Lentement mais sûrement, le comité d'organisation dans sa détermination à aller de l'avant dans la phase des inscriptions pour l'élection des délégués du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE) rempote de succès là où certains Togolais veulent voir l'échec. Et pour cause. Le nombre de Togolais inscrit à la phase des inscriptions pour être électeurs ou candidats lors de l’élection des 77 délégués du HCTE en dit long.

Prenant en compte les propositions et suggestions  de certaines associations de la diaspora et pour  associer tous les Togolais sans exception, le ministère des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur a pris une bonne décision, celle de proroger les dates d'enrôlement des électeurs et candidats au 20 août 2019.

Le Ministre Professeur Robert DUSSEY en charge des togolais de l’extérieur a entrepris le processus de mise en place du Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE) tel que recommandées par les assisses de la diaspora togolaise tenues à Lomé en 2014. Seulement voilà. Le processus fait  face à de multiples polémiques de la part d’une partie de la diaspora. Pour permettre aux internautes et autres de mieux comprendre les tenants et aboutissants de ce processus, le ministre Robert DUSSEY revient sur le mécanisme en cours en vue  de la mise en place du HCTE. Voici en exclusivité et en intégralité, nos échanges. Lisez plutôt

Le gouvernement togolais est conscient depuis quelques années, du poids que représente la diaspora togolaise dans l’économie du pays.

Infos Sport

Facebook

Calender

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31