L'entourage du député Agbéyome Kodjo, nourrit toujours un espoir imaginaire, celui de voir Agbéyome Kodjo au pouvoir. Alors que, l'élection présidentielle du 22 Février 2020 a livré son verdict final depuis le 03 mars 2020. Faure Gnassingbé, déclaré président élu, se prépare pour la cérémonie de prestation de serment. Pendant que toutes les institutions sous régionales applaudissent avec les deux mains, cette élection apaisée, sans violence et félicitent la victoire du président et nourrissent de voir un Togo en plein essor pour les Cinq ans à venir, Agbéyome Kodjo et son entourage continuent de donner un espoir imagnaire. Parmi ses soutiens pour la présidentielle dernière, il y a Thomas Kokou N’soukpoe du Bloc d'action pour le changement (BAC). Nous lui avons tendu notre micro. Il a répondu à nos questions. Pour M. N'soukpoe, "De deux choses l'une, soit Monsieur Faure Gnassingbé passe le pouvoir à Monsieur Agbeyome Messan Kodjo ou soit la Cour Constitutionnelle nous renvoie à un deuxième tour sous contrôle de la Communauté Internationale". Lisez.

Détermination, confiance,fierté. Voilà les armes avec lesquelles, Dr THON ACOHIN Kodjovi ATNA s'arme pour poursuivre le combat pour un Togo où il fera mieux vivre. Car, dit-il, "les maux de notre société sont légions et je cherche à renverser la situation". Son profil Whatsapp résume tout chez celui qui a vu son dossier de candidature rejeté par la cour constitutionnelle du Togo. Rejet que l'homme et ses ambassadeurs dans le creuset Nouvelle Vision (NOVI) digèrent mal. Mais, cela n'enlève point en lui une détermination inébranlable pour apporter sa pierre à l'édifice national. Voici l'interview

"Je ne suis pas entré en politique pour faire carrière dans l’opposition. Je suis venu porter l’espoir de ma génération et en faire une réalité par la grâce qui m’est accordée. Et pour cela, je suis prêt pour durant les 5 années à venir à saisir toutes les opportunités qui se présenteront et qui me permettront d’implémenter tout ou partie de mon projet de société pour sortir ma génération de la misère que les guéguerres politiques ont entretenu jusqu’alors", a répondu Dr THON dans cette interview. Lisez l'Interview exclusive de THON ACOHIN KODJOVI ATNA, PRESIDENT DE NOUVELLE VISION. Détails

Togotimes.info: Sur votre profil WhatsApp, on peut lire "Rien n'est fini". Comment expliquez-vous ce message?

THON ACOHIN KODJOVI ATNA:(Sourire). Nous voulons dire exactement que nous n'avons pas encore atteint la finalité de notre engagement et que nous n'allons pas nous arrêter là où les gens nous ont vus. Nous continuerons à nous battre jusqu'à atteindre la finalité qui n’est rien d’autre que de créer un Togo de rêve, un Togo où ce serait possible à chaque citoyen d’avoir de quoi manger, de vivre sur un territoire qui inspire confiance et tranquillité, qui non seulement lui permet de rêver mais aussi de réaliser ses rêves. Que la jeunesse togolaise, les femmes togolaises et les populations togolaises sachent que, écarter Dr THON de la course à la présidentielle du 22 février 2020 n'arrête pas son engagement mais plutôt, tout vient de commencer et qu’avec ou sans la magistrature suprême nous rendrons les Togolais fiers d’eux-mêmes.

Visiblement, votre message de félicitation à l'endroit du président élu, M. Faure Gnassingbé est diversement apprécié. Au sein de l'opposition, vous êtes "un traitre".

