Togo: Le comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO attendu à Lomé après l’audit du fichier électoral Featured

Written by  Nov 02, 2018

L’une des étapes cruciales après le recensement électoral dans la zone I et zone 2, reste l’audit du fichier électoral. Et les auditeurs présentés déjà à la Ceni s’activent . La fin de leur travail sera suivi par une réunion du comité de suivi de la feuille de route avec les protagonistes. En attendant, la Cédeao reste ferme sur le 20 décembre 2018.

Le comité de suivi va se réunir à Lomé pour la dernière fois avant les élections du 20 décembre prochain. Les parties engagées dans le dialogue seront situées une fois l’audit du fichier électoral terminé. En effet, le Togo organise les élections locales et législatives en décembre 2018.

Ces élections pourront se dérouler sans ou avec certains acteurs politiques. Mais comment faire pour que toutes les parties prenantes prennent part aux élections ? Comment faire pour qu’elles se déroulent dans la sérénité et sans violence ? A ces interrogations, la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au chevet du Togo ne dort pas sur ses lauriers.

L’institution sous-régionale a un message important à partager avec les protagonistes. Et c’est le comité de suivi de la feuille de route qui va partager l’information lors de sa prochaine rencontre avec les parties prenantes. Si pour l’heure, aucune date n’est fixée par le comité de suivi pour rencontrer les parties prenantes, ce que la rédaction de Togotimes a comme information, c’est que, le comité de suivi se réunira avant la fin du mois de Novembre 2018 une fois le travail des auditeurs de la Cédeao terminé.

Au cours de la prochaine et peut-être la dernière avant les élections, un message des facilitateurs sera partagé.  Les facilitateurs Nana Akufo Addo et Alpha Condé pourront être à Lomé quelques jours avant les élections proprement dites. Selon les informations, la Cédeao tient au respect de la date du 20 décembre pour la tenue des élections.

Le Togo est plongé dans une crise politique tendue. Ce, depuis la répression violente des militants et sympathisants du parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam qui veulent manifester pour exiger : le retour de la constitution de 92, le vote de la diaspora. Mais, les manifestants ont été violemment chargés. Répression qui a relancé la lutte pour l’alternance politique avec des manifestations à répétition de l’opposition.

Nous y reviendrons

Togotimes, l’information en temps réel

Last modified on Friday, 02 November 2018 06:14

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30