Après avoir vu son dossier hors course, le chargé à la communication de l'Alliance nationale pour le changement (Anc), Eric Dupuy tourne sa langue par sept fois. Il dit n'avoir pas besoin d'être conseiller municipal pour vivre. Une manière de dire qu'il n'a pas du tout avalé le rejet du dossier de sa liste par la Cour Suprême.

Une trentaine de femmes, candidate aux élections municipales dont la date est prévue pour le 30 juin 2019 de la région des plateaux prennent part du 10 au 12 juin à Atakpamé, à un atelier de formation destinée à les outiller en vue de leur permettre de compétir plus équitablement et plus efficacement. L'objectif de la formation,  contribuer à une représentation substantielle des femmes aux conseils municipaux à l’issue de l’élection.

La cour suprême à travers son président, le juge Patrick Akakpovi GAMATHO a rompu le silence sur les dossiers invalidés par son institution, le retard dans l'affichage des listes. C'est sur les antennes de la radio Kanal Fm dans l'émission "Club de la Presse". Une sortie qui va mettre fin aux agitations chez les recalés, puisque, le juge rassure. Selon le juge, les dispositions sont en train d'être prises pour avoir les listes rejetées avec les motifs. Et celui qui est en mesure de régulariser, s'il est possible  de régulariser, la chambre administrative de la cour suprême avisera.Lisez

La cour suprême a rendu public, la liste définitive des candidats à l’élection des conseillers municipaux du 30 juin 2019. Selon nos confrères de L-Frii citant un communiqué de la cour suprême, l'institution a publié et affiché au siège du greffe de la Cour suprême, au siège de la CENI et dans les CELI, la liste définitive des candidats pour les élections locales.

Des échanges francs, sincères attirant l'attention des hommes de médias pour une couverture responsable des élections locales du 30 juin se sont déroulés samedi à la salle Sazof à Lomé. L'initiative vient de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), en collaboration avec la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication(HAAC).

Le Togo se prépare à aller aux urnes le 30 juin 2019 dans le  cadre des premières élections électorales après celles tenues il y a 32 ans. Pour la bonne réussite de ce processus en termes sécuritaire, le gouvernement togolais vient de créer la Force Sécurité Elections 2019 (FOSE 2019). Son effectif, 8000 policiers et gendarmes.

Trois partis politiques de l'opposition, dont deux ex-membres de la coalition de la C14 devenue C7 optent pour une liste commune pour mieux serrer leur rang en vue de ratisser large les communes du Togo. Il s'agit du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) et du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) et le Nid.

Les élections locales auront lieu le 30 juin 2019. Pour ces élections, la coordination des syndicats de l'éductaion du Togo (CSET) encourage vivement la candidature des enseignants.
"La CSET encourage tous les camarades enseignantes et enseignants désireux de se présenter comme candidats indépendants ou candidats d’une liste indépendante ou politique à le faire en prenant en compte les projets qui accordent une bonne place au secteur éducatif", peut-on lire dans un communiqué dont copie nous est parvenue. Lisez

Les réformes opérées par les députés de la 6e législature continuent de susciter de commentaires. Si bon nombre de Togolais et l'opinion apprécient le pas qualitatif des élus du peuple, certains acteurs ne voient pas la chose de la même manière. C'est le cas du président par intérim du parti des travailleurs, Nathaniel Olympio qui tout en se félicitant du principe de l’amnistie et la limitation du nombre de mandats présidentiels à 2, pense la chance accorder à Faure Gnassingbé de briguer deux autres mandats est un "non sens"
Prendra part aux élections locales du 30 juin 2019 dont la plupart de formation politique ne jure que par elles? A cette question, le président par intérim du Parti des Togolais, est intraitable. S'il veut clarifier sa position, il fait recours au bon 'sens du paysan".

La Haac séjourne à Notsè dans les locaux de l'hôtel le Berceau pour un atelier de 3 jours.Durant le temps de cet  atelier, l'institution va plancher sur les textes réglementaires de l'institution à l'approche de l'organation des élections locales

Page 1 of 2

Infos Sport

Facebook

Calender

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31