Crise politique au Togo : pouvoir et opposition de la C14 interpellés par l’UE, la France, les USA Featured

Written by  Nov 14, 2018

L’opposition de la C14 refuse toujours  de se faire recenser dans le délai de prorogation et appelle au boycott. Des voix s’élèvent pour les inviter à un changement de ton.

La  France, les USA, l’Union européenne et la coordination du système des Nations unies au Togo invitent la coalition de l’opposition de la C14  afin qu’elle saisisse l’opportunité pour se faire recenser ainsi que leurs partisans dans les  3 jours de prorogation accordés par la CENI.

Dans cette invite, le Groupe des 5 s’est adressé aussi au gouvernement en l’exhortant afin qu’il poursuive les mesures d’apaisement notamment par l’accélération des procédures judiciaires et l’exploration de mesures de clémence additionnelles en vue de la libération des détenus. Le G5 se dit prêt à aider les partenaires togolais pour la résolution durable de la crise.

Cette sortie de la  France, les USA, l’Union européenne et la coordination du système des Nations unies au Togo intervient alors que la C14 après la Guinée Conakry, fait volte face en refusant d’appeler ses partisans à aller se faire recenser dans le délai de 3 jours, fruit de la plaidoirie de la CEDEAO. La C14 va plus loin en appelant ses partisans au boycott et mise sur la rue pour voir ses revendications passées comme une lettre à la poste. Elle sera dans les rues le samedi 17 novembre 2018 pour réclamer la remise  du compteur de la Céni  à zéro.

Rappelons que, le délai de 3 jours accordé fait suite à la demande formulée par les facilitateurs dans la crise togolaise. Pouvoir et la C14 étaient invités en Guinée Conakry par le co-facilitateur, le Prof Alpha Condé. Au terme de la rencontre qui s’inscrit dans la logique des travaux du Comité de suivi

A Conakry, la date du 20 décembre prévue pour la tenue des élections au Togo est maintenue. Mais, la C14 qui était en Guinée Conakry, n’avait pas trouvé d’inconvénients mais se dit surpris à Lomé après que, la CEDEAO a obtenu du gouvernement, une prorogation exceptionnelle de 3 jours pour permettre aux opposants et à leurs militants de se faire recenser. LA C14 fait volte face en pointant un doigt accusateur la CEDEAO, qui dit-elle, joue un double jeu.

La rédaction

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on Wednesday, 14 November 2018 04:04

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31