Séna Alipui, cadre de l'UFC et président fédéral du parti au Canada Séna Alipui, cadre de l'UFC et président fédéral du parti au Canada

"Dieu a confié une mission à Gilchrist Olympio, c’est de conduire le peuple Togolais à l’alternance en 2020 etc", Séna Alipui, conseiller de Gilchrist Olympio Featured

Written by  Oct 23, 2018

Le Togo est en plein processus électoral.  Dans 60 jours, les togolais seront appelés à élire les députés. Dans cet élan, l’Union des Forces de Changement (UFC) s’active et mobilise les populations autour des idéaux du parti "Détia". M. Séna Alipui, l'un des conseillers de Gilchrist Olympio et président fédéral de l'UFC Canada, donne des détails  sur les chantiers en cours, les grands défis, les nouvelles orientations, la stratégie du parti. sans oublier le bilan des 8 ans de l’accord politique entre UFC et RPT devenu UNIR  dans une interview lundi sur la Radio Excelsior à Atakpamé. L'intégralité de l'Interview

Togotimes.info: Comment se porte aujourd’hui le parti UFC ?

Séna Alipui: Le parti se porte très bien. Beaucoup de togolais se demandent si le parti fonctionne. Je voudrais rassurer les uns et les autres, surtout les militants et sympathisants que le parti l’UFC se porte très bien. Il y a un travail de fond qui s’est fait et qui ne nous a permis de corriger nos erreurs, de soigner nos blessures. L’UFC et son président Gilchrist Olympio sont prêts pour achever la lutte pour l’Ablodé et donner l’alternance aux Togolais.

Qu’est ce que, l’accord UFC/RPT a apporté aux Togolais.

Séna Alipui : l’UFC a signé cet accord le 26 mai 2010 pour trois raisons :

  • Stabiliser et apaiser l’environnement politique ;
  • Favoriser la relance de l’économique ;
  • Réunir les conditions d’une l’alternance pacifique.

Les deux premiers points sont satisfaisants quoique le l’apaisement est remis en cause depuis 2017 puisque le 3ème point sur les réformes n’a pas été entièrement exécuté.

Depuis près de 40 ans, l’UFC a mené une lutte frontale contre ce régime, nous avons gagné 4 élections présidentielles sans arriver au pouvoir. Un changement de tactique et de stratégie s’imposait, le président Gilchrist Olympio comme Nelson Mandela a pris son courage à deux mains pour changer de direction. 8 ans après, si vous me demandez qu’est ce qui a marché ? Je vous répondrai que beaucoup de choses ont marché  mais des points importants, vitaux comme les réformes qui ouvrent la voie à l’alternance attendent d’être réalisés.

  • Entre 2010 et 2017, en dépit des élections qui souffrent d’insuffisances dans notre pays, il y a eu une certaine stabilité, un vœu cher à tous les Togolais, moins de morts aux cours des marches politiques, une liberté de mouvement ou l’ANC et ces alliés pouvaient marcher paisiblement. Le point le plus important, les réformes n’est pas encore réalisé et nous y travaillons.

 

  • Au niveau de la relance économique, l’accord a permis de rétablir la coopération avec l’Union Européenne et les autres partenaires et nous avons connu un taux de croissance stable qui tourne autour de 5%. Dans la région des Plateaux qui nous accueille aujourd’hui, l’une des cultures importantes est le coton. La production de coton au Togo a augmenté de plus de 400% en 2009-2010 et 2017, cette politique a pour ambition de passer le cap de 200 000 tonnes d’ici quelques années.

 

  • Sur le point de l’alternance au sommet de l’Etat, si vous nous donnez une majorité écrasante lors des législatives et locales, nous vous offrirons l’alternance sur un plateau d’argent, sans morts, sans vengeance et dans l’apaisement.

Au lendemain de la signature, un certain nombre de militants ont déserté le parti, ce qui a fragilisé la force du parti et nous avons été diabolisés sur les médias. Ce qui a rendu le bienfondé de la position de l’UFC inaudible auprès des populations. Comme à Soudou, l’attaque était mortelle mais nous avons survécu.

L’UFC n’a pas réussi à réaliser l’alternance, mais nous sommes à deux doigts d’y arriver avec les élections en cours si la population donne une majorité écrasante à l’UFC.

Je lance un appel solennel à tous les enfants de l’Ablodé, de la liberté, il est temps de rentrer à la maison. Que vous soyez à l’ANC, à UNIR, au CAR etc… si vous voulez l’alternance en 2020, un changement de gouvernement, votez pour l’UFC. Nous sommes les plus expérimentés (76 ans de lutte, 11 ans au parlement, 8 ans au gouvernement) pour gérer une transition pacifique.

Participez au recensement et prenez votre carte d’électeur, ça ne coûte rien. Au cas ou le recensement n’est pas repris, vous pourrez participez aux élections et voter pour l’alternance. Les absents ont toujours tort et la politique de la chaise vide ne mène nulle part.  Gilchrist Olympio a un bon cœur et vous attend pour l’aider à réaliser l’alternance pour avoir un gouvernement de l’Ablodé.

Quelle stratégie vous avez aujourd’hui afin de conduire le peuple togolais à une alternance en 2020

L’UFC n’est pas seulement un parti politique, nous sommes les descendants politiques et biologiques de l’Ablodé. Les vrais nationalistes, c’est nous et ce n’est pas parce qu’un mensonge est répété plusieurs fois qu’il devient une vérité. Nous ne sommes pas UNIR, nous ne sommes pas C14, nous sommes le parti de l’Ablodé, un parti d’obédience libérale.

