Les 29 novembre et les 1ers, 3 et 4 décembre 2018, les rues de Lomé vont connaître une mobilisation particulière. Les rouges prendront d’assaut les principales artères pour donner l’effet de la mer qui fait des vagues.

La mauvaise nouvelle vient de tomber. La direction du Parti national panafricain de Tikpi Atchadam est dans de beau draps à Aflao Sagbado. Le local qui sert de siège à cette formation politique doit être libéré dans un bref délai. Le proprio en a décidé autrement

Alors que le confrère de La Lettre du Continent, dans sa livraison de ce jour indique que le patron du PNP (Parti National Panafricain), bien qu’ayant refusé un poste chargé de mission à la Sékhoutouréya, serait dans un rôle de Conseiller juridique auprès de sociétés étrangères présentes sur le sol guinéen, la direction du parti de l’homme du 19 Août 2017, apporte un démenti formel à toutes les informations contenues dans cet article figurant dans la parution numéro 785 paru ce Mercredi 03 Octobre 2018.

D’après le démenti signé du Conseiller juridique de Tikpi Atchadam, Me Kwasigan Agba, « outre les noms de personnes et des Etats cités dans ledit article, tout le contenu est manifestement faux, et relève de la pure imagination. C’est donc tout naturellement qu’il dément ces allégations mensongères ».

Dans la suite de ce démenti, le PNP dit avoir constaté « avec consternation que la Lettre du Continent n’est pas à son coup d’essai en ce qui concerne les affabulations se rapportant à la personne de M. Tikpi ATCHADAM » et que « cette situation est d’autant plus déplorable que de telles attitudes viennent d’un organe de presse qui se veut continental, et qui devrait pour ce faire, faire preuve de sérieux ». Le parti au symbole du Cheval blanc dans un fond rouge, « regrette que la Lettre du Continent, à travers de tels agissements, avilisse l’image du Continent africain ».

Et pour finir, ce parti politique membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition, indique qu’il « se réserve la possibilité d’y apporter des suites judiciaires ».

Cet article est repris grâce au partenariat entre Togotimes-Telegramme228

Togotimes, l'information en temps réel

S´agissant de la participation ou non du PNP aux éventuelles manifestations de la C14 dans les jours ou semaine qui suivent, M.Ouro-Djikpa a été plus que clair. La position du Parti du Cheval à ce sujet n´a pas bougé. Le Parti National Panafricain estime que la coalition de l´opposition devrait envoyer une délégation auprès des deux facilitateurs pour plaider la réalisation des mesures préalables ou d´apaisement que sont la libération de tous les prisonniers et la levée des sièges militaires dans les villes de Bafilo, Mango et Sokodé.

Le parti national panafricain (PNP) est en colère suite au bastonnade dont a été victime ses militants à Djagblé. Alors qu'ils étaient en réunion dans une maison le 09 septembre dernier, 
les militants et sympathisants du PNP de Djagblé ont reçu  la visite inattendue de la gendarmerie, lourdement armée, avec trois véhicules et une moto.

au Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam,  les responsables de cette formation politique, fer de lance de la contestation du régime en place, il faut être vigilant.

Le parti de Tikpi Atchadam ne sera pas avec le groupe pour le programme des manifestations prévues à venir. Sur les antennes de la radio, le parti dit qu'il ne va pas s’associer  aux 13 autres partis politiques de la coalition de l’opposition pour les meetings prévus la semaine prochaine à l’intérieur du pays.

Ouro Djikpa Tchatikpi du Parti national panafricain a réagi au sujet du meeting animé par Jean Pierre Fabre à Agoé-Zongo. Selon lui, c'est une perte de temps pour les populations

Les individus arrêtés dans le cadre des manifestations politiques sont encore en prison. Ce mercredi, on apprend que Mes Apévon et Adéré ont obtenu la mise en liberté du sieur Mohamed Ndancky et deux autres autres, militants du Parti national panafricain (PNP)

Nous y reviendrons

Joindre la rédaction de Togotimes aux numéros 00228 99 67 27 57 / 98 99 00 98

Le vent de la dissension serait-il en train de souffler au sein de la Coalition comme certains semblent le voir venir ? C’est ce que d’aucuns ont soupçonné cette semaine, à l’annonce d’une série de manifestations de rue la semaine prochaine (les 20, 21, 22 et 24 Mars 2018) par le PNP (Parti Nationaliste Panafricain), au travers d’un communiqué audio du Conseiller du président du Parti, Ouro Djikpa Tchatikpi.

Page 1 of 2

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31