Tikpi Atchadam, pdt du PNP Tikpi Atchadam, pdt du PNP

Crise au sein de la coalition de l’opposition C14 : L’incompréhension qui va conduire à la division pointe  son nez Featured

Written by  Jul 16, 2018

Le parti de Tikpi Atchadam ne sera pas avec le groupe pour le programme des manifestations prévues à venir. Sur les antennes de la radio, le parti dit qu'il ne va pas s’associer  aux 13 autres partis politiques de la coalition de l’opposition pour les meetings prévus la semaine prochaine à l’intérieur du pays.

L’esprit de division pointe son nez dans la maison de la coalition de l’opposition togolaise, la C14. Alors que tout le souhait du peuple était de les voir jusqu’au bout pour la suite de la lute déclenchée le 19 août 2017, c’est mal connaître les opposants togolais.

Beaucoup s’interrogent encore et se cherchent à savoir ce qui se passe au sein de la coalition de l'opposition. Et bien oui, tout n’est pas rose au sein de la coalition. Et c’est prévisible. Dans l’impossibilité de garder toujours le silence, le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam décale et coupe, idée de mettre fin peut-être aux attitudes mesquines des leaders de la coalition.

Ne pouvant pas continuellement supporter leurs caprices qui minent la coalition, le parti a pris une décision ferme au sujet du programme des séries de manifestations de la coalition C14. Le PNP a décidé avec courage de rester loin des manifestations prévues, selon la radio vitcoire Fm ce lundi

Le parti de Tikpi Atchadam ne sera pas avec le groupe pour le programme des manifestations prévues à venir. Sur les antennes de la radio, le parti dit qui ne va pas s’associer  aux 13 autres partis politiques de la coalition de l’opposition pour les meetings prévus la semaine prochaine à l’intérieur du pays.

C’est une décision bien pensée puisqu’elle a été prise au terme de la réunion hebdomadaire du PNP tenu samedi dernier. Selon le PNP, l’autorisation donnée par le gouvernement serait un guet-apens à l’opposition et donc, il serait judicieux de laisser tomber ces manifestations avant la feuille de route de la Cédéao le 31 juillet prochain.

Il faut signaler que, depuis un temps, toutes les demandes de la coalition des 14 pour manifester dans certaines villes du pays sont systématiquement interdites par le gouvernement. Ce dernier évoque toujours, la disparition des armes volées lors de violents heurts à Sokodé. Nous sommes en septembre 2017.

La manifestation prévue par la C14 démarre le 20 juillet selon le planning le 20 juillet 2018 par des meetings d’information et de sensibilisation à Mango et à Bafilo, après des visites aux détenus le mercredi 18 juillet à Lomé et le jeudi 19 juillet à Sokodé et Kara. Un grand meeting d’information et de sensibilisation.est prévu à Sokodé le samedi 21 juillet.

A Tsévié le 28 juillet, les leaders de la coalition sont attendus  et le 29 juillet, ils tiendront leur dernier meeting  à Atakpamé et à Kpalimé. Comme revendication, le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle, les réformes institutionnelles et la révision du cadre électoral y compris le droit de vote des Togolais de la diaspora.

Sans oublier la libération des manifestants arrêtés, la levée de l’état de siège de fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé, ainsi que « l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire».

Jules

Togotimes, l’information en temps réel

Last modified on Monday, 16 July 2018 12:10

Infos Sport

Facebook

Calender

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31