Communiqué du Bureau Exécutif de la Communauté Togolaise en Suisse (CTS) Featured

Written by  Jul 29, 2019

Le Bureau Exécutif de la Communauté Togolaise en Suisse (CTS) a répondu favorablement le 25 Juillet 2019 à 16 heures, à une Lettre d'invitation de l'Ambassade du Togo en Suisse pour des échanges, suite à la Lettre ouverte adressée par la CTS au sieur Robert DUSSEY à la date du 14 Juillet 2019.

Le Bureau Exécutif de la CTS était représenté à cette rencontre par une Délégation composée de quatre Membres.
Cette Délégation comprenait Monsieur Anani BIAKU (Vice-Président de la CTS), Monsieur le Professeur Varus SOSSOE (Porte-Parole de la CTS), Monsieur K. Kofi FOLIKPO (Premier Conseiler de la CTS) et Monsieur Kassim BANGANA (Deuxième Conseiller de la CTS).

Les discussions ont porté sur la Lettre ouverte adressée le 14 Juillet 2019 par la CTS au sieur Robert DUSSEY, suite à sa décision absurde de mettre en place un prétendu „Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur“ (HCTE), sans une large consultation préalable auprès des Organisations citoyennes des Togolaises et Togolais de la Diaspora.

Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur Kokou Yackoley JOHNSON a ouvert les discussions en exposant les inquiétudes exprimées par le sieur Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Étrangères du Togo, à la suite de la Lettre ouverte que la CTS lui a adressée à la date du 14 Juillet 2019.

Le Porte-Parole de la CTS en la personne de Monsieur le Professeur Varus SOSSOE a pris la parole pour confirmer que cette Lettre ouverte a été effectivement émise par le Bureau Exécutif de la CTS à travers son Premier Conseiller en la personne de Monsieur K. Kofi FOLIKPO.

Le Vice-Président de la CTS en la personne de Monsieur Anani BIAKU a pris ensuite la parole pour répondre à la question de Monsieur l'Ambassadeur qui considérait les termes de la Lettre ouverte comme des «menaces» à l'endroit du sieur Robert DUSSEY et ses collaborateurs.

Il lui a alors expliqué l'inopportunité et le manque de bienséance qui ont caractérisé la démarche du sieur DUSSEY qui voulait mettre en place un prétendu «Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur» (HCTE) sans une large concertation préalable avec les Organisations citoyennes des Togolaises et des Togolais bien connues au sein de la Diaspora Togolaise.

Le Premier Conseiller de la CTS (Monsieur K. Kofi FOLIKPO) a pris ensuite la parole pour signifier à Monsieur l'Ambassadeur qu'il serait erroné que le sieur DUSSEY et l'Ambassadeur lui-même fassent de la Lettre ouverte de la CTS une interprétation biaisée, au lieu d'en saisir la réelle signification qui est l'expression d'une vive indignation collective des Organisations citoyennes togolaises au sein de la Diaspora. Il lui a précisé qu'il est foncièrement erroné de considérer les termes de cette Lettre ouverte comme des «menaces gratuites» (sic!) contre le sieur DUSSEY, contre ses collaborateurs et contre les membres de son gouvernement, car l'acte maladroit qu'il a posé à travers la tentative de création quasi-clandestine de son «Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur» a réanimé les vives frustrations longtemps accumulées par la très grande majorité des Togolais de la Diaspora qui peuvent légitimement les exprimer de manière violente à tout instant et de diverses manières. Le sieur DUSSEY et Monsieur l'Ambassadeur devraient donc comprendre plutôt les termes de cette Lettre ouverte comme une Alerte citoyenne de bonne intention!

Le Premier Conseiller ajouta que la CTS est venue à cet effet remettre un Mémorandum écrit contenant toutes leurs préoccupations au sujet de la Nation Togolaise et au sujet des Togolaises et des Togolais tant dans la Diaspora qu'au Togo, avec l'espoir qu'il soit transmis au sieur DUSSEY et à qui de droit.

Répondant à la question posée par Monsieur l'Ambassadeur de comprendre pourquoi le Bureau Exécutif de la CTS n'avait pas simplement demandé une audience pour le rencontrer en vue de lui exposer sa désapprobation de la démarche du sieur DUSSEY, le Deuxième Conseiller de la CTS (Monsieur Kassim BANGANA) explique clairement qu'il existe une réelle Crise de confiance d'ailleurs justifiable à maints égards au sein des Togolaises et Togolais de la Diaspora vis-à-vis des Représentations diplomatiques du Togo considérées à juste titre comme des chevilles ouvrières du régime togolais tant décrié.

L'Ambassadeur tenta de rassurer en expliquant qu'ils sont avant tout des Fonctionnaires de l'État Togolais au service du TOGO et de tous les Togolais à l'extérieur, même s'il est vrai que sa nomination a été faite par le sieur Faure GNASSINGBÉ en tant que Président de la République, sur proposition venue du Ministère des Affaires Étrangères.

Le Vice-Président de la CTS (Monsieur Anani BIAKU) a pris de nouveau la parole pour attirer l'attention de tous sur les graves Failles informatiques qu'il a personnellement constatées après plusieurs Tests effectués sur le site d'inscription mis en place par le sieur Robert DUSSEY.

En effet, le site d'inscription mis en ligne sous l'URL https://hcte.diaspora.tg n'est pas doté de mécanismes sécurisés d'identification des personnes effectuant leur inscription en ligne, ce qui permet à une seule et même personne de faire des inscriptions multiples (même jusqu'à 20 inscriptions par personne!), juste en changeant simplement les noms, prénoms et adresses e-mail, comme il a pu le constater personnellement durant son Test du système mis en ligne.

Monsieur l'Ambassadeur s'est dit surpris par ces graves Failles techniques sur le site et a estimé que cela constitue pour la CTS un argument supplémentaire de taille pour demander l'arrêt immédiat de ce processus lancé par le sieur DUSSEY.

La Délégation de la CTS a alors souligné à l'Ambassadeur et à ses collaborateurs que ces Questions techniques seront inserrées dans le Mémorandum qui doit être transmis au sieur DUSSEY afin de lui démontrer davantage le travail bâclé et non sérieux qui marque le lancement de son prétendu «Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur» sans large consultation préalable au sein des Organisations citoyennes crédibles et bien connues au sein de la Diaspora Togolaise.

Monsieur l'Ambassadeur et ses collaborateurs ont vivement apprécié cette proposition de la Délégation de la CTS et ont accepté que la version définitive du Mémorandum leur soit remise assez rapidement à la Représentation diplomatique du TOGO en Suisse pour être transmise au sieur DUSSEY et à toute autre instance concernée.

La rencontre a pris fin vers 18 heures 15 dans une atmosphère de Respect mutuel et de Fraternité.

Fait à Lenzburg (SUISSE), le 28 Juillet 2019.

Pour le Bureau Exéctif de la CTS

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Monday, 29 July 2019 23:01

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31