Première journée de discussion avec le comité de suivi: feu vert pour la Ceni, la C14 va envoyer ses membres à la CENI Featured

Written by  Sep 23, 2018

Les discussions politiques sur la feuille de route avec le comité de suivi a pris corps comme prévu le 23 septembre 2018. Pouvoir représenté par l’Unir, le gouvernement et les leaders de la coalition étaient face au comité de suivi à l’Hôtel du 2 Février. Comme résultat, la coalition de la C14 a obtenu la recomposition de la ceni

Les discussions sont houleuses ce dimanche entre les parties prenantes aux discussions pour une solution à la crise politique en présence du comité de suivi. Contrairement aux premières  discussions sur la feuille de route de la Cédeao, les parties engagées dans la crise se sont convenues à la recomposition de la Commission électorale nationale   indépendante CEN) qui prépare activement trois élections avec le quorum.

L’opposition particulièrement la C14 qui a refusé d’envoyer le nom de ses membres pour siéger est dans l’obligation de le faire. Ce, après les âpres discussions ce 23 septembre. Un accord est dégagé et qui va permettre à la coalition d’envoyer au plus tard le 30 septembre 2018, ses membres

Les parties ayant pris part aux discussions, pouvoir et opposition seront chacune représenté par 5 membres, les organisations de la société civile puis les parlementaires seront respectivement représenté par 3 membres chacun.

A la sortie des discussions, le président du FDR s’est prononcé « au moins ce que nous avons  pu obtenir des discussions, c’est la recomposition de la Céni », a confié Me Paul Dodji Apévon. Selon l’avocat, l’opposition a tout faire pour que, si le peuple veut aller aux élections demain, il faut que la Ceni soit recomposée.

« Aujourd’hui, l’affaire es réglée », a indiqué l’avocat précisant que, le problème de la Ceni est réglée mais reste le démembrement de la Céni.

Le ministre Gilbert Bawara, l'un des hommes sûrs du président Faure Gnassingbé a fait savoir que  l’engagement du gouvernement se poursuit dans le sens des mesures d’apaisement.  Selon lui, le processus électoral va se poursuivre également dans un élan d’inclusion et de participation de toutes les parties prenantes. C’est l’essentiel.

" Nous avons été très ouverts, disponibles pour examiner les préoccupations exprimées par nos amis", a laissé entendre M Bawara. Pour le chef de file de l'oppostion, Jean Pierre Fabre, c'est la déception. « En politique, on n’est jamais satisfait avant d’avoir atteint les objectifs qu’on s’est assignés. On a eu des discussions. Sur certains points, il y a eu des avancées. Sur d’autres, on attend », confie-t-il.

Lors des discussions, les experts, un constitutionnaliste qui vont aider le Togo à faire les réformes sont présentés et dès ce 24 septembre, ils débutent leur boulot. 

Nous y reviendrons

Togotimes, l'information en temps réel

 

 

Last modified on Sunday, 23 September 2018 22:08

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31