A moins d'un an de la présidentielle, une réunion s'est tenue à Paris pour une transition politique en Côte d'Ivoire, fait savoir Linter. « Passerelle démocratique comme solution avant 2020, c'est le thème de la conférence de presse animée, dans la soirée du mardi 12 novembre 2019, à Paris, par l'Union de la diaspora pour la Côte d'Ivoire (Udci) », apprend le confrère. Qui ajoute que cette organisation est le point focal en France et en Europe de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp) de Henri Konan Bédié. « Notre objectif est d'éviter un embrasement », ont indiqué les acteurs. Qui sont Noël Akossy Bendjo (Pdci), Henri Niava (Usd), Claude Koudou (Fpi-Gbagbo), Nassa Hilaire (Cojep) Roger Tagnon ((Msd).

Le Temps fait savoir qu'avant 2020, le parti de Ouattara est en lambeau : « 3 clans s'affrontent au Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) ». Selon ce journal, les appétits et les divergences s'affrontent au sein du cercle restreint du Rhdp pour représenter le parti aux élections de 2020

Charles Blé Goudé ne va pas se précipiter pour apporter son soutien à un candidat à la présidentielle d'Octobre 2020 en Côte d'ivoire. En liberté provisoire mais surveillée à la Haye, l'ex ministre de la jeunesse de Laurent Gbgabo a de nouveau rompu le silence."Pour le moment, je ne soutiens aucune candidature", fait savoir M Blé Goudé

Mgr Philippe Kpodzro ne se décourage pas. Ce, après sa crise vendredi dernier en pleine rencontre avec les acteurs. L'homme qui a repris sa force, reprend son bâton de pélerin. Cette fois-ci, le prélat est allé loin. Lui et plusieurs partis politiques de l'opposition demandent la suspension immédiate du processus électoral unilatéral en cours afin de permettre des discussions entre les parties prenantes pour un processus consensuel.

Pour la présidentielle 2020 au Togo, le pléthore de candidatures fait dire à bon nombre de Togolais que, finalement, cette élection devient une partie d'amusement. Avec déjà 10 candidatures pour un seul fauteuil, c'est du blagué tué. Et parmi les candidatures, figure celle d'un Prophète qui face à la presse, se déclare futur président de la république togolaise.

La présidentielle 2020 sera riche en nombre de candidats. A 3 mois et quelques jours, le pays a déjà enregistré presque 11 candidatures. La dernière en date vient d'officialiser son ambition: "Je suis candidat à la présidentielle 2020", annonce Kangni Dovi de la nouvelle coalition "Les Rassembleurs"

L'ancien dame de la Côte d'ivoire, Simone Gbgabo est une «candidate potentielle» du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) pour la présidentielle d’octobre 2020.C'est ce que disait Affi N'guessan sur les plateaux de la Tv5.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara est candidat à sa propre succession. Sa candidature est confirmée par la ministre de l'Assainissement et de la salubrité et Coordonnatrice régionale du Rhdp dans le Cavally, Anne Désirée Ouloto.

Les espoirs de Laurent Gbagbo pour l'élection présidentielle d'octobre 2020 sont totalement diminués. Et pour cause. Laurent Gbagbo depuis Bruxelles veut que les procédures aillent vite enfin qu'il puisse regagner son pays en vue de reprendre de si tôt, la lutte politique. Seulement, son voeux sera loin d'être entendu. Et pour cause. La justice ivoirienne a confirmé ce mardi 29 octobre 2019 sa condamnation à 20 ans de prison dans l’affaire "braquage à la Bceao".

Le plus jeune des  candidats actuellement déclarés pour la présidentielle 2020 va passer à une  étape supérieure dans son engagement pour faire autrement les choses afin de soulager le peuple togolais en général en particulier les jeunes.Déjà ses militants et sympathisants commencent à retrousser les manches pour une mobilisation populaire.

Page 1 of 4

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30