"Je tiens à vous rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation de ces lieux, a entraîné de la part des riverains des plaintes pour tous les désagréments que cela entraîne.Pour éviter que la poursuite d’utilisation de ces tronçons et lieux pour les manifestations n’entraîne des risques de troubles graves à l’ordre public, le gouvernement a décidé que ces tronçons places et quartiers utilisés durant plus de sept mois soient soulagés".

La coalition de l’opposition de la C14 lance une gigantesque manifestation de rue le 12 Janvier 2019, manif visant à dire Non, aux élus qui dit Mme Adjamagbo, sont "nommés" pour soutenir le régime en place.

Les manifestations de la coalition de la C14 samedi pour dit-on empêcher le processus électoral en cours se sont achevées sur un goût amer: des heurts opposant quelques manifestants et forces de l'ordre et de sécurité sont soldés par deux morts dont un par balle, quatre blessés du côté des forces de sécurité, 28 personnes interpellées.

Les leaders de coalition de la C14 sont encore au rendez-vous pour la grande manifestation visant à exiger les réformes constitutionnelles et l'arrêt du processus en cours dans le cadre de la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018

Des gaz lacrymogènes ont causé du tort à des élèves de l'établissement Complexe scolaire Le Savoir à Agoè-Zongo. Plusieurs élèves snt tombés évanouis, d'autres cas graves sont conduits au CHU. A Kparatao, les images des gaz lacrymo font parler d'elles.

Les 4 jours de manifestations sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce 29 novembre 2018 débute ce jeudi. Cette manifestation à laquelle, le parti national panafricain (PnP), fer de lance de la lutte pour l’alternance participe, se veut crucial.

Les 29 novembre et les 1ers, 3 et 4 décembre 2018, les rues de Lomé vont connaître une mobilisation particulière. Les rouges prendront d’assaut les principales artères pour donner l’effet de la mer qui fait des vagues.

Les populations de cinq grandes villes du Togo seront dans les rues le 1er septembre 2018. Objectif, réclamer Kpactha Gnassingbé à travers une géante manifestation de colère et deux autres individus en prison à Lomé.

Le parti national panafricain (Pnp) revient sur le devant de la scène politique comme il avait fait le 19 août 2017. Une reprise pour le peuple au peuple togolais que, le PNP est bel et bien vivant.

Les manifestations prévues par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition les 11, 12 et 14 avril 2018 sont interdites par le ministre de l'administration territoriale et des collectivités locales. Le ministre en charge de ce département souligne que, au nom de l'engagement qui lie les acteurs au dialogue inter togolais, aucune manifestation  de rue n'est plus de mise. C'est au nom de cela, que les premières journées de manifs sont violemment réprimées.

Page 1 of 4

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31