Togo Times - Saturday, 07 March 2020

Les acteurs des cinq famille de la filière d'Acajou sont unanimes sur les sanctions à infliger à tout contrevenant ce, conformément à la loi en vigueur au Togo. L'annonce a été faite lors du lancement vendredi de la 4e édition de la campagne de commercialisation des noix de cajou. C'était en présence du ministre de l'agriculture, de l'élevage, Noel Koutéra Bataka. Ce dernier dans son exhortation, a fait savoir que, les noix de cajou constituent pour l'économie togolaise, une source non négligeable. "Il est du devoir du Gouvernement de réguler, d’encadrer et d’accompagner les filières", a indiqué M Bataka invitant tous les acteurs  à cultiver l’entente, l’union pour le développement durable de cette  filière

Pour cette campagne, ce sont en tout 46 acheteurs grossistes et 178 sous acheteurs qui sont enrégistrés.Pour ce qui est des exportateurs, ils sont au nombre de 20 reconnus officiellement pour exercer les activités d’exportation en toute légalité. Au Togo, l’achat des noix de cajou est subordonné à l’obtention d’une carte d’acheteur ou de sous acheteur et un agrément d’achat. Sans oublier le papier vert (bordereau de transport) lors du transport des noix de l’intérieur vers Lomé.

Faute de ces documents, la loi en vigueur sera appliquée. C'est ce que fait savoir GOZAN Komlan Mawuko, président du conseil d’administration du conseil interprofessionnel de la filière anacarde du Togo.

Lancée officiellement, la campagne met en action, les agents contrôleurs et superviseurs du CIFAT qui seront installés aux points suivants: la douane de Sokodé, le poste de pesage de Djéréhoué, le poste de péage de Davié, ETG Togo, NETADI, OPAT et ARGUST. Ceux-ci vérifieront les documents qui doivent accompagner les cargaisons de l’intérieur vers Lomé.

Dans le cadre de la campagne de commercialisation 2020, le prix planché bord champ retenu par l’ensemble des acteurs des cinq familles de la filière est de 325 Fcfa et le plant greffé est égal à 550 F cfa. Le prix est proposé par les acteurs ceci est en fonction de la tendance des prix au plan international. Il vise à préserver l’intérêt de la filière et de ses acteurs.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel

Published in Culture

Voici de nouvelles informations qui proviennent d’un chercheur de Shenzhen transféré à Wuhan pour collaborer avec la task force contre l’épidémie de Coronavirus. Les informations suivantes sont claires, simples et accessibles à tous, décrivant exactement ce qu’est le virus, comment il se transmet d’une personne à l’autre et comment il est possible de le neutraliser dans la vie de tous les jours. L’infection du Coronavirus ne se présente pas comme le rhume habituel, avec le nez qui coule ou une toux avec cathares et crachats, mais au contraire avec une toux sèche. C’est le premier signe à bien identifier.

Published in Santé

Détermination, confiance,fierté. Voilà les armes avec lesquelles, Dr THON ACOHIN Kodjovi ATNA s'arme pour poursuivre le combat pour un Togo où il fera mieux vivre. Car, dit-il, "les maux de notre société sont légions et je cherche à renverser la situation". Son profil Whatsapp résume tout chez celui qui a vu son dossier de candidature rejeté par la cour constitutionnelle du Togo. Rejet que l'homme et ses ambassadeurs dans le creuset Nouvelle Vision (NOVI) digèrent mal. Mais, cela n'enlève point en lui une détermination inébranlable pour apporter sa pierre à l'édifice national. Voici l'interview

"Je ne suis pas entré en politique pour faire carrière dans l’opposition. Je suis venu porter l’espoir de ma génération et en faire une réalité par la grâce qui m’est accordée. Et pour cela, je suis prêt pour durant les 5 années à venir à saisir toutes les opportunités qui se présenteront et qui me permettront d’implémenter tout ou partie de mon projet de société pour sortir ma génération de la misère que les guéguerres politiques ont entretenu jusqu’alors", a répondu Dr THON dans cette interview. Lisez l'Interview exclusive de THON ACOHIN KODJOVI ATNA, PRESIDENT DE NOUVELLE VISION. Détails

Togotimes.info: Sur votre profil WhatsApp, on peut lire "Rien n'est fini". Comment expliquez-vous ce message?

THON ACOHIN KODJOVI ATNA:(Sourire). Nous voulons dire exactement que nous n'avons pas encore atteint la finalité de notre engagement et que nous n'allons pas nous arrêter là où les gens nous ont vus. Nous continuerons à nous battre jusqu'à atteindre la finalité qui n’est rien d’autre que de créer un Togo de rêve, un Togo où ce serait possible à chaque citoyen d’avoir de quoi manger, de vivre sur un territoire qui inspire confiance et tranquillité, qui non seulement lui permet de rêver mais aussi de réaliser ses rêves. Que la jeunesse togolaise, les femmes togolaises et les populations togolaises sachent que, écarter Dr THON de la course à la présidentielle du 22 février 2020 n'arrête pas son engagement mais plutôt, tout vient de commencer et qu’avec ou sans la magistrature suprême nous rendrons les Togolais fiers d’eux-mêmes.

Visiblement, votre message de félicitation à l'endroit du président élu, M. Faure Gnassingbé est diversement apprécié. Au sein de l'opposition, vous êtes "un traitre".