 Dieu a confié une mission à Gilchrist Olympio, c’est de conduire le peuple Togolais à l’alternance en 2020 et nous y parviendrons avec votre soutien.  Il a échappé à Soudou et à 2010, c’est des signes qui ne trompent pas.

Nous invitons le peuple togolais à rejoindre l’UFC. Nous incarnons le renouveau et l’alternance, le président Gilchrist Olympio reste ouvert à tous les togolais, du Nord, de l’Ouest, de l’Est ou du Sud, le parti Détia vous appelle.

L’UFC est vice président à la CENI, mais son fauteuil est menacé par la C14 qui demande le retrait de l’UFC : comment vous réagissez à cela

Le peuple a élu des députés UFC et c’est en vertu de cela que nous sommes représentés à la CENI. Nous n’allons pas abandonner le mandat du peuple pour rentrer dans des schémas qui ne se basent pas sur la loi.

Au-delà de l’aspect légal de la question, c’est une question de bon sens: nous sommes 4 à nous répartir 5 sièges, chacun prend 1 et l’ANC prend 2. Faut il appeler la CEDEAO pour ça ? ou bien diaboliser quelqu’ un ? Sur 8 sièges, c’est à cause d’un siège que vous refusez d’occuper les 7 restants. À l’UFC, nous avons gagné 4 présidentielles sans arriver au pouvoir c’est pourquoi, depuis 2010 nous avons décidé d’aller au gouvernement pour avoir un œil dans la gestion de ce pays. Ceux qui pensent que nous allons quitter la CENI à 57 jours du scrutin rêvent debout et en couleurs.

Nous ne sommes pas UNIR, nous ne sommes pas C14, nous sommes l’Ablodé et nous nous battons pour l’alternance comme force de proposition.

Avez-vous vraiment espoir que les acteurs se retrouveront pour discuter franchement et trouver ce consensus ?

Nous avons besoin de paix, les gens ont besoin de paix, de liberté et de prospérité. Nous avons le devoir de nous battre pour organiser une élection digne de ce nom en dépit des difficultés.

 Nous sommes ouverts au dialogue et au consensus avec tous d’UNIR à l’ANC. Les Togolais sont fatigués de ce régime et nous demandent l’alternance, ils ne nous demandent pas de nous quereller tous les jours.

À l’UFC nous avons un projet de société ; lorsque nous aurons la majorité nous mettrons en place :

  • Une assurance maladie universelle pour le contribuable avec soins de santé gratuits pour les mineurs de 0 à 18 ans.
  • Assistance sociale pour permettre à ceux qui n’ont pas d’emploi de toucher 25 000 F par mois en attendant de trouver du travail, un revenu minimum garanti de 50 000 F pour toute personne âgée de 70 ans et plus
  • Une assurance emploi pour ceux qui ont perdu leur emploi en attendant de trouver un autre emploi.
  • La libération de l’ensemble des prisonniers politique et une réduction de peine pour les prisonniers de droits communs.
  • Une amnistie pour les crimes politiques, économiques et crimes de sang, une bonification des compensations pour les victimes et un apurement des prescriptions de la CVJR.
  • Une baisse de plus de 5 points de la TVA et de l’impôt sur les sociétés (IS)

Les trois corps qui seront notre priorité au lendemain de la victoire des Ablodéviwo seront :

- L’armée et forces de défense et de sécurité,

- Le personnel de la santé

- Le personnel de l’éducation.

 Nous allons revoir leur statut et augmenter indemnités. Les autres secteurs suivront.

Nous allons revoir, renforcer et approfondir notre coopération avec la France qui jouera un rôle de locomotive, l’Allemagne, les USA, la Chine et nos autres partenaires.

Vous comprenez avec les bribes de notre programme que je viens de présenter que nous n’avons pas pour ambition de nous quereller et de perdre du temps aux Togolais avec des histoires qui ne mènent nulle part depuis 28 ans. Les Togolais veulent l’alternance, et si vous nous donnez la majorité, nous vous donnerons l’alternance.

Comme en 1958, je dis que les conditions de transparence ne sont pas toutes réunies mais allons-y comme en 1958 quand Sylvanus Olympio déchu de ses droits civiques a gagné et comme en 1998 quand Gilchrist Olympio a gagné la présidentielle sans être sur le territoire et sans contrôler la CENI.

La CEDEAO joue le rôle qu’a joué l’ONU à l’époque. Battons-nous en dignes fils de l’Ablodé et la victoire sera notre, la lutte populaire est invincible….Pour finir, j’invite le peuple togolais à sortir massivement pour se faire enrôler, votre carte d’électeur c’est votre visa pour l’alternance.

Il y a beaucoup de confusion sur la scène politique, si vous voulez l’alternance en 2020, votez pour l’UFC. Nous allons faire la transition et il y aura d’autres alternances après, beaucoup de ceux qui font du bruit ne sont pas prêts. L’UFC est prête à gouverner, votez pour L’UFC, c’est voter pour l’alternance en 2020.

Ablodé    Ablodé    Ablodé Gbadza

Je vous remercie.

Par notre correspondant à Atakpamé, landrykoss

Togotimes, l’information en temps réel

Last modified on Tuesday, 23 October 2018 11:18

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30