Togo: "Ditri Bonsafo" de Tikpi Atchadam enrégistre des blessés, un mort et plusieurs arrestations signalées Featured

Written by  Apr 14, 2019

La manifestation prévue samedi dernier par le parti national panafrician de Tikpi Salifo Atchadam dénommée "Dritri Bonsafo" a enrégistré un mort, plusieurs manifestants aux arrêts et d'autres blessés. Le décès est signalé à à Bafilo, environ 300 Km de Lomé au Nord du pays. Les autorités qui donnent la version officielle font savoir que, c'est quand les forces de l'ordre dispersaient des jeunes qu'on a enregistré le décès.

Dans quelle circonstance, un manifestant du PNP de Tikpi Atchadam a trouvé la mort à Bafilo?Les versions divergent. Est-il mort par balle réelle? A cette question, le ministre Yark Damehame dit Non.

D'après le ministre Yark, un groupe de jeunes avait quitté Soudou. Ils se sont lancés dans la rue à Bafilo pour rallier le centre-ville. C'est quand les forces de l'ordre dispersaient la foule des jeunes, qu'on enregistre l décès

"Malheureusement, on a enregistré un mort. Pour le moment, les circonstances de ce décès ne sont pas encore élucidées. Mais une chose est claire: il n’est pas mort par balle. Il se pourrait qu’il ait succombé dans une bousculade. Seuls les résultats du médecin légiste pourront nous situer. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles de la victime", a fait savoir le Gal Yark Damehame". Version d'un revers de main dans tout Bafilo. Selon certains manifestants, le décès survenu est par balle.

Le face à face entre manifestants et la police appuyée des gendarmes s'est déroulée aussi à Lomé plus précisément à Agoé Démakpoé. Là-bas, les jeunes n'ont pas de repos aux policiers et gendarmes sur le terrain. Des barricades de gauche et à droite, des policers et gendarmes tabassés, des arrestations sont signalées dans cette banlieue de Lomé

Saemdi dernier, le PNP a voulu manifester son ras le bol à travers l'opération "Ditri Bonsafo" dans 10 villes. Mais, une lettre du ministre de l'administration territoriale a réduit de 7 les villes et a choisi Sokodé, Afagnan et Adétikopé pour le PNP. Chose que le parti n'a pas voulu.

A Lomé, deux itinéraires sont notifiés aux responsables du PNP et tout est confiné dans la zone de Togblékopé. Ces itinéraires ne sont pas ceux choisis par les responsables du PNP.

Il faut noter le parti de Tikpi Salfou Atchadam exige à travers les manifs de rue, "l’application" de la feuille de route de la Cédéao, notamment les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la libération des personnes toujours en détention dans le cadre des manifestations. Selon des responsables de l’opposition, une soixantaine de personnes seraient encore dans les prisons du pays.

Cette démonstration de force dans les rues intervient après que, le PNP a tourné  dos à la coalition de l’opposition. Cette dernière s’est effritée, suite à un cadeau du président Alassane Ouattara à une délégation de la coalition qu'il a reçu à Lomé. A cette délégation, il a été remis une somme de 30.millions de Fcfa visant à aider la coalition dans ses activités contre le pouvoir de Faure Gnassingbé. C'est ce cadeau qui a mis en lambeau le regroupement des opposants

A Y L

Togotimes, L'information en temps réel


Last modified on Sunday, 14 April 2019 15:56

Infos Sport

Facebook

Calender

« April 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30