De quoi parlons-nous? Si quelqu’un dit que je suis un traitre, cela n'engage que lui. Je n’ai aucun accord avec qui que ce soit et qui me lierait à une dynamique. J’ai fait mon entrée en politique avec une vision claire et une idéologie structurée pour aboutir à un résultat objectif. Je comprends ceux qui ne s’y retrouvent pas et ce n’est pas grave. C’est le résultat qui nous départagera. Les maux de notre société sont légions et je cherche à renverser la situation. Je travaille dur pour trouver solution à ces deux jeunes hommes qui sont venus me voir le week-end dernier pour me dire que c'est la deuxième fois ils vont au BAC II mais qu’ils n'ont pas les 26.000 francs CFA des frais de dossier, une raison suffisante pour empêcher de passer l’examen. Je veux pouvoir répondre à cette dame qui me dit avoir besoin de dix sérums pour son enfant qui lutte contre la drépanocytose, un mal à la source de la perte de toute son économie.  Je veux trouver solution à ces agriculteurs qui n'ont même pas le minimum pour s'acheter la graine. Je veux donner solution aux populations togolaises. C’est extrêmement important de le comprendre. Je ne suis pas entré en politique pour faire carrière dans l’opposition. Je suis venu porter l’espoir de ma génération et en faire une réalité par la grâce qui m’est accordée. Et pour cela, je suis prêt pour durant les 5 années à venir à saisir toutes les opportunités qui se présenteront et qui me permettront d’implémenter tout ou partie de mon projet de société pour sortir ma génération de la misère que les guéguerres politiques ont entretenu jusqu’alors. Est-ce que cela fait de moi un traître?

Et vous êtes la solution?

Ce n’est pas à moi de vous le dire ! Ma solution se définit par mes actions. Faites une petite investigation dans les 37 préfectures du Togo et vous verrez par vous-mêmes. La preuve c'est que, nous avons été mis hors course depuis un moment mais, tous les jours, des jeunes deviennent encore des Ambassadeurs Dr THON, parce qu'ils croient en la vision, parce qu'ils ont espoir qu'à travers nos actions, leur vie va changer. N'est ce pas la solution à leur problème? Moi je rassure les jeunes, que rien n'est fini, que tout commence. Et ils auront le résultat à travers le changement qu'ils vont vivre grâce aux opportunités devant eux, les emplois, la qualité de formation qu'ils auront.

Est-ce que vous comprenez par exemple les candidats de l'opposition qui, quand Mgr Kpodzro appelait à l'union, n’étaient pas d'accords mais après la victoire du président sortant, cherchent à parler d'une seule voix?

Je ne tiens pas vraiment à revenir sur les questions liées à la dynamique Mgr Kpodzro. J’ai dit plus haut que la page de la présidentielle de 2020 au Togo est close. Les uns et les autres sont rapidement revenus déjà à la réalité des choses. Pour nous, il est important d’avancer vers des solutions durables pour nos populations. Mais puisque vous voulez mon avis, je dois dire que, pour comprendre ceux à qui vous faites allusion, il faut surtout s’adresser à eux-mêmes. Je préciserai cependant que parler d’une seule voix, c’est bien. Mais il faut s’assurer que cette voix unique postélectorale dont vous parlez, permette de produire les résultats notamment en rassemblant les preuves des positions clamées afin de les faire valoir devant qui de droit.

Avec le peu de temps que THON ACOHIN KODJOVI ATNA a fait sur le terrain politique au Togo, si on vous demande de parler de façon succincte des reproches à faire à l'acteur politique de l'opposition togolaise, que diriez-vous?

Je ne suis pas venu juger mes ainés. Nous n’avons pas les mêmes stratégies, nous aurons donc des résultats différents.

Un nouveau ‘‘5 ans’’ s'ouvre devant le peuple togolais mais au même moment, vos ambitions sont d'actualité. Que nous réserve NOVI 5 ans après?

La nouvelle vision est dans un processus dynamique. Nos actions et décisions suivent le cours des évènements et l’actualité. Tout dépendra de ce que nous aurons pu faire pendant les 5 ans qui sont devant nous. Pour le moment concentrons-nous à améliorer le quotidiens de nos concitoyens avec la gouvernance qui va s’instaurer dans les jours à venir.

Votre message à l'endroit de vos ambassadeurs et au peuple

A nos ambassadeurs, nous voulons les rassurer. Que notre vision n’a pas changé et notre idéologie restera la même. Notre adversaire, ce sont les maux socio-économiques qui minent notre jeunesse et nos communautés. Nous nous engageons avec tous les acteurs socio-politiques et économiques pour donner satisfaction à cette jeunesse désorientée.
Je rappelle que notre finalité n’est pas la magistrature suprême. Elle a juste été identifiée comme outil pouvant accélérer l’implémentation de notre modèle de développement. Avec ou sans cet outil, nous resterons engagés pour construire le Togo de nos rêves.
Nous voulons demander à nos ambassadeurs d'être rassurés que durant les 5 ans devant nous, nous allons nous impliquer, contraindre, accompagner afin que cette période soient plus productive que n'importe quelle autre. Oui rien n'est fini. Au contraire, tout commence.

