Lentement mais sûrement, l'élection des Maires après les élections municipales va rentrer dans l'hsitoire. Pour l'élection du Maire d'Amoutivé, après la pluie, le beau temps. Jean Pierre Fabre devient le Maire avec pour adjointe, Isabelle Ameganvi.

A Sokodé où Jean Pierre Fabre et ses militants sont allés dans le cadre d'une tournée rentrant dans la campagne électorale, l'accueil a été un goût amer. C'est sous les hués que l'ex chef de file de l'opposition et sa chute étaient partis dans la ville de Sokodé. L'affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Et les commentaires vont bon train. Visiblement touché, le chroniqueur et journaliste, Firmin Têko-Agbo en parle dans une réflexion claire et limpide. Lisez

La campagne électorale pour les élections du 30 juin 2019 se poursuit. Dans une vidéo qui circule sur You Tube, une foule nombreuse à Sokodé a hué l'ex chef de file de l'opposition, Jean Pierre Fabre

L'ex chef dee file de l'opposition togolaise, Jean Pierre Fabre est non seulement candidat aux élections locales mais tête de liste. Son ambition, devenir Maire dans le Golfe 4. Sur sa liste, figure également Me Isabelle Ameganvi, ex-présidente du groupe parlementaire ANC au parlement sortant.

Tous les jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire. Et plus les jours passent, le peuple togolais  découvre le derrière de ses opposants qui tout en parlant en leur nome, privilégie  l'intérêt individuel avant tout. Dans un article intitulé "La face révélée de Jean-Pierre Fabre", nos confrères du site autogo font une analyse  claire des actes de l'opposant. Nous vous proposons l'intégralité de l'article.

"Il ne sert à rien de pleurnicher. Si Fabre veut devenir président, il n'a qu'à aller sur le terrain, convaincre les populations du Nord au Sud, de l'Est à l'ouest, à travers une offre politique fiable et le tour sera joué dans les urnes. Seuls les élections fera de lui un président...", Dr Tchala Dogo

L'ex chef de file de l'opposition togolaise, Jean Pierre Fabre, président de l'Alliance nationale du changement (Anc) digère toujours mal, la position de la Cédeao dans sa gestion de la crise togolqise. Sollicitée par le gouvernement togolais pour trouver un terrain d'entente à la relance de la lutte politique d'août 2017, la gestion faite par la Cédeao de la crise fait mal aux acteurs politiques  notamment les opposants au sein de la coalition de l'opposition de la C14.

Dans une interview à nos confrères de Le Correcteur, le chef de file de l’opposition aborde plusieurs sujets: les violences à Sokodé, la tentative de tuerie sur son militant dans le Nord, la question de l’opposition parlementaire, etc, M Fabre dit tout sauf…Pour le Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) "nous ne voyons aucun intérêt à l’implication de la CEDEAO, si cette implication doit se traduire par l’amplification de la crise à notre détriment".

Après les deux jours de discussions avec les représentants des facilitateurs à Lomé à l'Hôtel du 2 Février, Mme Adjamagbo et Jean Pierre Fabre se contredisent dans une de leur sortie médiatique. Vidéo

 Nos appareils judiciaires ainsi que toutes nos institutions sont corrompus », a fortement critiqué Jean Pierre Fabre (chef de file de l’opposition), en réaction à « l’affaire Bolloré » qui fait grand bruit ces derniers jours.

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30