Tout est bien qui finit bien dit-on souvent. Les élections municipales qui sont organisées pour la première fois au Togo sont rentrées dans l'histoire avec la boucle  qui est bouclée dans le cadre des partielles dans 5 communes le 15 août 2019.

La campagne électorale pour les partielles dans les communes où les municipales étaient reportées pour des raisons techniques avancées par la Ceni et annulées dans d'autres pour des irrégularités graves par la cour suprême bat son plein sur le terrain. Ce, depuis l'ouverture par Tchambakou Ayassor, président de la CENI lundi dernier. La campagne électorale partielle prendra fin le 13 août 2019 à 23 heures 59 minutes.

Après les résultats provisoires  de la commission électorale nationale indépendante (CEN) donnant au parti présidentiel de rafler 895 sièges, c'est le tour de la Cour suprême de situer définitivement les candidats. L'institution de Akakpovi Gamatho proclame les définitifs le 17 juillet 2019.

La commission électorale nationale indépendante (Ceni), structure chargée d'organiser et de superviser les élections municipales déroulées le 30 juin 2019 livre son verdict provisoire. Un verdict qui démontre encore l'avancée du parti de Faure Gnassingbé sur les autres

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31