Campagne électorale: les difficultés d'Unir commencent à Ountivou dans l'Ogou Featured

Written by  Dec 06, 2018

L'Union pour la République est dans de beau draps à Ountivou dans la préfecture de l’Ogou. Des populations boudent le meeting de lancement de la campagne du candidat dans la 3ème circonscription électorale. L'information est de nos confrères du site Globalactu

Qu'est ce qui se passe au juste à Ountivou dans la préfecture de l'Ogou? Le parti de Faure Gnassingbé risque-t-il de perdre un siège là-bas? La question mérite d'être posée  puisque, le meeting devant servir de lancement de campagne électorale est boycotté par les populations. En cause. Les populations ne sont toujours pas d'accord sur le candidat en lice. Sénou Soklingbe, comme c'est de lui qu'il s'agit, comme candidat du parti Unir dans cette circonscription électorale pour les élections législatives du 20 décembre 2018 est vomi par les populations.

Selon les informations, ils ont boycotté le grand meeting de lancement de campagne du parti dans la 3ème circonscription électorale à Ountivou.

"Suite à la sortie des chefs traditionnels relative à la contestation du candidat Sénou Soklingbe parachuté par le major Kouloun sous le regard impuissant du premier vice-président région des Plateaux, les populations hommes, femmes, cadres leaders d’opinions, personnes ressources du canton ainsi que tous les jeunes en âge de voter, ont à l’unanimité boycotté le meeting de lancement de campagne des élections législatives du 20 décembre 2018 dans ce canton", rapporte le site Globalatu révélant la confidence d'un militant dans l'anonymat

Les populations ne sont pas d'accords sur le choix du candidat du parti. Les raisons  avancée par les contestataires sont nombreuses. Ils parelent de l’immaturité politique avérée du sieur Sénou, son manque d’humilité dans les interactions entre lui, son électorat et des leaders d’opinions.

L'on se rappelle qu'au début de cette crise, les populations avaient écrit  une lettre qui était envoyée le 22 novembre 2018  aux responsables du parti au pouvoir à Lomé. Dans cette lettre, les chefs traditionnels du milieu en question, soutenus par les leaders d’opinions et personnes ressources du canton, ont clairement dit leur désapprobation quant au choix du candidat contesté.

"Les auteurs de la lettre lui reprochent de ne pas être connu par la population qui est appelée à voter pour lui ni par les militants de la préfecture de l’Ogou, de ne jamais avoir participé à une manifestation du parti aussi bien sur le plan local que national", rapporte le site globalactu

La rédaction

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on Thursday, 06 December 2018 15:40

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31