"Le changement à la tête de la CEDEAO ne viendra changer rien aux réalités togolaises", présidence togolaise Featured

Written by  Jun 12, 2018

La présidence togolaise est claire et nette.  "Le changement à la tête de la CEDEAO ne viendra changer rien aux réalités togolaises.  La solution à la crise doit être trouvée par les Togolais eux-mêmes avec le soutien de la communauté internationale dont la CEDEAO". C'est ce que fait savoir la présidence togolaise dans un communiqué.

Ledit communiqué dément l'information selon laquelle, des diplomates togolais seraient en tractation pour convaincre les 14 pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) aux fins de maintenir Faure Gnassingbé, au poste de la présidence de l'institution sous-régionale. Un mandat de plus. A la présidence de la république togolaise, ces informations sont de fausses informations. Et la présidence togolaise voit derrière cette information, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

« Il y a là l’expression d’une probable désillusion que nourriraient nos  chers amis de l’opposition », peut-on lire dans le comuniqué largement  lu sur les antennes de la radion privée Victoire fm. Le communiqué est clair là-dessus: "aucun diplomate ne fait des tractations pour le maintien de Faure Gnassingbé à la tête de la CEDEAO pour un second mandat d’un an"

Rappelons que, M Faure Gnassingbé a été élu à la tête de la Cédéao, le 5 juin 2017. Il remplace la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf. Sa nomination fait suite à une décision qui a été prise le  dimanche 5 juin 2017 en clôture du 51e sommet des chefs d’Etat de la Cédéao à Monrovia.

Une fois nommé, M Faure Gnassingbé a appelé à plus d'intégration et encouragé un peu plus encore la mobilité économique dans cet espace régional d'Afrique de l'Ouest, alors que l'une des décisions de ce sommet est de construire une autoroute entre Abidjan et Dakar.

« Il nous faut maintenant opérer des sauts qualitatifs vers notre objectif unique qui est de faire de notre organisation une Cédéao des peuples. Il nous faudra sans plus tarder enlever les dernières barrières au brassage et à l'imbrication de nos populations, responsabiliser notre jeunesse en encourageant sa mobilité économique dans l'espace régional, mettre à contribution nos hommes d'affaires, mettre à profit notre potentiel démographique, miser sur l'agriculture et l'industrialisation... Autant de défis que nous devons relever ensemble pour l'épanouissement de nos populations », avait déclaré le président Faure Gnassingbé.

Akouvi

Togotimes, l'information en temps réel

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31