Argent Libyen: En France Nicolas Sarkozy mis en examen pour "association de malfaiteurs" Featured

Written by  Oct 16, 2020

Nouveau rebondissement dans l'affaire de financement de la campagne présidentielle en France par le guide libyen, Mouamar Kadhafi en faveur de Nicolas Sarkozy. L'ex président français est finalement mis en examen pour «association de malfaiteurs»

L'esprit du défunt président libyen veut prendre sa revanche. Et pour cause. L'ancien président français, Nicolas Sarkozy est mis en examen pour «association de malfaiteurs» dans l'affaire de financement de sa campagne. Selon le tabloïd Mediapart, "cette nouvelle mise en cause, qui fait suite aux dernières découvertes de l’enquête, s’ajoute aux précédentes, notamment pour "corruption" et "financement illicite de campagne électorale".

"Deux ans après sa triple mise en examen dans l’affaire des financements libyens, Nicolas Sarkozy a écopé, lundi 12 octobre, dans le même dossier, d’un quatrième chef de mise en cause, une première dans l’histoire judiciaire pour un ancien chef de l’État:"association de malfaiteurs", écrit Mediapart. https://togotimes.info/index.php/international/item/5266-revelation-troublante-un-proche-de-sarkozy-a-recu-un-demi-million-d-euros-d-argent-libyen-sur-un-compte-secret

Pour petit rappel, le 24 septembre 2020, la décision de la cour d'appel de Paris était tombée.Selon cette décision, l'essentiel des recours qui avait été déposés par le camp de Nicolas Sarkozy qui contestait l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en France de 2007 avait été rejeté.

Saisie par l'ex-président français et plusieurs de ses proches mis en cause dans l'enquête, la chambre de l'instruction a ainsi validé les investigations lancées il y a huit ans dans ce dossier aux multiples ramifications. La défense peut encore se pourvoir en cassation mais la décision de la cour d'appel rapproche l'hypothèse d'un procès pour l'ancien président (2007-2012).

Témoignages de dignitaires libyens, notes des services secrets de Tripoli, accusations d'un intermédiaire... Après sept ans de travail, les magistrats ont réuni une somme d'indices troublants qui ont donné corps à la thèse d'un financement de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime de Kadhafi.

En novembre 2016, l'homme d'affaires Ziad Takieddine, mis en examen dans cette affaire et en fuite alors qu'il a été condamné en juin dans le volet financier de l'affaire Karachi, avait affirmé avoir remis entre fin 2006 et début 2007 cinq millions d'euros à Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant.

Nicolas Sarkozy vit sa retraite politique sous pression judiciaire, et a été rattrapé par plusieurs affaires. Il sera bientôt jugé pour "corruption" en France dans l'affaire dite des écoutes puis l'année prochaine pour ses dépenses excessives de campagne 2012.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 16 octobre 2020 11:46

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« October 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31