Kofi Yamgnane Kofi Yamgnane

"Nous travaillerons à une nouvelle stratégie pour la conquête du pouvoir (...) toutes les options sont sur la table", Kofi Yamgnane Featured

Written by  Jan 11, 2019

Kofi Yamgnane, le président du mouvement "Sursaut-Togo", vient encore au devant de la scène politique dans un message de voeux. Conscient de la lutte pour un Togo démocratique qui s'ouvre à l'Alternance, Kofi Yamgnane dans un bilan de l'année 2018, estime que, le bilan 2018 du pouvoir togolais est triste:ce fut l'année du mépris et de la violence inutiles.

Dans son message de voeux, Kofi Yamgnane formule ses voeux à la population souhaitant au peuple togolais le bonheur simple de vivre en peuple libre et heureux. Il s'est adressé aux soldats togolais en des termes clairs: "Soldats démocrates togolais, vous êtes nos héros de demain"!

"Le Mouvement patriotique populaire SURSAUT TOGO, du fond du cœur, souhaite aux soldats démocrates, nombreux, très nombreux au sein de l'institution militaire, mais ne se connaissant pas encore, de se rendre disponibles à écouter, analyser et comprendre nos mots d'ordre, en attendant de commencer à se connaître et se reconnaître afin de s'organiser dans l'objectif de mettre fin à cette situation si particulière qui prévaut dans notre pays", écrit Kofi Yamgnane.

Mes chers compatriotes,

J’ai choisi ce 13 janvier 2019 pour vous adresser mes vœux. N'est-ce pas à cette date que le pouvoir politique civil est passé aux mains des militaires togolais? Il s'y maintient encore aujourd'hui, 52 ans après, malgré la Conférence nationale de 1991; malgré l'apparition de partis politiques d'opposition autorisés mais toujours marginalisés par le RPT puis par son succédané UNIR, son fils utérin et parti dominant; malgré les 27 dialogues inter-togolais successifs qui ont tenté vainement de desserrer l'étau de la dictature; malgré les manifestations monstres organisées à travers tout le territoire, notamment depuis le 17 juillet 2017.

Mes chers compatriotes,

C'est pourquoi tout d'abord, je voudrais m'incliner devant la dépouille de tous ceux qui sont tombés sous les balles des militaires sécurocrates togolais depuis si longtemps et encore ces derniers mois pour que vive libre le Togo. Je m'associe à la douleur et à la peine de leurs familles, de leurs amis, de leurs proches.

Je veux également souhaiter un rétablissement aussi prompt que possible à tous les blessés dans leur chair comme dans leurs cœurs. Enfin je demande au gouvernement la libération immédiate de tous les manifestants injustement emprisonnés pour simplement avoir réclamé pacifiquement leurs droits, ainsi que la libération immédiate de tous les détenus politiques et de tous les innocents jetés sans raison dans les geôles gouvernementales.

Je veux que toutes ces victimes sachent que leurs sacrifices ne sont pas vains et que le jour venu, la Nation tout entière leur rendra les honneurs à la hauteur de leur courage et de leur abnégation.

Je veux aussi remercier tous ceux qui, nationaux ou étrangers, de près ou de loin, se sont engagés dans les diverses tentatives de normalisation de la situation du Togo, en particulier les Chefs d'États et de Gouvernements de la CEDEAO.

2018 : quel bilan?

Le bilan 2018 du pouvoir togolais est triste : ce fut l'année du mépris et de la violence inutiles :

 violation permanente des droits humains : massacre de populations innocentes et aux mains nues à Mango, à Bafilo, à Sokodé notamment. Je dénonce en particulier le "safari" organisé par certains militaires prenant pour gibiers des jeunes élèves,
 aggravation de l'insécurité dans les villes comme sur les routes,

 trafics en tous genres : armes, carburants, drogue et même personnes humaines...

 refus devant tous les Chefs d'État de la CEDEAO réunis à Lomé, d'appliquer leur feuille de route sensée conduire à un "mieux-vivre-ensemble"

 poursuite de détournements massifs de fonds destinés aux investissements pour le bien-être des populations
 organisation frauduleuse "d'élections législatives" unilatérales dont les résultats frisent le ridicule : 17% de participation malgré l'enrôlement forcé d'élèves mineurs et même de personnes reconnues comme "folles", malgré l'attribution de cartes électorales multiples à certaines personnes.

Alors que souhaiter au peuple togolais pour la nouvelle année ?

Le Mouvement patriotique populaire SURSAUT TOGO, du fond du cœur, souhaite au peuple togolais le bonheur simple de vivre en peuple libre et heureux !

Qu'il en soit ainsi désormais!

Le Mouvement patriotique populaire SURSAUT TOGO, du fond du cœur, souhaite aux soldats démocrates, nombreux, très nombreux au sein de l'institution militaire, mais ne se connaissant pas encore, de se rendre disponibles à écouter, analyser et comprendre nos mots d'ordre, en attendant de commencer à se connaître et se reconnaître afin de s'organiser dans l'objectif de mettre fin à cette situation si particulière qui prévaut dans notre pays.

Soldats démocrates togolais, vous êtes nos héros de demain !

Quant à nous, quel que soit l'endroit où nous nous trouverons, nous travaillerons à une nouvelle stratégie pour la conquête du pouvoir et désormais toutes les options sont sur la table...

Pour SURSAUT TOGO,

Le Président

Kofi Yamgnane

La rédaction

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on Friday, 11 January 2019 12:26

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31