La coalition de l'opposition notamment  la C14 était chez le Prof Alpha Condé il y a quelques jours. Elle n'était pas seule. Des membres du gouvernement étaient aussi invités. Seulement, le voyage de la Guinée Conakry est aujourd'hui le porte-malheur des opposants au régime de Faure Gnassingbé.

Les facilitateurs de la Cédeao, les présidents Nana Akufo Addo et  le Prof Alpha Condé ne viendront pas à Lomé de si tôt. Les deux présidents facilitateurs, du moins Alpha Condé n’a pas inscrit cela dans son agenda contrairement à ce qui a été servi à l’opinion.

Les leaders de la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition (C14) qui ont appelé leurs militants et sympathisants à prendre part « massivement » à la marche pacifique du Front citoyen Togo Debout (FCTD) de ce samedi 03 novembre à Lomé, ne vont pas assister au déroulement de la manifestation jusqu’au point de chute. Arrivés au début de la marche, ces derniers ont annoncé avoir reçu une invitation du Président Guinéen, le Professeur Alpha Condé, Co-facilitateur dans la crise socio-politique togolaise, « à prendre part à une réunion du Comité de suivi de la feuille de route à Conakry ».

Les deux facilitateurs désignés par la Cédeao pour le Togo en vue de rapprocher les positions des acteurs politiques pour une sortie de crise sont sortis de leur réserve et interpellent la coalition et le pouvoir du Togo. Au même moment, ils donnent le feu vert à la Ceni et maintiennent la date des élections.

Lentement mais sûrement, les préparatifs pour les élections du 20 décembre 2018 se poursuivent. Ce, malgré le refus de la coalition d’envoyer ses membres pour siéger à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Aujourd'hui, les mauvaises langues qui font croire que, les facilitateurs sont attendus ce mercredi à Lomé pour rencontrer coalition  et pouvoir ne font que distillées des annonces intempestives non fondées. En tout cas, c'est ce que confirme le ministre Gilbert Bawara de la fonction publique....

Nana Akufo Addo et Alpha Condé n'ont plus fait le voyage sur Lomé comme annoncé. La rencontre entre le Comité de suivi et les protagonistes avortée et repoussée au 27 Août. Voici les raisons.

L’opposition et le pouvoir seront reçus autour d’une même table la semaine prochaine. Selon les informations de sources bien informées, les facilitateurs  ghanéens et guinéens sont attendus à Lomé  la semaine prochaine. Ce, après la sortie de la feuille de route de la Cédeao le 31 juillet 2018.

Le président guinéen, le Prof Alpha Condé attend jouer le rôle de médiateur entre premier ministre béninois et l’homme d’affaires Mahamadou Bonkoungou, patron d’Ebomaf. Entre ces deux derniers, existe une affaire de  dette de 15 milliards Fcfa.

Les facilitateurs dans la crise qui secoue le Togo depuis le 19 août 2017 sont arrivés ce 26 Juin 2018 à Lomé. 

Page 1 of 2

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30