Togo/sortie de crise: le Front citoyen Togo Debout propose une période transitoire Featured

Written by  Nov 28, 2017

Cette proposition est partagée sur les antennes de la radio Victoire fm mardi par le coordinateur du mouvement, Me Raphael Kpandé-Adzaré.

Quelle solution pour une sortie de crise au Togo. Le dialogue en vue pourrait-il sauver les meubles ? Autant d’interrogations que les togolais cherchent inlassablement de solutions. En attendant de trouver la réponse adéquate, le front citoyen Togo Debout dit avoir remis à tous les acteurs politiques du pays, une proposition concrète. Et la proposition a été partagée avec la plupart des missions diplomatiques, consulaires et avec les responsables politiques dans les ambassades.

La proposition du front citoyen Togo Debout est simple. Le front par la voix de Me Raphael Kpandé-Adzaré propose pour une sortie de crise durable et efficace, appelle à un arrêt transitoire. C’est un passage obligé au Togo, a dit Me Raphael Kpand-Adzaré reçu mardi sur les antennes de la radio Victoire fm.

«Le mal social est profond qu’il faut marquer un arrêt. Il faut rompre avec la mauvaise gouvernance qui conduit aujourd’hui notre pays dans la crise et quel que soit le nom que cet arrêt va prendre, il faut aller à une période transitoire », a déclaré sur Victoire fm, Me Kpandé- Adzaré

Selon lui, la période transitoire souhaitée par le front citoyen Togo Debout doit intervenir après une entente entre les acteurs de la crise.

La proposition du front, explique l’avocat, est un document pensé, réfléchi puis rédigé et qui est distribué à tous les acteurs de la crise sociopolitique, car a-t-il poursuivi, «nous devons quand même faire une sortie pacifique et pour que cette sortie soit pacifique et pour que cette sortie soit pacifique, il faut s’arrêter à un moment pour faire le bilan.

«Nous pensons que, ce cycle infernal élection-violence-contestation-négociation, il faut mettre fin à cela», a indiqué Me Kpandé-Adzaré.

Il faut le souligner, la sortie de Me Raphale Kpandé-Adzaré intervient au moment où dans différents pays, la sortie de crise au Togo devient une préoccupation. Et le président ghanéen appelé à jouer la médiation entre les acteurs politiques du pays, ne baisse pas les bras. Pour la deuxième fois, il a envoyé ses émissaires qui séjournent à Lomé pour déblayer le terrain en vue de l’ouverture du dialogue auquel le gouvernement a appelé l’opposition. Au Sujet de ce dialogue, des contacts ont été pris. François Boko, Pascal Bodjona, sont consultés pour donner leur avis au président ghanéen. Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine (UA) a déjà rencontré trois leaders de la coalition de 14 partis politiques à Paris.

L A T

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31