No item found! Please check your config!
 

Couples Mixtes VIP

  1. Couples Mixtes VIP
De superbes femmes occidentales polyglottes et cultivées à la recherche d'hommes africains VIP et aussi de jeunes africains prometteurs.

Le www.club-drh.com garantit la totale confidentialité et anonymat à ses clients. Travailler avec des Dirigeants politiques de haut niveau, des cadres supérieurs et dirigeants de groupes privés, des sportifs de haut niveau, des patrons de PME, des professions libérales médicales et juridiques, et aussi des jeunes diplômés à très fort potentiel nécessite cet engagement ET de résultat ET de discrétion.

Lien vers le contrat d'accompagnement VIP du Club DRH http://www.club-drh.com/contrat/:

La convocation du corps électoral met en lambeaux les espoirs de ceux qui croient dur comme fer que l'élection présidentielle n'aura pas lieu tant que les réformes voulues ne sont pas faites. Le gouvernement togolais en a décidé autrement. Devant le fait accompli et au regard des sorties médiatiques ces derniers temps, l'on pourra dire sans se tromper  que les opposants de Faure Gnassingbé qui ne sont pas prêts à  jouer un rôle d'accompagnateur vont certainement renoncer à leur  candidature.

Réponse du berger à la bergère? Après les multiples appels des opposants au régime de Faure Gnassingbé pour des discussions avant la tenue de la présidentielle, tout porte à croire que, leur cri de coeur a reçu un écho favorable. Et pour cause. Cet après d'après les informations, pouvoir et opposition se rencontrent. Au menu de la rencontre, la présidentielle qui se déroulera entre le 19 février et le 5 mars 2020, selon les indications de la Cour constitutionnelle.

En entamant des journées de jeûne, de prière et de louange à Dieu, il est question pour les hommes de Dieu de demander au créateur afin qu'il aide l'opposition à  dégager un candida unique. Seulement, de nombreux togolais se demandent quel sera l'effet d'une prière si les concernés n'ont pas leur coeur dans ce désir.

Rien n'empêchera plus Faure Gnassingbé et ses militants de sauter  du champagne et autres au terme de la présidentielle de 2020. La danse saccadée de l'opposition dresse le lit de la victoire au parti Union pour la République (Unir). Le peuple togolais sait désormais  distinguer du vrai du faux.

Les résultats proclamés par la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) à l'issue des élections municipales du 30 juin 2019 continuent à donner des insomnies aux partis de l'opposition (extra-parlementaire) qui y ont pris part dans l'espoir de gagner quelques mairies.

Il y a un temps pour tout. Un temps pour protester et un temps pour penser au développement du pays. C’est ce temps qui semble être arrivé au Togo où le pouvoir et une coalition de partis de l’opposition reconnaissent des avancées notables dans le processus de sortie de la crise qui les oppose.

S´agissant de la participation ou non du PNP aux éventuelles manifestations de la C14 dans les jours ou semaine qui suivent, M.Ouro-Djikpa a été plus que clair. La position du Parti du Cheval à ce sujet n´a pas bougé. Le Parti National Panafricain estime que la coalition de l´opposition devrait envoyer une délégation auprès des deux facilitateurs pour plaider la réalisation des mesures préalables ou d´apaisement que sont la libération de tous les prisonniers et la levée des sièges militaires dans les villes de Bafilo, Mango et Sokodé.

Ce jeudi comme prévue, le commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, le Gal Francis Behanzin a rencontré les acteurs politiques impliqués dans le dialogue inter togolais. Si les échanges se sont bien déroulés, il faut noter que rien de potable n'est à mettre sous la dent.

La rencontre avec les deux facilitateurs et le communiqué final rendu public laisse voir que, pour une sortie de crise au Togo, il faut que pouvoir et opposition mettent un peu  d'eau dans leur vin. Les populations éprouvent d'énormes difficultés pour joindre les deux bouts. Ce depuis août 2017. Jusqu'à quand?

"Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) regrette la persistance de la crise politique que traverse le Togo depuis août 2017". Il dit comprendre la volonté de l’opposition à manifester, en vue de pousser la majorité à aller aux réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales. "Toutefois, il s’interroge sur la nécessité de manifester pendant que la reprise du dialogue est annoncée"

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« June 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30