire

Un acte criminel bon pour traîner ses auteurs devant la Cour d'assises, a été commis à Gonzagueville, quartier de la commune de Port-Bouët, situé sur la route internationale menant à la station balnéaire de Grand-Bassam. Et c'est un vieil homme qui paye de sa vie, la barbarie des animateurs du répugnant milieu de la pègre.

Sur les circonstances de ce crime odieux, difficile, franchement, de les tracer. Nos sources rapportent toutefois que dans la nuit du jeudi 26 septembre 2019, soit aux alentours de 19h seulement, des individus, au nombre de trois (3), s'en prennent, on ne sait vraiment pas exactement pour quelle raison, au sexagénaire répondant au nom de Youssouf Touré.

Armés de couteaux, ces bandits, se fichant complètement de la présence de nombreux témoins à cette heure-là, se ruent sur le père de famille de 64 ans. Et alors que la victime appelle au secours, en présence de nombre de personnes poussant des cris de détresse au lieu de le défendre, les quidams se montrent déterminés à régler ses comptes au malheureux. L’infortuné, diminué physiquement par le poids de l'âge, ne peut vraiment pas opposer de résistance à ces sales jeunots.

Et l'un de ceux-là, usant de son couteau, porte un violent coup dans le thorax de Youssouf Touré. Ce geste, il le répète toujours avec violence, au même endroit du corps. Un autre coup et non des moindres, par son caractère brutal, est porté par un autre criminel qui, cette fois, plante et enfonce son arme blanche au bas du dos de la victime.

Le pauvre homme étendu au sol et perdant son sang, les bandits s'arrachent des lieux et prennent la fuite, sans que personne n'ose se lancer à leurs trousses. De peur certainement, de subir le sort du malheureux père de famille. Les criminels, eux, en profitent pour s'évanouir dans la nature, en disparaissant complètement dans les ruelles de ce quartier, véritable labyrinthe.

La police, alertée, des agents se déportent sur les lieux de l'agression, où ils découvrent le vieil homme présentant des blessures effroyables et en état d'agonie.

Ce constat achevé en présence de membres de la famille totalement en état de choc, Youssouf Touré très mal en point, pour ne pas dire dans un état désespéré, est évacué à l'Hôpital général de Port-Bouët.

Hélas, dans cette unité sanitaire, les praticiens, malgré leur bonne volonté, ne parviendront pas à sauver la victime de la sauvage agression. Youssouf Touré succombe donc à ses graves blessures. Il est exactement 20h43. Son corps sans vie est sorti de l'hôpital et déposé à la morgue, par les brancardiers de service, ce soir-là.

Une enquête policière, dit-on, est en cours, pour mettre la main sur les auteurs du meurtre. Ce qui devrait permettre de cerner tous les contours du crime. Pour l'heure, ce sont des commentaires allant des plus raisonnables aux plus fous, qui « embrouillent » les oreilles.

Un acte criminel bon pour traîner ses auteurs devant la Cour d'assises, a été commis à Gonzagueville, quartier de la commune de Port-Bouët, situé sur la route internationale menant à la station balnéaire de Grand-Bassam. Et c'est un vieil homme qui paye de sa vie, la barbarie des animateurs du répugnant milieu de la pègre.

Sur les circonstances de ce crime odieux, difficile, franchement, de les tracer. Nos sources rapportent toutefois que dans la nuit du jeudi 26 septembre 2019, soit aux alentours de 19h seulement, des individus, au nombre de trois (3), s'en prennent, on ne sait vraiment pas exactement pour quelle raison, au sexagénaire répondant au nom de Youssouf Touré.

Armés de couteaux, ces bandits, se fichant complètement de la présence de nombreux témoins à cette heure-là, se ruent sur le père de famille de 64 ans. Et alors que la victime appelle au secours, en présence de nombre de personnes poussant des cris de détresse au lieu de le défendre, les quidams se montrent déterminés à régler ses comptes au malheureux. L’infortuné, diminué physiquement par le poids de l'âge, ne peut vraiment pas opposer de résistance à ces sales jeunots.

Et l'un de ceux-là, usant de son couteau, porte un violent coup dans le thorax de Youssouf Touré. Ce geste, il le répète toujours avec violence, au même endroit du corps. Un autre coup et non des moindres, par son caractère brutal, est porté par un autre criminel qui, cette fois, plante et enfonce son arme blanche au bas du dos de la victime.

Le pauvre homme étendu au sol et perdant son sang, les bandits s'arrachent des lieux et prennent la fuite, sans que personne n'ose se lancer à leurs trousses. De peur certainement, de subir le sort du malheureux père de famille. Les criminels, eux, en profitent pour s'évanouir dans la nature, en disparaissant complètement dans les ruelles de ce quartier, véritable labyrinthe.

La police, alertée, des agents se déportent sur les lieux de l'agression, où ils découvrent le vieil homme présentant des blessures effroyables et en état d'agonie.

Ce constat achevé en présence de membres de la famille totalement en état de choc, Youssouf Touré très mal en point, pour ne pas dire dans un état désespéré, est évacué à l'Hôpital général de Port-Bouët.

Hélas, dans cette unité sanitaire, les praticiens, malgré leur bonne volonté, ne parviendront pas à sauver la victime de la sauvage agression. Youssouf Touré succombe donc à ses graves blessures. Il est exactement 20h43. Son corps sans vie est sorti de l'hôpital et déposé à la morgue, par les brancardiers de service, ce soir-là.

Une enquête policière, dit-on, est en cours, pour mettre la main sur les auteurs du meurtre. Ce qui devrait permettre de cerner tous les contours du crime. Pour l'heure, ce sont des commentaires allant des plus raisonnables aux plus fous, qui « embrouillent » les oreilles.

Avec Linfodrome

Togotimes, L'information en temps réel

Published in Côte d'ivoire

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31