Réformes politiques au Togo: "L’UFC va faire en sorte que ce qui est aussi simple passe aussi rapidement", Jean-Claude Homawoo Featured

Written by  Mar 06, 2019

Les réformes constitutionnelles et institutionnelles restent le plus gros dossier qui attend les députés de la 6e législature. Comment cela sera fait ? Tout marchera comme sur une roulette ? A l’UFC, Jean-Claude Homawoo fait savoir que, son parti, l’Ufc va faire en sorte que ce qui est aussi simple passe aussi rapidement.

Jean-Claude Homawoo revient sur la question préoccupante, les réformes constitutionnelles et institutionnelles. Intervenant sur les antennes de la Pyramide Fm, Jean Claude Homawoo rassure l’opinion. Selon le conseiller spécial du président de l’Ufc , Gilchrist Olympio, l’UFC s’active pour obtenir du régime de Faure Gnassingbé les réformes politiques tant souhaitées par les Togolais.

M Jean-Claude Homawoo parlant des efforts de sa formation politique du vivant de feu Gnassingbé Eydema au sujet de la limitation de mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une seule fois, revient sur les efforts consentis par l’UFC.

« L’UFC avait obtenu du RPT, au travers d’un comité de suivi, les réformes avec un mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une fois. L’UFC est fort à l’aise quand on parle de réforme. Elle l’a obtenue, elle l’a même portée au CPDC rénové. Mais aujourd'hui, il y en a ceux qui veulent se servir de cette réforme pour régler d’autres problèmes. Sinon 5 ans renouvelable une fois, c’est ce que d’autres pays ont obtenu », a laissé entendre  Jean Claude Homawoo.

Depuis l’amorce de la crise politique togolaise le 19 août 2017, certains leaders de parti ont monté les enchères en exigeant le départ de Faure Gnassingbé ici et maintenant. D’autres exigent les réformes avec la limitation du mandat président. D’autres encore vont plus loin en ressortant du texte constitutionnel, la parti « En aucun cas », nul peut faire plus de deux mandat. Que faire face à cette situation ? Pour Jean Claude Homawoo,  « tout ça, ce ne sont que des détails.  Ce qui est certain, c’est que, l’UFC va faire en sorte que ce qui est aussi simple passe aussi rapidement »

Rappelons qu’au terme des élections législatives du 20 décembre 2018, l’Union des Forces de Changement (UFC) devient la formation à qui revient le rôle de chef de file de l’opposition. Le parti siège au parlement avec 7 députés derrière Unir avec 59 députés.

TGT

Togotimes, L’information en temps réel

Last modified on Wednesday, 06 March 2019 15:37

Infos Sport

Facebook

Calender

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31