Togo: Après sa démission à la tête du gouvernement, Faure Gnassingbé peut nommer cet homme comme nouveau PM. Photo Featured

Written by  Jan 05, 2019

Faure Gnassingbé a accepté avec fair play, la démission de son Premier ministre et de l'ensemble de son gouvernement. Selom Klassou comme c'est de lui qu'il s'agit a été le PM le plus vomi par tous les Togolais. Pourra-t-il reconduit? Ses chances sont minimes aux yeux des observateurs de la scène politique togolaise.

Faure Gnassingbé a accepté avec fair-play, la démission de Selom Klassou et de l'ensemble de son gouvernement. La démission remise au président de la république, est comme si un non évènement puisque, tous les Togolais savaient que, à la tête de leur gouvernement,  il y a un PM qui n'est pas parvenu à la hauteur de sa tâche.

C'est depuis sa nomination que, le quotidien des Togolais est devenu comme de l'enfer. Oui, le gouvernement sortant de Selom Klassou est une goutte d'eau qui a débordé le canaris, conduisant tous les citoyens à se lever comme un seul homme à l'appel de Tikpi Atchadam du PNP le 19 août 2017. Faure Gnassingbé et ses conseillers le savaient mais ont aussi préféré de faire avec. Aujourd'hui, le PM sortant devenu député lors des élections législatives du 20 décembre 2018, élections législatives remportées par le parti au pouvoir serait peut-être bon à l'hémicycle.

« (…) Conformément à la pratique républicaine et à l’article 66 de la constitution, le Premier ministre Selom Klassou a présenté au président de la République vendredi dernier, sa démission et celle de l’ensemble du gouvernement», selon les termes du communiqué de la Présidence de la République lu à la TVT.

Si aussitôt sa démission remise, l'homme n'est pas reconduit immédiatement mais chargé de gérer les affaires courantes, c'est dire que, Faure Gnassingbé a sonné la fin de la récréation. Terminus, tout le monde descend. Et pour flatter le PM sortant et son équipe, Faure Gnassingbé  fait semblant de le féliciter  pour ses efforts déployés dans la poursuite des réformes économiques, politiques et sociales, engagées par notre pays, depuis quelques années. Sur ce point, beaucoup de Togolais ont rigolé car, sous le PM sortant et son équipe, la misère, la pauvreté est un voisin pour tous les citoyens.  C'est grâce à certains ministres du gouvernement que le cri de souffrance a diminué chez certains. Ce serait une erreur grave que fera Faure Gnassingbé en le reconduisant.

Précisons que M.Klassou a été nommé au poste de Premier ministre le 5 juin 2015. Cette démission intervient en lendemain des élections législatives du 20 décembre remportées par l’Union pour la République (UNIR, au pouvoir) avec 59 sièges contre 7 sièges pour l’Union des Forces de Changement (UFC de Gilchrist Olympio), arrivée en deuxième position.

Nouveau PM

Qui sera le prochain Premier ministre du Togo? Cette question alimente les discussions au sein de l'opinion et certains vont jusqu'à dire que, Faure Gnassingbé face aux enjeux en vue, la question des réformes surtout, ne doit pas se précipiter pour nommer n'importe qui. Il faut pour le prochain gouvernement, un PM capable de faire l'unanimité, un PM qui saura poser de bons pas pour freiner voire trouver la solution à la misère ambiante qui fait révolter les Togolais dans son ensemble. Si les populations s'énervent, ce n'est pas parce que, la tête de Faure Gnassingbé ne plaît ou bien Faure Gnassingbé ne sait pas bien habillé. Non. Faure Gnassingbé remplit toutes les conditions. Ce qui fait problème, c'est l'inaction de son chef de gouvernement qui est loin des Togolais. Déjà, plusieurs noms sortent. Voici le visage du prochain premier ministre du Togo. Il a pour nom XXXXX (Voir Photo)

Nous y reviendrons

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on Saturday, 05 January 2019 08:07

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31