Propos recueillis par ATISSO L Y

Togotimes, L'information en temps réel

On connaît finalement la position de l'artiste de la chanson, Eric MC. Engagé depuis un moment au côté de l'opposition, aujourd'hui, l'homme change de pneus et devient militant du parti politique BATIR. Sur le scrutin du 22 Février 2020, Eric Mc est clair: "le un coup KO de Faure est consommé, c’est-à-dire le 4e mandat de Faure Gnassingbé est assuré. Le 3e mandat de Faure Gnassingbé lui a été donné à par l’ex-Chef de file de l’opposition. Et pourquoi doit-on alors lui refuser un 4e mandat?".

La présidentielle d’octobre 2020, les candidatures du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) au scrutin de 2020, le visite du premier ministre, Amadou Gon dans la région du Gôh, sont entre autres les sujets qui cristallisent l’attention de la presse ivoirienne ce lundi 13 janvier 2020.

Le climat politique de la Côte d’ivoire devient lourd au jour le jour . Et les sorties médiatiques des acteurs politiques enveniment le climat. Conscient de cette réalité, le conseillé du Président NOBA Thomas de la Nouvelle Convergence Citoyenne (NCC), le Citoyen DOTROP Athanase a trouvé les mots justes pour interpeller la génération actuelle au pouvoir à qui il lance un appel : "Ayez le courage de passer le relais " pour faire non seulement une rupture politique, mais aussi de génération. Il soutient que,  "le vrai problème de notre pays et des Ivoiriens est la génération qui a succédé au père fondateur, ils pratiquent tous, la politique de la terre brûlée". Lisez l’interview

La délégation du Parti Démocratique Panafricain poursuit son petit bonhomme de chemin. Le 29 novembre dernier, elle est allée à la rencontre des militants du parti. À Mango et Kanté, les discussions ont tourné autour de la redynamisation de la section locale pour les futurs défis qui attendent le parti.

Le ministre de la fonction publique Gilbert Bawara a dans une interview à nos confrères de Savoir News et Togobreakingnews, aborde toutes des sujets importants. Certains sujets d'actualité ne sont pas oubliés. Il parle de l'élection présidentielle sans oublier la sortie des Evêques du Togo

A moins d'un an de la présidentielle, une réunion s'est tenue à Paris pour une transition politique en Côte d'Ivoire, fait savoir Linter. « Passerelle démocratique comme solution avant 2020, c'est le thème de la conférence de presse animée, dans la soirée du mardi 12 novembre 2019, à Paris, par l'Union de la diaspora pour la Côte d'Ivoire (Udci) », apprend le confrère. Qui ajoute que cette organisation est le point focal en France et en Europe de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp) de Henri Konan Bédié. « Notre objectif est d'éviter un embrasement », ont indiqué les acteurs. Qui sont Noël Akossy Bendjo (Pdci), Henri Niava (Usd), Claude Koudou (Fpi-Gbagbo), Nassa Hilaire (Cojep) Roger Tagnon ((Msd).

Le Temps fait savoir qu'avant 2020, le parti de Ouattara est en lambeau : « 3 clans s'affrontent au Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) ». Selon ce journal, les appétits et les divergences s'affrontent au sein du cercle restreint du Rhdp pour représenter le parti aux élections de 2020

«Ouvertement dubitatifs sur la candidature -probable du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à la présidentielle de 2020, certains barons du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) n'hésitent plus à imaginer de se lancer dans l'élection », informe la «Lettre du Continent». Qui ajoute : «Des initiatives qui irritent au plus haut point le président Alassane Ouattara, qui distille les commentaires acerbes sur les ministres soupçonnés de déloyauté. Cible de l'agacement présidentiel : le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, pourtant très proche du couple Ouattara».

Infos Sport

Facebook

Calender

« April 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30