Les prêtres de l’Eglise Catholique au Togo veulent voir et faire autrement les choses en faveur des populations. Cette position s'explique par les évènements que chaque citoyen du pays vit ces derniers temps au plan politique.  La  Conférence des évêques du Togo (CET) répond à ceux qui pensent que, les hommes de Dieu ne doivent pas  se mêler à ce qui ne les regarde  pas. "L’église émane du peuple, elle est solidairement ancrée dans le peuple et vit intimement ses joies et ses peines", dit  la CET

Les évêques du Togo sont unanimes à reconnaître que, des élections sans les réformes qui s’imposent ne résoudra pas le problème togolais.Au contraire, disent-ils, elles ne feront qu’exacerber les tensions et les violences. C'est le cri de coeur des hommes de Dieu de l'église à travers la Conférence des évêques du Togo (CET).

La Conférence des Évêques du TOGO (CET) a appris avec consternation, la profanation de mosquées à Agoènyivé Demakpoè et à Agoènyivé Centre le 28 et le 30 juillet 2018. Deux autres profanations ont eu lieu le dimanche 5 août dernier à Agoènyivé Nyamassi. Nous condamnons ces actes de vandalisme qui menacent le vivre ensemble pacifique entre les communautés religieuses de notre pays, et vous prions de transmettre notre solidarité à l’ensemble de la communauté musulmane du TOGO.

Le chef d’inspection de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle des plateaux-Est, Nicoé Jean-Baptiste a procédé mardi à Atakpamé-165 km de Lomé- la cérémonie des activités des 20 ans du Complexe Technique Excellence (CTE).

Le comble a été atteint le mercredi 28 Mars dernier quand, au cours du Mercredi Saint selon la liturgie catholique, des scènes de violence et de trouble ont eu lieu au cours de la Messe Chrismale que présidait Mgr Benoît ALOWONOU en sa Cathédrale Saint-Esprit de Kpalimé.

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31