Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

"Je leur ai dit (aux soldats) de considérer cela (une pierre) comme un fusil. S'ils (migrants) lancent des pierres, feu", Donald Trump Featured

Written by  Nov 02, 2018

Le président américain a donné des instructions fermes aux soldas américains de réagir contre les migrants s'ils lancent des pierres à leur encontre. Pour Donald Trump, les militaires doivent considérer cette pierre comme un fusils

"S'ils veulent lancer des pierres sur notre armée, notre armée répliquera. Je leur ai dit (aux soldats) de considérer cela (une pierre) comme un fusil. S'ils (les migrants) lancent des pierres comme ils l'ont fait envers la police et l'armée mexicaine, je dis, considérez cela comme un fusil". Voici les termes du consigne aux militaires amércains déployés à la frontière pour stopper l'avancée des migrants en route pour rentrer de gré ou de force aux états Unis d'Amérique. La Maison Blanche dit  qu'elle déploiera  15.000 soldats  à la frontière avec le Mexique.

M Trump est clair dans son intervention jeudi dernier. Il n'a pas mâché les mots. Son armée  pourrait être amenée à tirer sur les migrants qui tenteraient d'entrer illégalement aux Etats-Unis si ceux-ci jettent des pierres sur les soldats, a déclaré jeudi Donald Trump, au cours d'une déclaration consacrée à l'immigration. Cette sortie du président amériacain intervient alors  que plusieurs "caravanes" de migrants centraméricains font actuellement route vers les Etats-Unis, le président américain a rappelé que certains avaient lancé des pierres "perfidement et violemment" sur les forces de l'ordre mexicaines au moment de traverser la frontière entre le Guatemala et le Mexique.

"Nos troupes sont des professionnels entraînés qui disposent toujours du droit fondamental de légitime défense", a rassuré Trump en tenant à rappeler que l'armée était présente en "soutien" des gardes-frontières, chargés de faire appliquer la loi.

Une naissance au Mexique dans la caravane de migrants vers les Etats-Unis

A quelques jours des élections du 6 novembre, Donald Trump multiplie les annonces susceptibles de mobiliser les électeurs, notamment sur le thème de l'immigration. "C'est une invasion", a-t-il encore martelé jeudi, en annonçant qu'il devrait signer la semaine prochaine un décret sur ce sujet, sans plus de précisions.

Il a par ailleurs déclaré que les Etats-Unis n'accepteraient plus de demandes d'asile de la part d'une personne n'étant pas passée par un poste de frontière officiel. Les migrants arrêtés à la frontière seront placés dans des camps constitués de tentes ou d'autres installations jusqu'à ce qu'ils soient expulsés ou voient leur demande approuvée, a-t-il ajouté.

La rédaction

Togotimes, l'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Friday, 02 November 2018 08:45

Infos Sport

Facebook

Calender

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31