Anc: Amela Didier résume sa démission du parti en 4 points. Featured

Written by  May 02, 2018

Ce 02 Mai restera gravé dans les annales politiques de l'Alliance nationale pour le Changement (Anc) de Jean Pierre Fabre, car, c'est ce jour qu'a choisi l'un des membres fondateurs pour rendre ainsi que son départ du parti

Que se passe -t-il au sein de l'Anc? Qui sont ceux qui mettent les bâtons dans les roues des autres pour fragiliser le parti? Autant d'interrogation que nombre de Togolais cherchent une réponse. Surtout que, l'athmosphère politique reste tendu depuis le 09 août 2017. Alors que les leaders font face à un pouvoir aux multiples stratagèmes, l'opposition togolaise vient de montrer son derrière au peuple. Le derrière de l'Anc est dévoilé suite à la lettre démission envoyée à son président,Jean Pierre FAbre.

Le démissionnaire qui n'est pas un militant comme les autres, est bien connu du parti pour son engagement. Lui, c'est Amela Didier qui ne va plus parler au nom de son parti. Il a décidé de quitter le parti pour 4 raisons fondamentales.

L'une des raisons de sa démission et de son départ du parti est liée à des raisons tout à fait personnelles, bref de sa vision personnelle des des choses et des relations humaines; la seconde, elle est liée selon l'intéressé, au mauvais traitement que lui font subir certaines personnages autour du chef de file de l'opposition, président de l'Anc. La preuve est que, AMELA Didier qui dirige la fédération de Dayni dont il est originaire est dirigé par lui. Mais, fait savoir le désormais ex membre fondateur de l'ANC, au moment de prendre certaines décisions, il n'est pas consulté.On s’arrange avec d’autres personnes  qui me mettent des bâtons dans les roues; la 3e raison mise sous éteignoir il y a 5 ans est celle touchant son dossier de candidature pour les législatives de 2013. Amela Didier révèle que son dossier de candidature est retiré par un membre de la fédération de Dayni (ANC)  et l’a gardé chez lui pendant plus de trois mois sans que le Parti ne réagisse. "C’est en 2015, suite à certaines démarches que j’ai réintégré le groupe et on m'a fait comprendre que j’aurais monté les jeunes de Dayni pour faire campagne contre l’ANC", explique-t-il et la 4e raison est celle qui est liée à sa mésaventure au sein de l’ANC en 2017 avant les événements d’Août 2017. « Quand vous venez dans un milieu et que la manière dont on vous accueillait, on ne vous accueille plus de la même façon; quand vous posez les questions et qu'on ne vous répond pas,  et bien je pense que la meilleure chose à faire, c’est de se retirer tout tranquillement", soutient Amela

Selon ce dernier, trois choses sont les armes nécessaires  en matière de politique:  la sincérité, la franchise et la détermination. « Le choix que je viens de faire n’est pas le choix du bien ou du mal. C’est le choix entre le détestable et le préférable. Je choisis le préférable pour être en paix et en harmonie avec moi-même », souligne-t-il

Suite à sa démission et son départ du parti ce 02 mai 2018, aucune réaction officielle pour l'heure de l'ANC. Beaucoup pensent que, le parti va accepter la décision du démissionnaire avec toutes les conséquences qui vont en découler pour le parti. D'autres Amela vont-ils suivre ? C'est la grande interrogation

Akouvi

Joindre la rédaction de Togotimes aux numéros 00 228 99 67 2757 /98  99 00 98

Infos Sport

Facebook

Calender

« May 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31