La rue de Lomé va grouiller de monde le 25 juillet 2019. Il s'agit d'une manifestation visant à dénoncer l'inaction des autorités togolaises face à l’insécurité grandissante. Lomé et de ses environs sont en proie à des actes de braquage sans fin. Le dernier acte de braquage qui fait couler beaucoup d'encre et de salive a eu lieu à Bè-Kpéhénou samedi dernier où un point de vente de Malboro, de T-MONEY et de Flooz et bien d'autres articles a  reçu la visite de deux braqueurs.  Bilan, une personne blessée par balles. Cette manif vise à exiger le retour de la sécurité et de l’ordre, selon le pasteur Edoh Komi, leader du mouvement.

Les Forces vives "Espérance pour le Togo" annoncent de nouvelles manifestations avant les élections locales. L’organisation qui a appelé les togolais à participer à la révision de la liste électorale qui prend fin samedi, invite les populations togolaises à envahir les rues de Lomé le 1er juin. Le Révérend Père Affognon et les autres leaders du mouvement contestent les récentes décisions gouvernementales qui « affectent la liberté de manifestation au Togo

Les militants et sympathisants du Parti national panafricain sont entre l'enclume et le marteau. A quelques heures des manifs, les forces de l'ordre ratissent large. Des attroupements sont dispersés et les premières arrestations déjà signalées.

Ce 13 Avril 2019, le parti national panafricain et ses militants et sympathisants sont dans les rues pour une gigantesque manifestation visant à exiger les réformes constitutionnelles et institutionnelles d'un côté et de l'autre, dire non à un 4e mandat pour Faure Gnassingbé. Ce dernier est vers la fin de son mandat. Le Togo organise la présidentielle en 2020. La plupart des adversaires politiques du président sont unanimes à dire non au président à ne pas briguer un autre mandat de plus.

Le président Tikpi Atchadam du parti national panafricain rompt le silence dans un audio. Pour bon nombre de Togolais, la lettre réponse du ministre de l'administration territoriale va occuper une place importante dans l'audio. C'est mal connaître le Tikpi Atchadam. Dans sa sortie qui a pour but de lancer un appel à la mobilisation, il multiplie le ministre Payadowa Boukpessi pa Zéro, une forme de réponse du berger à la bergère pour dire, la manif dans les 10 villes est maintenue.

Le 13 avril 2019, le parti national panafricain sera dans les rues de Lomé et à l'intérieur du pays pour une manifestation pacicique. Avant la tenue de cette manif, le Préfet du Kloto et les us et coutumes interdisent toute manifest à caractère politique dans la ville de Kpalimé.Réponse du berger à la bergère, Tchatikpi Ouro-Djikpa n'a pas mâché ses mots, la marche aura bel et bien lieu à Kpalimé, n’en déplaise au préfet.

Le parti national panafricain (PNP) et ses mlitants sont de retour. Idée de relancer certainement la lutte politique comme c'était le cas le 19 août 2017. Militants et sympathisants du PNP de Tikpi Atchadam se mobilisent pour prendre d'assaut les rues dans 10 villes du pays. Cette fois-ci, le parti de Tikpi Atchadam sera seul.

"Je tiens à vous rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation de ces lieux, a entraîné de la part des riverains des plaintes pour tous les désagréments que cela entraîne.Pour éviter que la poursuite d’utilisation de ces tronçons et lieux pour les manifestations n’entraîne des risques de troubles graves à l’ordre public, le gouvernement a décidé que ces tronçons places et quartiers utilisés durant plus de sept mois soient soulagés".

La coalition de l’opposition de la C14 lance une gigantesque manifestation de rue le 12 Janvier 2019, manif visant à dire Non, aux élus qui dit Mme Adjamagbo, sont "nommés" pour soutenir le régime en place.

Les manifestations de la coalition de la C14 samedi pour dit-on empêcher le processus électoral en cours se sont achevées sur un goût amer: des heurts opposant quelques manifestants et forces de l'ordre et de sécurité sont soldés par deux morts dont un par balle, quatre blessés du côté des forces de sécurité, 28 personnes interpellées.

Page 1 of 4

Infos Sport

Facebook

Calender

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31