Le Peuple congolais a fait et ce n'est pas le choix que le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a proclamé. C'est ce que dit le camp du vrai président classé deuxième, Martin Fayulu. Une position appuyée par la France à travers une sortie médiatique de Yves Ledrian. Après la France, ce sont les responsables de la Cenco. Selon la Cenco, le vainqueur de la présidentielle n'est pas conforme aux résultats disposés par le conseil épiscopal congolais. Bien avant la proclamation, la Cenco avait demandé à la Ceni de proclamer les vrais résultats des urnes.

Du 1er au 25 octobre 2018, s'est déroulé sur toute l'étendue du territoire subdivisé en deux zones, le recensement électoral. Aujourd'hui, l'institution en charge d'organiser et de superviser les élections, la commission électorale nationale indépendante publie les chiffres, lesquels vont certainement donner du réconfort au gouvernement dans sa logique de rester dans le délai indiqué par la Cédeao pour la tenue des élections.

Infos Sport

Facebook

Calender

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31