Trois partis politiques de l'opposition, dont deux ex-membres de la coalition de la C14 devenue C7 optent pour une liste commune pour mieux serrer leur rang en vue de ratisser large les communes du Togo. Il s'agit du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) et du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) et le Nid.

Les révisions des listes électorales sont effectives depuis le 16 mai 2019. Au deuxième jour ce vendredi, le constat fait par  l'équipe de la rédaction sur le terrain dans plusieurs zones est que, l'affluence monte. Malgré quelques  difficultés signalées par les responsables d'opération, les citoyens se mobilisent pour avoir leur carte d'électeur

Les élections locales auront lieu le 30 juin 2019. Pour ces élections, la coordination des syndicats de l'éductaion du Togo (CSET) encourage vivement la candidature des enseignants.
"La CSET encourage tous les camarades enseignantes et enseignants désireux de se présenter comme candidats indépendants ou candidats d’une liste indépendante ou politique à le faire en prenant en compte les projets qui accordent une bonne place au secteur éducatif", peut-on lire dans un communiqué dont copie nous est parvenue. Lisez

Les réformes opérées par les députés de la 6e législature continuent de susciter de commentaires. Si bon nombre de Togolais et l'opinion apprécient le pas qualitatif des élus du peuple, certains acteurs ne voient pas la chose de la même manière. C'est le cas du président par intérim du parti des travailleurs, Nathaniel Olympio qui tout en se félicitant du principe de l’amnistie et la limitation du nombre de mandats présidentiels à 2, pense la chance accorder à Faure Gnassingbé de briguer deux autres mandats est un "non sens"
Prendra part aux élections locales du 30 juin 2019 dont la plupart de formation politique ne jure que par elles? A cette question, le président par intérim du Parti des Togolais, est intraitable. S'il veut clarifier sa position, il fait recours au bon 'sens du paysan".

La Haac séjourne à Notsè dans les locaux de l'hôtel le Berceau pour un atelier de 3 jours.Durant le temps de cet  atelier, l'institution va plancher sur les textes réglementaires de l'institution à l'approche de l'organation des élections locales

Les militants et sympathisants du parti Politique, "Togo Autrement" invitent où ils se trouvent, ses militants et sympathisants à aller se faire inscrire.

Le Parti démocratique panafricain (PDP) dans un communiqué, a lancé un appel aux citoyens en âge de voter à se mobiliser pour prendre part enfin de se faire enrôler. La commission électorale nationale indépendante (CENI) organise du 16 au 18 mai2019, une nouvelle opération de révision des listes électorales. Par cette opération, les citoyens qui n'avaient pas pris part au dernier recensement avant les élections législatives du 20 décembre 2018 suite à l'appel de la C14, de se faire enrôler en vue des élections locales dont la date est fixée au 30 juin 2019.

Lentement mais sûrement, le Togo va tenir les élections locales après celles tenues il y a plus de 30 ans. Le nouveau président de la commission électorale nationale indépendante, Prof Ayassor met fin au suspens. Les élections locales auront lieu le 30 Juin 2019. En attendant cette date, c'est la révision des listes élecotrales qui démarrera le 16 Mai 2019.

Nous y reviendrons plus en détails

La décentralisation en marche dans beaucoup de pays apparaît, aujourd’hui, comme un mode de gestion qui facilite le développement. Conscient de cela, le Togo s’est engagé dans ce mode de gouvernance, qui donne aux collectivités locales plus de responsabilité dans la gestion des affaires les concernant. Après avoir hésité pendant une décennie due, essentiellement, à sa situation politique, le pays a, finalement, adopté une loi sur la décentralisation en 2007. Ce qui marque un pas décisif dans ce processus. Ainsi, le Togo s’apprête à organiser des élections locales dans le courant de cette année. Ceci, pour choisir les élus locaux sensés administrer les communautés à la base et accompagner le gouvernement dans la réduction de la pauvreté, une préoccupation du chef de l’Etat et du gouvernement. Dans une interview exclusive, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, M. Payadowa Boukpessi, donne des précisions sur les enjeux de ces élections et les défis pour le Togo. Lecture

Le Togo va visiblement organiser ses élections locales en 2019. Plus de doute.Ce, après la mise en place par la 6e législature, de la nouvelle CENI. La tenue des locales n'est qu'une question de temps. C'est la nouvelle CENI mise en place qui organisera les élections présidentielles de 2020

Page 1 of 2

Infos Sport

Facebook

Calender

« May 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31