Des individus lourdement armés, des braqueurs professionnels certainement attaquent les bureaux de la Poste et emportent des timbres postaux, des cartes magnétiques et une importante somme d'argent dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 septembre 2019. La scène s'est déroulée à Vridi, nous sommes en Côte d'ivoire

Des tirs sont entendus dans la boulangerie de Bessikoi. Il s'agit d'une attaque des braqueurs bien armés. Ils sont repartis avec un butin énorme estimé à des millions Fcfa. Après la fuite des trois gangsters, la police est saisie par les victimes. Des agents des forces de l'ordre se rendent sur place et procèdent à un constat d'usage, en prévision à une enquête, bien entendu.

L'un des braqueurs arrêté quand il tentait de retirer le sac de la dame contenant 1.500.000 Fcfa avec arme artisanale n'est pas allé au bout de son action. Dieu aidant, la scène se déroule dans un milieu plein de monde. Et la foule au secours a eu raison de lui. N'eut été l'arrivée rapide de la police,..... Admis en soin intensif, la police espérait qu'il se remette, afin que sa coopération permette de choper son lâche comparse en cavale.

L'insécurité gagne du terrain et chaque que Dieu fait avec son lot de victimes. Ce samedi 31 août 2019, a eu un braquage. Contrairement aux autres braquages avec l'utilisation de AK 47, les bandits ont su utiliser cette fois-ci,de l'arme blanche. Et avant de passer à l'action, la victime a reçu des coups de machette des braqueurs. Une importante somme d'argent est emportée dans cet énième braquage, près de  6 600 000 F cfa.


Nous y reviendrons

Togotimes, L'information en temps réel

Lomé et tout le territoire sont concernés par le phénomène de braquage.Le dernier acte de braquage s'est déroulé à des Km de Lomé plus précisément à Cinkassé-nord Togo. Là-bas, ce sont des femmes qui sont victimes.

Des individus autrement des braqueurs tentent d'étrangler leur bourreau et ont finalement réussi à emporter une importante somme d'argent estimée à 300.000 Fcfa. En plus de deux téléphones androïde

La rue de Lomé va grouiller de monde le 25 juillet 2019. Il s'agit d'une manifestation visant à dénoncer l'inaction des autorités togolaises face à l’insécurité grandissante. Lomé et de ses environs sont en proie à des actes de braquage sans fin. Le dernier acte de braquage qui fait couler beaucoup d'encre et de salive a eu lieu à Bè-Kpéhénou samedi dernier où un point de vente de Malboro, de T-MONEY et de Flooz et bien d'autres articles a  reçu la visite de deux braqueurs.  Bilan, une personne blessée par balles. Cette manif vise à exiger le retour de la sécurité et de l’ordre, selon le pasteur Edoh Komi, leader du mouvement.

Les braqueurs viennent de marquer leur passage à Bé-Kpéhénou en tirant sur un individu avant de s'emparer d'une imporante somme d'argent.Au moment où nous mettons sous presse cette information, Bè-Kpéhénou qui grouille de monde les soirs, est presque calme.

Depuis quelques temps, Lomé est en proie aux braquages à répétition. Et à chaque opération, ce sont les braqueurs qui s'en sortent avec de l'argent à couper le souffle. A ce jour, pas un seul braqueur arrêté sur le champ d'opération, pourtant, tout se passe dans le petit cercle de Lomé. Et pour qui connaît le Togo, son armée, son renseignement, dire que  qu'on n'arrive pas à arrêter les auteurs des braquages, cela sonne dans les oreilles comme étant un mensonge. Sous d'autres cieux, l'on dirait que le dispositif sécuritaire du général ministre de la sécurité et de la protection civile serait infiltré. Vrai ou faux?

Un nouveau braquage spectaculaire à Lomé ce midi. Cette fois-ci, la scène qui ressemble  à un film américain s'est déroulé sur le campus au niveau du lieu baptisé "Marché Gayibo. Une importante somme d'argent emportée par les malfrats qui visiblement n'ont pas changé de tactique, toujours à bord de moto.

Page 1 of 2

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31