De quoi parlons-nous? Si quelqu’un dit que je suis un traitre, cela n'engage que lui. Je n’ai aucun accord avec qui que ce soit et qui me lierait à une dynamique. J’ai fait mon entrée en politique avec une vision claire et une idéologie structurée pour aboutir à un résultat objectif. Je comprends ceux qui ne s’y retrouvent pas et ce n’est pas grave. C’est le résultat qui nous départagera. Les maux de notre société sont légions et je cherche à renverser la situation. Je travaille dur pour trouver solution à ces deux jeunes hommes qui sont venus me voir le week-end dernier pour me dire que c'est la deuxième fois ils vont au BAC II mais qu’ils n'ont pas les 26.000 francs CFA des frais de dossier, une raison suffisante pour empêcher de passer l’examen. Je veux pouvoir répondre à cette dame qui me dit avoir besoin de dix sérums pour son enfant qui lutte contre la drépanocytose, un mal à la source de la perte de toute son économie.  Je veux trouver solution à ces agriculteurs qui n'ont même pas le minimum pour s'acheter la graine. Je veux donner solution aux populations togolaises. C’est extrêmement important de le comprendre. Je ne suis pas entré en politique pour faire carrière dans l’opposition. Je suis venu porter l’espoir de ma génération et en faire une réalité par la grâce qui m’est accordée. Et pour cela, je suis prêt pour durant les 5 années à venir à saisir toutes les opportunités qui se présenteront et qui me permettront d’implémenter tout ou partie de mon projet de société pour sortir ma génération de la misère que les guéguerres politiques ont entretenu jusqu’alors. Est-ce que cela fait de moi un traître?

Et vous êtes la solution?

Ce n’est pas à moi de vous le dire ! Ma solution se définit par mes actions. Faites une petite investigation dans les 37 préfectures du Togo et vous verrez par vous-mêmes. La preuve c'est que, nous avons été mis hors course depuis un moment mais, tous les jours, des jeunes deviennent encore des Ambassadeurs Dr THON, parce qu'ils croient en la vision, parce qu'ils ont espoir qu'à travers nos actions, leur vie va changer. N'est ce pas la solution à leur problème? Moi je rassure les jeunes, que rien n'est fini, que tout commence. Et ils auront le résultat à travers le changement qu'ils vont vivre grâce aux opportunités devant eux, les emplois, la qualité de formation qu'ils auront.

Est-ce que vous comprenez par exemple les candidats de l'opposition qui, quand Mgr Kpodzro appelait à l'union, n’étaient pas d'accords mais après la victoire du président sortant, cherchent à parler d'une seule voix?

Je ne tiens pas vraiment à revenir sur les questions liées à la dynamique Mgr Kpodzro. J’ai dit plus haut que la page de la présidentielle de 2020 au Togo est close. Les uns et les autres sont rapidement revenus déjà à la réalité des choses. Pour nous, il est important d’avancer vers des solutions durables pour nos populations. Mais puisque vous voulez mon avis, je dois dire que, pour comprendre ceux à qui vous faites allusion, il faut surtout s’adresser à eux-mêmes. Je préciserai cependant que parler d’une seule voix, c’est bien. Mais il faut s’assurer que cette voix unique postélectorale dont vous parlez, permette de produire les résultats notamment en rassemblant les preuves des positions clamées afin de les faire valoir devant qui de droit.

Avec le peu de temps que THON ACOHIN KODJOVI ATNA a fait sur le terrain politique au Togo, si on vous demande de parler de façon succincte des reproches à faire à l'acteur politique de l'opposition togolaise, que diriez-vous?

Je ne suis pas venu juger mes ainés. Nous n’avons pas les mêmes stratégies, nous aurons donc des résultats différents.

Un nouveau ‘‘5 ans’’ s'ouvre devant le peuple togolais mais au même moment, vos ambitions sont d'actualité. Que nous réserve NOVI 5 ans après?

La nouvelle vision est dans un processus dynamique. Nos actions et décisions suivent le cours des évènements et l’actualité. Tout dépendra de ce que nous aurons pu faire pendant les 5 ans qui sont devant nous. Pour le moment concentrons-nous à améliorer le quotidiens de nos concitoyens avec la gouvernance qui va s’instaurer dans les jours à venir.

Votre message à l'endroit de vos ambassadeurs et au peuple

A nos ambassadeurs, nous voulons les rassurer. Que notre vision n’a pas changé et notre idéologie restera la même. Notre adversaire, ce sont les maux socio-économiques qui minent notre jeunesse et nos communautés. Nous nous engageons avec tous les acteurs socio-politiques et économiques pour donner satisfaction à cette jeunesse désorientée.
Je rappelle que notre finalité n’est pas la magistrature suprême. Elle a juste été identifiée comme outil pouvant accélérer l’implémentation de notre modèle de développement. Avec ou sans cet outil, nous resterons engagés pour construire le Togo de nos rêves.
Nous voulons demander à nos ambassadeurs d'être rassurés que durant les 5 ans devant nous, nous allons nous impliquer, contraindre, accompagner afin que cette période soient plus productive que n'importe quelle autre. Oui rien n'est fini. Au contraire, tout commence.

Propos recueillis par ATISSO L Y

Togotimes, L'information en temps réel

Published in Politique

L'accident de la circulation du bus qui transportait les joueurs de l'équipe "Etoile de Guinée" sur Kankan continue d'alimenter les discussions  mais aussi de surprise. L'accident avait fait 9 morts. Mais depuis vendredi à 11 H, le bilan est revu à la baisse. Et pour cause. La famille d'un des joueurs parmi les morts qui a procédé à toutes les rituels avant l'enterrement de leur fils a été contacté à la dernière minute comme quoi, leur fils  n'est pas mort. Ce, après le constat des médecins avant tout enterrement.

Published in Afrique

Infos Sport

Facebook

Calender

« March 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31