Thomas Kokou N’soukpoe parle du candidat Agbéyome Kodjo, la levée de son immunité parlementaire, la cour constitutionnelle et l'espoir des pro-Agbéyomé. Lisez Le président du BAC, l'un des hommes politiques du Togo qui soutiennent Agbéyome Kodjo face à Faure Gnassingbé

Thomas Kokou N’soukpoe parle du candidat Agbéyome Kodjo, la levée de son immunité parlementaire, la cour constitutionnelle et l'espoir des pro-Agbéyomé. Lisez Featured

Written by  Mar 18, 2020

L'entourage du député Agbéyome Kodjo, nourrit toujours un espoir imaginaire, celui de voir Agbéyome Kodjo au pouvoir. Alors que, l'élection présidentielle du 22 Février 2020 a livré son verdict final depuis le 03 mars 2020. Faure Gnassingbé, déclaré président élu, se prépare pour la cérémonie de prestation de serment. Pendant que toutes les institutions sous régionales applaudissent avec les deux mains, cette élection apaisée, sans violence et félicitent la victoire du président et nourrissent de voir un Togo en plein essor pour les Cinq ans à venir, Agbéyome Kodjo et son entourage continuent de donner un espoir imagnaire. Parmi ses soutiens pour la présidentielle dernière, il y a Thomas Kokou N’soukpoe du Bloc d'action pour le changement (BAC). Nous lui avons tendu notre micro. Il a répondu à nos questions. Pour M. N'soukpoe, "De deux choses l'une, soit Monsieur Faure Gnassingbé passe le pouvoir à Monsieur Agbeyome Messan Kodjo ou soit la Cour Constitutionnelle nous renvoie à un deuxième tour sous contrôle de la Communauté Internationale". Lisez.

Togotimes.info : Faure Gnassingbé est déclaré officiellement président le 03 mars 2020; la présidentielle du 22 Fevrier 2020 est rangée dans l'histoire. Au BAC, quel est le sentiment qui vous anime?

Thomas Kokou N’soukpoe: Rire. La présidentielle du 22 Février 2020 n'est pas rangée dans l'histoire. Au BAC nous donnons notre tête à couper. Monsieur Faure Gnassingbé en son âme et conscience, sait qu'il n'a pas gagné. Son entourage immédiat sait également que leur champion a perdu lamentablement les élections. Le reste c'est un coup de force électorale. Donc  la proclamation officielle le 03 mars 2020 par la Cour Constitutionnelle d'une victoire présumée de Monsieur Faure Gnassingbé est nulle, non avenue et sans effet.

Vous êtes l'un des soutiens au député Agbeyome, arrivé deuxième à la présidentielle dernière. Mr Agbeyome conteste toujours les résultats, votre appréciation.

C'est tout à fait normal que Monsieur Agbeyome Messan Kodjo conteste les résultats. Il est le principal vainqueur des élections présidentielles du 22 Février 2020. Cette victoire écrasante de la Dynamique Monseigneur Kpodzro est à saluer. Donc nous n'allons jamais accepter que notre victoire nous soit volée. Nous allons la défendre et la récupérer par tous les moyens légaux reconnus par notre Constitution votée à 98 % par le peuple togolais en 1992.

Selon vous face à la situation politique devant laquelle la dynamique Kpodzro est confrontée, qu'elle solution proposez vous?

Nous avons battus campagne au BAC pour le compte de la Dynamique Kpodzro. De Djankassé à Cinkassé en passant par Tomégbé, la population nous a acclamé. Elle nous a plébiscité le 22 Février 2020 en votant massivement notre candidat Gabriel Messan Agbéyome Kodjo. Nous ne pouvons pas laisser cette population abattue et tétanisée dans la situation actuelle où son vote a été détourné au profit de Monsieur Faure Gnassingbé. De deux choses l'une, soit Monsieur Faure Gnassingbé passe le pouvoir à Monsieur Agbeyome Messan Kodjo ou soit la Cour Constitutionnelle nous renvoie à un deuxième tour sous contrôle de la Communauté Internationale

Sur le candidat malheureux Agbéyome, pèse des accusations graves qui ont abouties à la levée de son 'immunité parlementaire. Est ce dans l'ordre normal de la prophétie que vous vous défendez?

Monsieur Faure Gnassingbé fait du mauvais rêve. Il ne peut pas mourir au pouvoir comme son père. Si telle est sa volonté, il verra tout le peuple togolais se dresser devant lui. La prophétie reçue par le prophète Ovenou le 22 septembre 1946 est claire. Que l'immunité parlementaire du Président démocratiquement élu soit levée ou pas, tel n'est pas le mal qui gangrène le Togo à l'heure où nous sommes. Le peuple togolais attend que sa victoire spoliée lui soit restituée. Point barre.

Donner de l'espoir au peuple en leur disant, nous allons prendre notre victoire, est ce que nous n'assistons pas à un travail de Sisyphe? Je veux dire des chansons trop vieilles devenues habitude et le peuple s'est habitué

Pas du tout puisque les contextes ne sont pas les mêmes. Les carnets d'adresses à l'heure actuelle, jouent à la faveur du peuple. Il y a de l'espoir. Les donnes ont changées. Les acteurs ne sont pas les mêmes. Le peuple a soif de l'alternance et du changement.

Propos recueillis par Victoire

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Wednesday, 18 March 2020 16:23

Infos Sport

Facebook

Calender

« April 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30