Paris appelle Bamako à «redoubler d’efforts» pour stabiliser le centre du Mali Bamako Mali afin de mettre fin à l’engrenage de violences intercommunautaires dans le centre du pays, où un nouveau massacre de villageois a été perpétré.

Le Forum forum économique UE-Togo va donner plus d'opportunités aux jeunes porteurs de projets. Prévu pour s'ouvrir du 13 au 14 juin 2019 à  Lomé, ce forum a pour thème “bâtir des relations économiques pérennes et durables”.

Les 29 novembre et les 1ers, 3 et 4 décembre 2018, les rues de Lomé vont connaître une mobilisation particulière. Les rouges prendront d’assaut les principales artères pour donner l’effet de la mer qui fait des vagues.

Ce vendredi, premier jour de la prorogation exceptionnelle du recensement électoral au Togo. Si cette prorogation est diversement appréciée, au Parti démocratique panafricain (PDP) de Bassabi Kagbara, c'est une bonne nouvelle. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, cette formation populaire dans un communiqué dont copie nous est parvenue, appelle les Togolais en âge de voter  de le faire dans cette période.

Les vrais faux visages des opposants à l'instar de Tshisekedi et de Kamerhe sont nombreux sur le continent. Ils sont prêts à saboter les efforts consentis en se cachant derrière une côte de popularité tirée de quelqu'un

Les fidèles musulmans ont assisté à la grande prière au stade Municipal d’Atakpamé. Occasion pour l’Imam  AN’Nahwi, dans sa prêche,  d’exhorter les fidèles d’Allah à prendre soin des orphelins, des personnes âgées, des femmes.

Le Président du Parti national panafricain (PNP), Me Tikpi Atchadam est très en colère contre le régime de Faure Gnassingbé qui dit-il, utilise du dilatoire visant à saboter le dialogue inter-togolais

Je lance un appel solennel aux actuels responsables du parti UNIR à faire le choix de leur propre libération, Dr Gnagnon des Forces démocratiques pour la république (FDR) lance aux responsables du parti au pouvoir. Il trouve que la solution ne peut venir que du parti au pouvoir.

L'appel est lancé par Brigitte Kafui Adjamagbo, Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA). Suite au retrait de Gilchrist Olympio à la tête de sa formation politique, un appel est lancé par Mme Brigitte Adjamagbo de la CDPA à l'endroit des militants et sympathisants de lUfc.  Mme Adjamagbo appelle les militants de l'Ufc, à se joindre aux militants de la coalition qui battent les pavés depuis le 19 août 2017.

LE CONSENSUS EST NÉCESSAIRE POUR RAMENER LA SÉRÉNITÉ SUR LA SCÈNE POLITIQUE TOGOLAISE !

C'est un secret de polichinelle que le Togo traverse des tensions. Cette dégradation du climat politique et social nécessite de la part des acteurs de tous bords l’ouverture au dialogue pour essayer d’enrayer ce que nous observons, ramener la sérénité pour que la plupart des protagonistes se retrouvent autour d’une table.

En effet, les tractations ont commencé avec l'arrivé des émissaires ghanéen au Togo pour prendre langue avec les acteurs politiques. Nous saluons ce début de concertation en attendant que le dialogue proprement dit. Nous estimons qu’il n’y a aucune raison que notre pays ne puisse pas rester un havre de paix comme il l’a toujours été. Si la tendance actuelle se poursuit, il est clair que nous allons vers des dérapages, des évènements imprévisibles qui peuvent déboucher sur la violence, le désordre et le chaos. Il est grand temps de tirer la sonnette d’alarme et d’arrêter de jeter de l’huile sur le feu.

Les blocages actuels viennent des positions extrêmes de part et d’autre des deux bords qui campent sur leurs positions. Il s’agit de positions tactiques qui nous mènent droit dans le mur. Il faut regarder l’intérêt général et prendre conscience que personne ne pourra construire notre pays dans le chaos, le désordre et l’anarchie mais aussi la peur.

Nous devons savoir qu' on peut être déterminé mais sans être pour autant extrémiste. Il faut retrouver le sens de la modération, de la pondération. Notre peuple est suffisamment mûr pour faire la part des choses et se faire une idée sur qui peut faire quoi ou conduire le Togo dans sa quête du développement. Nous n’allons pas mettre le pays à feu et à sang pour quelques individus.

La seule façon de régler cette crise est de faire en sorte que les hommes de bonne volonté et connus pour leur modération, leur objectivité, leur sens de l’intérêt général s’interposent afin de renouer les fils du dialogue. Il faut que les gens se parlent, apprennent à se fréquenter, à se respecter mutuellement, à considérer le point de vue des autres. Le fait d’être en désaccord est quelque chose de naturel et de normal dans une
démocratie. En revanche, faire de la surenchère, faire dans l’injure, dans la violence verbale et parfois physique contribue à la déliquescence du climat sociopolitique. Donc, il faut retrouver la voie de la sagesse qui commande de dialoguer parce que nous pensons que l’échange d’arguments, la recherche d’une plus grande compréhension réciproque est également importante en politique.

C'est en cela que nous devons croire à la main tendue du président Faure GNASSINGBÉ qui prône le dialogue, la tolérance qui signifie l’acceptation de l’autre dans sa  différence, et la paix .

Le moment est arrivé de passer à autre chose que les manifestations.

Que Dieu préserve le Togo.

Mensah Martial

Infos Sport

Facebook

Calender

« June 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30